Facebook

 

Paroles de la chanson «537 Cuba» (avec traduction) par Orishas

A Lo Cubano (1999)
1 0
Chanteurs : Orishas
Albums : A Lo Cubano
Voir tous les clips Orishas

Paroles et traduction de «537 Cuba»

537 Cuba (537 Cuba)

[Estribillo]
[Refrain]
Vengo de donde hay un río
Je viens d'où il y a une rivière
Tabaco y cañaveral
Du tabac et un champ de canne à sucre
Donde el sudor del guajiro
Où la sueur du paysan
Hace a la tierra soñar
Fait rêver la terre.

Soy de Cuba lo que impuso
Je suis de Cuba ce qui impose
Y que se pega
Et qui colle.
Y cuando llega no despega, pega, pega
Et quand il arrive il ne décolle pas ne décolle pas ne décolle pas
Lo que puso el ruso en el discurso
Ce qui a mis le russe dans les discussions
Que Compay Segundo puso entre tus sejas
Que Compay Segundo a mis entre tes sejas

Ahora la distancia queda !
Aujourd'hui la distance reste !

Si de mí lengua estoy viviendo
Si de ma langue je vis
Y calmando mí fiel tristeza
Et calme ma fidèle tristesse
De que forma quieres tú que yo detenga
Quelle forme veux-tu que je détienne ?
La sangre de amor y patria
Le sang de l'amour et de la patrie
Que me corre por las venas
Qui me cours dans les veines
Generaciones vieja y nueva
La nouvelle et l'ancienne génération
De corazón sangre y pulmón
D'un coeur rouge et poumon

Allá lejos
Là-bas plus loin
Donde el sol calienta más
Où le soleil chauffe plus
Olvidé mí corazón, un arroyo y un palmar
J'ai oublié mon coeur, un ruisseau et un palmier.
Dejé mí patria querida
J'ai quitté ma patrie chérie
Hace más de un año ya
Ca fait déjà plus d'un an.
Por más que me lo propongo
Ils ont beau me proposer plus
Mí herida no cerrará
Ma blessure ne se refermera pas.

[Estribillo]
[Refrain]

Estraño mí tierra querida
Ma terre chérie me manque
Hablar de ella ni lo intentes
Parler d'elle, n'essaye pas.
Todo el tiempo está en mi mente
Je l'ai tout le temps à l'esprit
La tengo presente, entiende
Elle est présente, tu comprends ?
Me habla el corazón que no me mienente hermano
Le coeur me dit que mon frère ne ment pas.
Flotando ando pasando la mano, mano
En flottant, en marchant, en passant la main, la main
Sobre el mapa de éste Mundo
Sur la carte de ce Monde
Y desde lo profundo de mí corazón siento nostalgia
Et je ressent de la nostalgie depuis le plus profond de mon coeur
Una estraña sensación como añoranza
Une étrange sensation comme de la nostalgie
De ésta distancia que se interpone
De cette distance qui s'interpose.
Que regresaré bién se supone
On suppose bien que j'y retournerai
Y eso me pone el hombre más felíz por un segundo
Et cela m'a transformé en homme plus heureux pendant un moment.
Ya lo cantó Compay Segundo y yo de nuevo
Déjà Compay Segundo l'a chanté et moi, de nouveau,
Escucha el quejo de mí gente chico
J'écoute la plainte de mon peuple, gamin,
Bién te lo explico
Je te le fais bien comprendre.
Cubano cién por ciento prototipo
Cubain 100% prototype.

Me arrancaré el corazón
Je m'arracherai le coeur
Y esperaré mi regreso
Et j'attendrai mon retour
Para sacarlo otra vez
Pour l'enlever encore une fois
Y colocarlo en mí pecho
Et le poser sur ma poitrine.

