Facebook

 

Paroles de la chanson «El Hombre Del Piano» (avec traduction) par Ana Belén

Ana Belén
0 0
Chanteurs : Ana Belén
Voir tous les clips Ana Belén

Paroles et traduction de «El Hombre Del Piano»

El Hombre Del Piano (L'homme Du Piano)

Esta es la historia de un sábado
C'est l'histoire d'un samedi
De no importa que mes,
Peu importe de quel mois
Y de un hombre sentado al piano
Et d'un homme assis au piano
De no importa que viejo café.
De peu importe quel vieux cafe
Toma el vaso y le tiemblan las manos,
Il prend le verre et ses mains tremblent
Apestando entre humo y sudor,
Puant la fumee et la sueur
Y se agarra a su tabla de naufrago
Et il se cramponne a sa planche de naufragé
Volviendo a su eterna canción.
Revenant a son eternelle chanson

Toca otra vez, viejo perdedor,
Joue encore une fois, vieux perdant,
Haces que me sienta bien,
Tu me fais me sentir bien,
Es tan triste la noche que tu canción
La nuit est si triste que ta chanson
Sabe a derrota y a miel.
A le gout de defaite et de miel

Cada vez que el espejo en la pared
Chaque fois que le mirroir au mur
Le devuelve más joven la piel,
Lui reflete une peau plus jeune
Se le encienden los ojos y su niñez
Ses yeux s'allument et son enfance
Viene a tocar junto a él.
Vient jouer a ses cotes
Pero siempre hay borrachos con babas,
Mais il y a toujours des ivrognes bavant
Que le recuerdan quien fue,
Qui lui rappelle qui il fut
El más joven maestro al piano
Le plus jeune maestro au piano
Vencido por una mujer.
Vaincu par une femme

Ella siempre temió echar raíces,
Elle a toujours eu peur de prendre racines
Que pudieran sus alas cortar
Qui auraientt pu lui couper les ailes
Y en la jaula metida, la vida se le iba
Et enfermer dans sa cage, la vie la quittait
Y quiso sus fuerzas probar.
Et elle voulut tester ses forces.
No lamenta que de malos pasos,
Il ne regrette pas qu'elle se trompe,
Aunque nunca desea su mal,
Meme s'il n'a jamais voulu la blesser
Pero a ratos, con furia,
Mais parfois, avec fureur
Golpea el piano y algunos que le han visto llorar.
Il frappe le piano et certains l'ont vu pleurer

El micrófono huele a cerveza
LLe micro sent la biere
Y el calor se podría cortar,
Et la chaleur est intense
Solitarios oscuros, buscando pareja
Solitaires sombres, cherchant un couple
Apurándose un sábado más.
Se depenchant un samedi de plus
Hay un hombre aferrado a un piano
Il y a un homme obstiné au piano
La emoción empapada en alcohol,
L'emotion impregnée d'alcool
Y una voz que le dice :
Et une voix qui lui dit :
"pareces cansado, y aun, no salido ni el sol".
" tu sembles fatigués, et le soleil ne s'est meme pas encore levé "

 
Publié par 8968 6 3 3 le 2 septembre 2004, 11:07.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000