Facebook

 

Paroles de la chanson «22h31 - Fais les backs» par Casseurs Flowters

Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters
0 0
Compositeurs : Orelsan
Auteurs : Orelsan
Chanteurs : Orelsan, Casseurs Flowters
Voir tous les clips Casseurs Flowters

Paroles de la chanson «22h31 - Fais les backs»

T'as presque perdu tous tes points, ouais
Et tu remplis qu'la réserve quand tu fais l'plein, ouais
Quand on t'parle du futur, tu réponds qu't'y connais rien
T'es parano, t'es même pas sûr que tes potes t'aiment bien, nan
Ta meuf crie tout l'temps : "Haut les mains !", haut les mains
Parce que tu t'branles encore comme un collégien, ouais
Plus t'avances, plus tu régresses, esquiver : tu connais bien
Tu squattes dans les wagons-bar pour frauder l'train, ouais
Est-ce que tu portes les fringues avec lesquelles tu dors ?
Est-ce que tu prends toujours la file où la caissière est la plus bonne ?
Est-ce que, quand la voisine gueule, tu montes le son plus fort ?
Est-ce que ton canapé et ton corps de baleine fusionnent ?
Pas d'sport depuis des années, depuis des années
Pause clope dans les escaliers, au premier palier
Si tu mets l'réveil deux minutes avant l'heure d'aller taffer
Si t'es déphasé, décalé, égaré, désaxé

Et tu feras des grandes choses quand t'auras trouvé lesquelles
T'as pas écrit l'histoire mais tu la connais quand même
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Alors pousse le volume et fais les backs, ouais

Rien à foutre d'être malhonnête, ouais
Tu passes devant mais t'ouvres jamais ta boîte aux lettres, nan
Si tu t'ressers un verre pour faire passer la cuite d'hier
Discussions binaires, réflexions primaires
Si ça part en sucette même quand c'est juste qu'une amie, ouais
Deux minutes après qu'tu l'aies baisée, y'a plus d'magie, ouais
T'appliques la mentalité : "Pas vu, pas pris"
Négatif à la banque, t'as pas d'quoi t'payer d'trucs gratuits, nan
T'oublies c'que les gens t'racontent dans la seconde
Tu sais pas breaker mais tu vas quand même dans la ronde, ouais
Tu supportes pas qu'on t'chambre, souvent ça part en baston
Tu cognes en premier, juste après tu demandes pardon, ouais
Quand elle cherche à t'exciter, t'essayes de l'esquiver
Parce qu'il t'reste encore une semaine pour te faire dépister
Tu mens jamais mais tu dis pas vraiment la vérité
T'es grillé, terminé, c'est plié, R.I.P

Et tu feras des grandes choses quand t'auras trouvé lesquelles
T'as pas écrit l'histoire mais tu la connais quand même
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Alors pousse le volume et fais les backs, ouais

Si t'es toujours dans tout c'qui foire
Et qu'les gens normaux t'trouvent bizarre
Tu connais déjà toute l'histoire
Alors pousse le volume et fais les backs, ouais

Film de boule excitant, meilleur pote déficient
T'appelles ta famille tous les dix ans, ouais
Psychotropes délirants, fin d'soirée, dégrisement
Tu sais pas qu'on a changé d'Président, nan
Besoin d'te détruire pour te sentir vivant
Alimentation à base de sandwichs triangles
Tous les soirs de la semaine, c'est la troisième mi-temps
Terrain glissant, destin flippant

Et tu feras des grandes choses quand t'auras trouvé lesquelles
T'as pas écrit l'histoire mais tu la connais quand même
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Fais les backs, fais les backs
Alors pousse le volume et fais les backs, ouais

 
Publié par 17121 7 5 2 le 4 novembre 2015, 13:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000