[Estribillo] (x2)
[Refrain] (x2)

Cayo Hueso, San Leopordo
Cayo Hueso, San Leopordo
Vuena Vista, Miramar
Vuena Vista, Miramar
Alamar, La Victoria
Alamar, La Victoria
Habana Vieja, Barrio Nuevo
Vieille Havane, Nouveau quartier
Bejucal
Bejucal
Dónde estás tú mí Rampa ?
Où es-tu ma Rampa ?
El sol que canta, La Catedral
Le soleil qui chante, la Cathédrale
El Capitolio se levanta
Le Capitole qui se lève
En el oido de éstas voces
En écoutant ces voix
23 y 12, Vedado, Paseo del Prado
23 et 12, Vedado, Promenade du Prado
Tus leones lado a lado
Tes lions côte à côte
Forman parte de mis tradiciones
Font partie de mes traditions
Mis emociones
Mes émotions.
Eres tú mí Cuba
Tu es mon Cuba
Como tú ninguna
Rien n'est comme toi
Caviosile, soy Yoruba
Caviosile, je suis Yoruba
Que no quede duda (Anja ! )
Cela ne fait pas de doute (Anja ! )
Que si lloro es porque la estraño
Si je pleure c'est qu'il me manque
No ver mí Malecón
A ne pas voir mon Malecón
A mis amigos de mí zona
Et les amis de mon quartier
Los que nacieron conmigo
Qui sont nés avec moi
Los que jugaron conmigo
Qui ont joué avec moi.
Recordarlos sin tenerlos me hace daño
Me souvenir d'eux sans les avoir me fait mal.
Año traz año sueño con volver a ver esos amigos que añoraba
Année après année, je rêve de retourner voir ces amis dont je suis nostalgique.
Tu olor de la campiña cuando llueve
Ton odeur de campagne quand il pleut
El Morro, Cañonazo de las Nueves
Le Morro, Cañonazo de las Nueves
El que te quiere nunca muere no, jamás, jamás
Celui qui t'aime ne meurt jamais, non jamais, jamais

[Estribillo] (x4)
[Refrain] (x4)

 
Publié par 5490 5 2 2 le 7 août 2004, 16:28.
 

Vos commentaires

Membre Inactive Il y a 12 an(s) 6 mois à 18:20
8224 5 3 3 Membre Inactive Je l'adore celle-ci!
C'est pas un sample d'une chanson de Compay Segundo la mélodie?
... ClOse mY EyES... Il y a 12 an(s) 5 mois à 16:31
6677 6 4 2 ... ClOse mY EyES... Site web wé!!elle est génial!!! et puis Compay Segundo la chantait aussi!! :-)
Leetah Il y a 12 an(s) 5 mois à 14:15
5196 3 2 2 Leetah Cette chanson est l'une de mes préférées de l'album!!!!!! En kelke sorte C un hommage à Compay Segundo!!
Désolée La Korn ms ce n'est pas la même chanson, ils ont juste repris la mélodie. Ce ki n'empêche pas ke ce soit une chanson "de puta madre" :-P
Paloma Negra Il y a 12 an(s) 5 mois à 22:16
9138 6 4 3 Paloma Negra Site web c'est quand même une superbe reprise ou arrangement plutot de compay segundo...
sa donne une seconde vie a la chanson, c'est par cette chanson que je les ai connu, ils sont vraiment trop fort ces 4 petits gars!!
claro, es una cancion de puta madre!!!
~Lanice~ Il y a 12 an(s) 3 mois à 18:06
12585 6 4 4 ~Lanice~ j'adore ce groupe
il gagnerait à être + connu !!
*Sowana* Il y a 11 an(s) 7 mois à 15:42
5255 4 2 2 *Sowana* J'aime Bien Celle Là !!!! CUBAAA :'-) :-°
PrInCe$$e_TaGaDa Il y a 10 an(s) 6 mois à 00:29
5458 6 2 2 PrInCe$$e_TaGaDa Site web jm b1 m javou jlè conaissè pa lépok
Caractères restants : 1000