Paroles et chansons de Ange Da Silva

Ange Da Silva
2 0

Biographie de Ange Da Silva

Né d’un père menuisier et d’une mère au foyer qui a élevé 4 enfants.
Ange prend son envol très tôt et se sent doué pour le commerce.
Doué d’un rare sens du contact et du commerce, il s’essaiera dans de nombreux secteurs tels que l’assurance, l’immobilier, le prêt à porter, l’automobile, ou encore les métiers de la nuit.
C’est aussi l’époque de tous les excès, des courses de voitures, des motos et de la fête permanente…
A 32 ans, il devient père du petit Anthony.
En décembre 1997 il est confronté à la maladie. Victime d’un grave problème cardiaque, il se décide à changer de vie, de ville et reprend une activité d’entrepreneur dans le bâtiment.
C’est l’époque des plaisirs simples, et celle du retour aux fondamentaux, mais aussi celle du retour de la musique dans sa vie.
Quelques années plus tard, son fils lui offre des places pour le concert anniversaire des 70 ans de Serge LAMA à l’OLYMPIA. C’est l’élément révélateur d’une envie qui le taraudait depuis bien longtemps. Se lancer dans la chanson !
Il va commencer par puiser quelques chansons dans le répertoire de Serge LAMA, qu’il va apprendre et arranger à sa façon, puis il se produira dans quelques bars musicaux.
En 2008, il retrouve un vieil ami de plus de 30 ans, Raoul. Fruit du hasard, celui-ci lui apprend qu’il s’est lancé dans la musique en tant qu’éditeur, et qu’il a créé une plateforme de vente en ligne pour les artistes indépendants : 121 MusicStore.
Sentant le projet d’Ange, rempli de potentiel, Raoul lui présente la famille FRATINI. Une famille de musiciens extraordinaires, guitaristes, arrangeurs, ingénieurs du son, chanteurs. Une très belle rencontre qui finira de convaincre Ange d’aller au bout de son projet, et d’enregistrer son premier album « passé le Temps » dans leur studio à Valence.
Dans la version initiale de ce premier album Ange s’était approprié quelques titres des grands de la chanson française : Serge Lama, Gilbert Bécaud, Georges Moustaki, Charles Aznavour, Georges Brassens, Jacques Brel, Adamo, Hugues Auffray, ou encore Yves Montand. Fort de l’originalité de son travail et du professionnalisme des enregistrements, il se décida à le faire écouter à une amie manager. Celle-ci lui fît comprendre, que pour superbes qu’elles soient, les reprises restent des reprises, et que pour se lancer, il aurait intérêt à se dévoiler un peu plus… Peut être en écrivant ses propres textes.
Depuis, il a pris sa plume et compose….

 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000
 


Facebook