Facebook

 

Paroles de la chanson «Notturno» (avec traduction) par Luca Turilli's Rhapsody

Prometheus - Symphonia Ignis Divinus
1 0

Paroles et traduction de «Notturno»

« Morceau difficile à traduire et à cerner. Néanmoins, la partie au piano est repris de la Nocturnal N°1, Op. 72, en E Minor de F. CHOPIN. Une citation de Carl G. Jung est rattachée au texte, et à sa lecture, on peut lier son sens à la théorie du « Mari de Nuit » du Philosophe. Malgré cela, le morceau, à cause de la difficulté de traduction, reste toujours aussi difficile à comprendre. »

« Celui qui regarde à l’extérieur, rêve ; Celui qui regarde à l’intérieur, se réveille. »
Carl G. Jung (1875-1961)
_____________________________

Dell'ombra colgo
Je prends l’ombre,
Sintesi di istinto e vacuità
La synthèse de l’instinct et de la vacuité,
Ambiguo e stanco
Ambiguë et fatiguée,
Muovo ingrato a rea caducità
Déplace l’ingrat vers l’éphémère,

Aura noctis
La brise de la nuit,

Carpe noctem ad lucem (ad noctem)
Saisir la nuit à la lumière (à la nuit)
Al tuo imbrunir il resido lucente
Le résidu brille au crépuscule,
Di intuito e celeste pietà - lesa maestrà
De l’intuition et la miséricorde céleste – trahison,
Prudente vanto, tuo cordial silenzio
Fierté prudente, ton silence cordial,

Timida (a te)
Timide (pour toi)
Languida (ancor)
Languissant (encore)
Limpida (verro)
Limpide (je viendrai)
Fidati
Digne de confiance,
Tenera (io so)
Tendre (je sais)
Ruvida (ch'or tu)
Rugueux (maintenant toi)
Pavida (mi vuoi)
Timide (tu me veux)
Cercami
Cherche-moi,

Io vivro, moriro
Je vais vivre, mourir,
(vivo, muoio)
(je vis, meurs)
Edi te svelero
Et vous révélez,
(Di te svelo)
(vous avez dévoilé)
Sacro e profano
Sacré et profane,
Mistero di vita e di morte
Mystère de la vie et de la mort,
Ch'or turbi il mio se
Qui perturbe maintenant mon cas,
Notturno
La nuit,

Carpe noctem ad lucem (ad noctem)
Saisir la nuit à la lumière (à la nuit)
Fuggente assioma che in mal celato inganno
Axiome fugace qui en dissimulait à peine la tromperie,
Ti lasci svelare da me - tremo al perché
Permettez-moi de vous révéler – je tremble,
Con passo incauto, mai sopito afflato
A l’étape téméraire, jamais l’inspiration ne fane,

Timida (a te)
Timide (pour toi)
Languida (ancor)
Languissant (encore)
Limpida (verro)
Limpide (je viendrai)
Fidati
Digne de confiance,
Tenera (io so)
Tendre (je sais)
Ruvida (ch'or tu)
Rugueux (maintenant toi)
Pavida (mi vuoi)
Timide (tu me veux)
Cercami
Cherche-moi,

Io vivro, moriro
Je vais vivre, mourir,
(vivo, muoio)
(je vis, meurs)
Edi te svelero
Et vous révélez,
(Di te svelo)
(vous avez dévoilé)
Sacro e profano
Sacré et profane,
Mistero di vita e di morte
Mystère de la vie et de la mort,
Ch'or turbi il mio se
Qui perturbe maintenant mon cas,
Notturno
La nuit

 
Publié par 24443 7 4 3 le 24 juin 2015, 20:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000