Facebook

 

Paroles de la chanson «Nous Aussi» par Bigflo et Oli

La cour des grands
3 0
Chanteurs : Bigflo et Oli

Paroles de la chanson «Nous Aussi»

Le rap est dans un sale état; nous tester : fallait pas
Si t'es pas calmé, gars, j'vais te cramer, t'écraser grave
Dix-huit balais : v'là l’écart; au départ, sur mon âge, tu rageais
Mais c'est bizarre, dès que j'rappe,
La plupart ferment leur clapet car
J'ai les mille et un flow, dans ma caverne, j'suis Oli Baba, gros
Au cro-mi, j'blague pas, pas pour le bâtards, j'kiffais les appâtés
Dans la rue, on t'aborde, toutes les filles t'adorent, c'est fort
T'es disque d'or mais tu sais pas rapper
Ajoute "Wood" à "Oli", tu t'retrouves au cinéma
Bigflo me dit: "Calme-toi, frappe pas les faibles"
Les MC sont nazes, oui, le combat est inégal
Donc, si on kick ça à chaque fois, y'aura défait
On m'raconte qu'en ville ils ne parlent que de gun
Ça boit, ça fume, ça dit : "Wesh ma gueule"
Les gens réclament nos plumes car y'en a aucune valable
Depuis l'époque d'IAM ou Michael

Oli, à table ! Oui maman,
Mais gueule pas trop fort, on va t'entendre sur l'disque
Euh... Merde, ça enregistre ?
Ouais... Tant pis
J'assume ma vie un peu pourrie de pauvre type gentil
On verra dans dis ans si c'est faux bandits
Auront grandit ; quand la vie et le temps
Tirent sur les rides, c'est flippant, fini le shit
Le frigo vide et le caddie, faut remplir le ventre des p'tits
Oli, calme toi là...
Trop tard, j'suis déjà reparti, j'te jure, la va trop vite
Alors on s'en fiche de tes clips et de tes bitchs
Qui dansent collées à ta Ferrari

Pourquoi tu mens, Oli?T'es comme tous les ados
Tu rêves de bif et même d'avoir de beaux abdos
J'suis un peu fou, personne n'a idée
Le matin, j'dois réveiller toutes mes personnalités
Entre les intellos et les profs
Les parisiens bobos et les beaufs
J'sais plus trop quoi faire, d'une planète originaire
J'vis à des années lumières, désolé, c'est l'décalage horaire

Ma bouche est un flingue, j'appuie sur la détente
Oli monte d'un cran, t'as vu le top 50 ?
Et tous mes potes d'enfance qui font du hip-hop d'antan
Mais, dans leur pauvre iPod, j'entends que de la pop dansante
Oui, j'ai le rap dans l'sang
Mais ils sont d'où?
C'est marrant, ils vont vite mais on comprend tout
Merci madame, faudra s'y habituer
Même si, en France, les rappeurs ne savent pas articuler
Putain, mais dis quelque chose
Trouve-toi un orthophoniste, un vrai travail ou une cause
Oli, pourquoi tu parles mal des autres ?
Toi aussi, tu fais des fautes
Oui, j'ai peur du noir et, quand j'suis seul, des fois
J'chante des chansons pourries en faisant la vaisselle
Par contre, derrière le mic, qui peut me teste, dis-moi ?
Car depuis des mois j'entends toujours qu'un artiste essaye
Et à propos d'la maille ? J'préfère la foule
Trop de types devenus fous au départ étaient millionnaires
Et à propos d'tes fans? On vient du futur
Donc ils sont tous visionnaires

De notre planète on arrive, mais le public n'est pas prêt
Euh... Tu chantes ?
Depuis l'an 2000, les types ne savent plus rapper
Oli... ?
Les fans nous réclament, guettent le moindre signe de vie
C'est super
C'est Bigflo & Oli, on vient combler le vide

Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Montrer les..., parler des... nous aussi, on peut l'faire
Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Mais on préfère quitter la Terre, on se casse
Viens avec nous, il reste de la place

