Facebook

 

Paroles de la chanson «Millions» (avec traduction) par Gerard Way

Millions, Gerard Way
0 0
Chanteurs : Gerard Way
Voir tous les clips Gerard Way

Paroles et traduction de «Millions»

You twist my arm
Tu me tords le bras
I'm twisting fate
Je tords le destin
You'll leave alone, or crazy great
Tu partiras seul, ou follement bien
Or break into a million pieces, all your reasons
Ou brisé en un millier de morceaux, toutes tes raisons

Let's live alone
Vivons seul
And out of state
Et en-dehors du pays
Let's make up everything and wake up breathing
Faisons tout et réveillons-nous respirant
Don't give a damn about the wreck you leave in
Ne te préoccupe pas de l'épave/accident que tu laisses

You can use my friends, but that depends
Tu peux utiliser mes amis, mais ça dépend

On what they're for
De ce avec quoi ils sont d'accord
And while we're laying on the floor
Et pendant que nous sommes allongés sur le sol
My mouth is sore
Ma bouche fait mal
I'm keeping score
Je garde des notes
A million reasons, but I need a million more
Un million de raisons, mais j'en ai besoin d'un million de plus

You believe in love
Tu crois en l'amour
I believe in faith
Je crois en l'espoir
They’ll believe in anything, you make up villains
Ils croient en tout, tu joues le méchant
A trillion legions of the damned and William (1),
Un billion de légions de damnés et William (1)
It was really me (2)
C'était vraiment moi (2)
It was really you
C'était vraiment toi
There was really nothing I could do until then,
Il n'y avait vraiment rien que je puisse faire jusqu'à maintenant
Let's use our magic powers with the children
Utilisons nos pouvoirs magiques sur les enfants

You don’t understand, we don’t hold hands
Tu ne comprends pas, on ne tient pas les mains

Come catch me, run
Viens m'attraper, cours
Cuz I’m not having any fun
Car je ne m'amuse pas
I think you’re sore
Je pense que tu as mal
I think I’m done
Je pense que je n'en peux plus
A million reasons
Un million de raisons
Can I be your number one?
Puis-je être ta numéro un?
__________
(1)Référence à une chanson de The Smiths dont Gee est fan, "William, it was really nothing"
(2)Pour l’anecdote, c'est Mikey Way, son fère, qui chante cette phrase

 
Publié par 1168 4 1 le 11 avril 2016, 12:00.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000