Facebook

 

Paroles de la chanson «Horse Latitudes» (avec traduction) par The Doors

Strange Days (1967)
0 0
Chanteurs : The Doors
Albums : Strange Days

Paroles et traduction de «Horse Latitudes»

Horse Latitudes (Les Latitudes Du Cheval)

When the still sea conspires an armor
Quand la mer immobile conspire une armure
And her sullen and aborted
Et que morose et avortés
Currents breed tiny monsters
Ses courants engendrent des monstres minuscules
True sailing is dead
Les voiles meurent
Awkward instant
Instant de malaise
And the first animal is jettisoned
Et le premier animal est projeté par dessus bord
Legs furiously pumping
Ses pattes pompant furieusement
Their stiff green gallop
Leur raide galop vert
And heads bob up
Et les têtes se dressent brusquement
Poise
Equilibre
Delicate
Délicate
Pause
Pause
Consent
Consentement
In mute nostril agony
Dans l'agonie des narrines muettes
Carrefully refined
Soigneusement raffiné
And sealed over
Puis scellé

 
Publié par 5454 5 2 2 le 27 janvier 2005, 11:00.
 

Vos commentaires

wild child Il y a 11 an(s) 9 mois à 18:04
12658 5 4 4 wild child jai beau être fan, jarrive jms à comprendre ses poèmes, mais en tt cas c très beau... : ) le clip (montage fait par ray manzareth je croi) ki est sur 1 de leur dvd est vraiment beau, c des beaux montage avc des belles couleurs, bref je trouve ça beau, on voit des chevaux aussi évidemment ;-)
Akim Il y a 10 an(s) 9 mois à 23:02
5260 4 2 2 Akim Si je ne me trompe, c'est un poème que Morrison avait écrit lorsqu'il était au lycée. :-)
pzpoj Il y a 7 an(s) 7 mois à 12:15
5234 4 2 2 pzpoj Pour info:
Les "Horse Latitudes" sont en fait les latitudes comprises entre la 30 et la 35 dans lesquelles les eaux sont géneralement calmes et les vents faibles . Et les marins du XVIIIème jetaient parfois leurs chevaux à la mer dans ces zones pour allèger leur bateau tout en conservant eau et nourriture.
Son poème aurait été inspiré à Jim alors qu'il aurait vu quelqu'un lancer par dessus bord un livre de poche dont la couverture représentait un cheval.
Thidim Il y a 2 an(s) 5 mois à 11:14
661 3 1 Thidim Tout à fait pzpoj.
Les espagnols ramenaient des chevaux vers les Antilles, et pour éviter de se retrouver à cours de nourriture car leurs bateaux avançaient trop lentement, ils jetaient des chevaux à la mer. Le problème devenaient alors ces chevaux morts qui pourrissaient autour des bateaux. Ils gonflaient et se collaient aux coques des bateaux attirant les mouches et vecteurs de maladies. La musique fait bien ressentir cette atmosphère, et le fait que pour ne pas mourir de faim ces espagnols créaient un autre problème lui aussi mortel.
Caractères restants : 1000