Je suis venu pour t'humilier, te ridiculiser
Te mutiler, t'es pas immunisé, petit illuminé
J'vais t'éliminer, les rimes illimitées, t'es pas habilité
Vu ta débilité de gros naze
Tu vois comme c'est facile de rapper vite ?
Donc tu peux supprimer quelques MC de ta playlist
Écouter ces merdes toute la journée, c'est pénible
Dire que, pour la plupart, ils font la tournée des Zéniths
Mais, Flo, t'as acheté une place... Je sais...
Faut qu'arrêtes, tu parles mal
J'essaie...
Mais j'clash ceux dont je suis fan, c'est comme ça
Comme d'hab' dans ma vie, dans ma peau, je suis mal
Car, être humain, c'est humiliant
Sur ma planète, bin, j'avais déjà mille ans (Mille ans ?)
Mille ans, donc comprends que
Je vous trouve tous si lents...
Silence ! Quoi ?
Flo, ferme ta gueule ! Frère...
Non, sérieux, tu parles seul !
Merde
Normal qu'on me trouvait bizarre dans la cour de récré

Personne ne rappe plus vite que nous, poto, tu peux chronométrer
Ils veulent des gros flingues, des beaux seins, des gros poings
Des copains, des pots-de-vin, des potins
Mais j'en ai pas, j'te le dis franchement, poto
Tout ça m'dépasse,

Et les filles veulent des :
"T'es la femme de ma life
T'es la femme de ma vie... "
Ça me désolé de voir des connes qui quittent l'école
Pour faire les folles, rendre leur vie molle, se piquent, s'envolent
La fuite, la drogue, les flics, la coke, qu'écoutent d'la daube
Et changent de potes, échangent de clopes...
Tous ça pour finir enceinte sur un parking

Biggie ! Mais, en attendant, tu chantes pas ! Je sais...
Faut qu't'arrêtes d'être comme ça ! J'essaie...
On verra bien demain
Chez Universal, ça se frotte les mains
J'ai des tas de carcasses de rats dans mon 4x4
Écarte et gratte toi, tu finis à quatre pattes
T'es Cartman car je te découpe en quatre quarts
Attaque, la balle part et te fracasse
Ah ouais... Le mec kick grave
Facile 'être le meilleur dans ce rap de naze
J'en ai encore dans l'sac, ouais, j'ai des tas de phrases
Des comme Oli et Biggie, j'en vois pas des masses
J'suis précoce dans l'rap, c'est la même au lit
Elle est vierge extra, comme l'huile d'olive

Haha... Non... Désolé Oli
Ne pas faire des rimes faciles, on se l'étais promis
Biens sûr, ça fout les boules, ça dégoûte, ça les saoulent
Mais c'est cool, on déboule de Toulouse, et ils sont pas prêts
T'es un mouton, pas un loup, pourquoi tu l'ouvres?
C'est douloureux, c'est du lourd, oups, c'est la fin du couplet

De notre planète on arrive, mais le public n'est pas prêt
Euh... Tu chantes ?
Depuis l'an 2000, les types ne savent plus rapper
Tu vois, toi aussi
Les fans nous réclament, guettent le moindre signe de vie
C'est super
C'est Bigflo & Oli, on vient combler le vide

Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Montrer les..., parler des... nous aussi, on peut l'faire
Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Mais on préfère quitter la Terre, on se casse
Viens avec nous, il reste de la place

Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Montrer les..., parler des... nous aussi, on peut l'faire
Parler de..., parler de... nous aussi, on peut l'faire
Mais on préfère quitter la Terre, on se casse
Viens avec nous, il reste de la place

Vous êtes priés d'envoyer ce CD à tout le rap français
Dites-leur de retourner au taf...
Oli ?
Ouais ?
J'crois que c'est vraiment pas fait pour nous ici
On rentre ?

 
Publié par 3465 6 1 1 le 23 juin 2015, 00:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000