Facebook

 

Paroles de la chanson «Last Orders» (avec traduction) par Nothing But Thieves

Graveyard whistling [Ep]
0 0
Chanteurs : Nothing But Thieves

Paroles et traduction de «Last Orders»

We left the cliff
Nous avons quitté la falaise
Wandered down the broadway to the alps
Et déambulé sur la large route qui descend vers les Alpes
For another
Pour en trouver une autre

A fight broke out
Une bagarre a éclaté
Someone took objection to my face
Quelqu'un m'a témoigné son désaccord en pleine figure
With a bottle
A l'aide d'une bouteille

I thought I was dreaming but some girls are screaming
Je pensais que j'étais en train de rêver mais j'entends des filles crier
And my face is streaming blood as well
Et aussi, mon visage s'est mis à ruisseler de sang (1)
Soon as I had spoken like some demon woken
Aussitôt que j'ai eu parlé comme un démon qu'on aurait réveillé
Now my nose is broken, what the hell
Et maintenant mon nez est cassé ; c'est quoi ce bordel ?

Take your fight outside
Allez vous battre dehors
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir
Take your fight outside
Allez vous battre dehors
(We don't want any trouble in here)
(Nous ne voulons pas d'ennui ici)
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir

The gun was hot
La gâchette le démangeait (2)
Crazy kind of rage within his eyes
Une sorte de rage folle à l'intérieur de ses yeux
Taking over
Prenait le contrôle

The cops were called
On a appelé les flics
Someone put some water on my face
Quelqu'un m'a passé de l'eau sur le visage
And I passed out
Et je me suis évanoui

I thought I was dreaming, there were sirens screaming
Je pensais que j'étais en train de rêver ; des sirènes hurlaient
And my friends were leaving me to die
Et mes amis me laissaient pour mort
But it wasn't heaven, just for 27
Mais ce n'était pas le paradis, plutôt un lieu pour passer tes 27 ans (3)
And we'll do it all again tonight
Et nous remettrons ça ce soir, exactement pareil

Take your fight outside
Allez vous battre dehors
(We've got this thing under control)
(Nous avons la situation bien en main)
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir
(We've got this thing under control)
(Nous avons la situation bien en main)
Take your fight outside
Allez vous battre dehors
(We don't want any trouble in here)
(Nous ne voulons pas d'ennui ici)
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir
(We've got this thing under control)
(Nous avons la situation bien en main)

(We've got this thing under control)
(Nous avons la situation bien en main)
(We've got this thing under control)
(Nous avons la situation bien en main)

Take your fight outside
Allez vous battre dehors
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir
Take your fight outside
Allez vous battre dehors
(Don't want any trouble in here)
(On ne veut pas d'ennui ici)
That's it for tonight
Ça suffit pour ce soir

Take your fight outside
Allez vous battre dehors
We've got this thing under control
Nous avons la situation bien en main
Take your fight outside
Allez vous battre dehors
We've got this thing under control
Nous avons la situation bien en main
Don't want any trouble in here
On ne veut pas d'ennui ici

_________

Last Orders, que dire ? J'aurais aimé traduire le titre par "Un dernier pour la route", mais c’eût été terriblement cynique. Drogue, alcool, jeunesse, une soirée qui tourne mal, etc. C'en serait presque cliché, s'il n'y avait toutes ces "voix-off" entre parenthèses qui semblent montrer clairement que ceux concernés par la chanson sont généralement incapables d'évaluer leurs propres limites, voire, autre cas, négligent volontairement celles-ci. Ajoutez-y l'exutoire que constitue la violence et c'est bon. Rechercher les coups pour se sentir vivant. Rechercher la mort pour vivre en somme. Dès lors, on n'est plus simplement dans le fêtard inconscient, mais peut-être dans le dépressif trop conscient. Du coup, le titre dépasse le jeu de mot sur "order" (qui est aussi ce que vous faites quand vous demandez un verre au bar) et peut devenir "Dernières volontés", et là, évidemment, ça devient beaucoup plus lourd de sens. Bref, à méditer.

_________

(1) J'ai pris la liberté de modifier un peu le temps verbal, histoire de rendre l'enchaînement des deux phrases logique.
(2) Plutôt que de traduire par "le flingue était bouillant", suivons la métaphore. Le type avait envie d'en découdre.
(3) Là, j'étoffe évidemment. Il faut peut-être y voir une allusion au tristement célèbre "Club des 27". Après tout, la mort de ces musiciens a souvent été bien stupide... et regrettable.

 
Publié par 6113 5 3 2 le 21 mars 2016, 11:11.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000