Facebook

 

Paroles de la chanson «Easter» (avec traduction) par Patti Smith

Easter (1978)
0 0
Chanteurs : Patti Smith
Albums : Easter

Paroles et traduction de «Easter»

Easter (Pâques (1))

Easter
Pâques

Easter Sunday, we were walking.
Dimanche de Pâques, nous marchions.
Easter Sunday, we were talking.
Dimanche de Pâques nous parlions.
Isabel, my little one, take my hand.
Isabelle, ma petite, prends ma main.
Time has come.
C'est le moment.

Isabella, all is glowing.
Isabelle, tout est lueur.
Isabella, all is knowing.
Isabelle, tout est savoir.
And my heart, Isabella.
Et mon coeur, Isabelle.
And my head, Isabella.
Et ma tête, Isabelle.

Frederick and Vitalie, savior dwells inside of thee.
Frederic et Vitalie, le sauveur vit en vous.
Oh, the path leads to the sun. Brother, sister, time has come.
Oh, le sentier mène au soleil. Mon frère, ma soeur, c'est le moment.

Isabella, all is glowing.
Isabelle, tout est lueur.
Isabella, all is knowing.
Isabelle, tout est savoir.
Isabella, we are dying.
Isabelle, nous mourons.
Isabella, we are rising.
Isabelle, nous ressuscitons.

I am the spring, the holy ground,
Je suis le printemps, le sol sacré,
The endless seed of mystery,
La graine éternelle du mystère,
The thorn, the veil, the face of grace,
L'épine, le voile, le visage de la grâce,
The brazen image, the thief of sleep,
L'image cuivrée, le voleur de sommeil,
The ambassador of dreams, the prince of peace.
L'ambassadeur des rêves, le prince de la paix.
I am the sword, the wound, the stain.
Je suis le glaive, la blessure, la tache.
Scorned transfigured child of Cain.
Enfant de Caïn transfiguré et méprisé.
I rend, I end, I return.
Je déchire, je termine, je reviens.
Again I am the salt, the bitter laugh.
Et puis je suis le sel, le rire amer.
I am the gas in a womb of light, the evening star,
Je suis le gaz au sein de la lumière, l'étoile vesper,
The ball of sight that leads that sheds the tears of Christ
Le globe oculaire qui conduit qui répand les larmes du Christ
Dying and drying as I rise tonight.
Mourant et séchant alors que je ressuscite ce soir.

Isabella, we are rising.
Isabelle, nous ressuscitons…
Isabella, we are rising...
Isabelle, nous ressuscitons…

(1) cette chanson parle d'Arthur Rimbaud. Un dimanche de Pâques, il entraîne ses frères et soeurs dans une escapade au lieu d'aller à l'église. On retrouve la paganisme rimbaldien dans lequel la nature est plus mystique que les litanies prononcées dans un lieu clos et sinistre (voir à ce sujet "les premières communions" et "aube"... ). C'est le moment de la résurrection parce que la nature nous y invite et c'est aussi l'occasion de défier la religion. Rimbaud, un iconoclaste esthétique.

 
Publié par 9137 6 3 3 le 2 octobre 2004, 14:23.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000