Facebook

 

Paroles de la chanson «Disclosure» (avec traduction) par Nemesea

Nemesea
0 0
Chanteurs : Nemesea
Albums : Mana

Paroles et traduction de «Disclosure»

Disclosure ()

"Disclosure", de Nemesea, est la dixième chanson de l'album Mana du groupe hollandais. Cette chanson fait appel à un sentiment très puissant et intérieur qui, comme une violente révélation, vient crucifier la volonté de vivre d'une jeune femme... En fait, il ne faut pas vraiment prendre le titre ("Disclosure") au sens de "révélation" mais plus au sens de "mise à nue" ou "expiation"

Dès le début, l'atmosphère est placée sous le signe du morbide : le contexte est celui de la mort d'une personne puisque l'on découvre qu'il y avait un corbillard, récemment parti ("The hearse left five minutes ago"). On apprend ensuite que la personne qui s'exprime se retrouve seule, depuis le départ du corbillard, avec l'être qui vient de s'éteindre. On peut imaginer l'ancienne promiscuité qui les unissait (promiscuité traduite par la préposition "with" dans "Leaving you with me")

Ensuite, cette personne déboussolée semble entendre un ultime appel des fleurs, posées sur la tombe (The flowers spelled out my name")... Mais en réalité, ce ne sont pas les fleurs qui s'expriment, mais plutôt la voix de l'amant décédé qui revient, en somme, de l'au-delà pour parler à la bien-aimée qu'il a quittée, qu'il a finalement abandonnée ! Chose confirmée par le "while you passed me" qui suit.

Cette femme tourmentée est alors gagnée par des larmes qu'elle ne peut retenir (Against my will I'm crying"). Elle est incapable de contrôler ce flux d'émotions. Elle aimerait ne rien laisser transparaître, mais c'est impossible, car l'amour qu'elle ressent pour le défunt est toujours présent dans son coeur : Voilà la véritable révélation, un amour qu'elle n'assumait peut-être pas ! Mais, on voit qu'elle veut surtout se raccrocher à l'idée de trahison que lui inspire le départ de son bien-aimé, qui l'a abandonnée, seule dans ce monde, seule et incomprise par un entourage qui ne pourra jamais la consoler du mal que ce départ prématuré lui fait ressentir ("Although the pain feels more like hate") Ainsi, elle semble se braquer et se réfugier dans la haine, ne pouvant plus détacher son regard du sol, de la terre qui retient prisonnier l'ange de ses rêves, l'homme de sa vie, mort en ce jour ! "While holding a hand, I'm looking at the ground")

Elle le savait fragile, et on découvre alors qu'il souffrait d'un cancer. ("Frailty, cancer but not as the sign of a zodiac") Mais, finalement, il a perdu cet ultime combat, il n'a pas su se montrer à la hauteur de cet affrontement : il a donc laissé la maladie l'arracher des bras de sa bien-aimée. Aussi, peut-être culpabilise-t-elle de n'avoir pas su l'aimer suffisamment, de ne pas avoir pu le soutenir comme elle aurait dû le faire ! Cette haine qu'elle ressent aujourd'hui s'adresse donc, en fait, à la trop grande fébrilité de l'amour qui les unissait, à l'implacable et injuste destin qui les a séparés sans raison...

Tournant le dos à son amour, lui avouant qu'elle ne lui pardonnera jamais l'affront qu'il lui a fait subir, la veuve éplorée voit son coeur se geler sous l'émoi ! Et, même si cette passion ne s'éteindra jamais dans son coeur, elle voile ses larmes d'un sentiment de haine, qui ne la quittera plus jamais, qui assurera la perennité de son malheur ! Des larmes figées pour l'éternité sur son coeur, un coeur qui est mort avec celui qu'elle chérissait !

Plusieurs messages portés par cette chanson :
1) Le monde est fait de hasards et d'injustes destins : on ne sait jamais ce qui peut arriver ! Aussi, il ne faut rien espérer du futur, rien de plus que sa propre volonté, c'est-à-dire s'évertuer à ne désirer que ce qui peut/doit arriver ! Alors, si jamais vous aimez quelqu'un, n'hésitez plus et lancez-vous car, autrement, vous n'aurez peut-être jamais l'occasion de le lui avouer ! Disclosure, de ce point de vue, est un aveu de la nécessité d'avouer ce que l'on ressent... ce qui me permet d'enchainer sur le deuxième message véhiculé par cette chanson.
2) Le monde est composé d'êtres et d'entités à la fois dépendantes et indépendantes les unes des autres. Aussi, le meilleur moyen de développer les liens entre ces entités réside dans la seule communication : il faut communiquer avec les autres, dialoguer, et toujours exprimer aux gens ce que l'on ressent pour eux, pour la situation, pour toute chose ! La communication est le ciment de toute relation, alors, surtout, pensez toujours à communiquer avec votre entourage, vos proches, voire l'élu(e) de votre coeur !
3) L'Amour ne peut pas vaincre tous les obstacles, il n'est pas omnipotent ! Ni tout-puissant ! L'Amour connaît des limites, de nombreuses limites, variables d'une personne à l'autre, d'un couple à l'autre... Cela montre qu'il faut savoir rester réaliste ! Le réalisme, teinté d'un peu de rêve, voilà ce qui peut permettre d'entretenir la flamme amoureuse, et qui peut donner de quoi espérer qu'elle ne s'éteindra pas...
4) La mort n'est pas une fatalité, ni même une fin en soi... C'est juste une étape de l'existence qui tend à montrer que la vie est vouée à la défaite et à l'échec. Aussi, il ne faut pas trop en attendre de la vie, et faire, soi-même, et sans attendre, les efforts nécessaires afin de rendre l'échec final de la vie aussi triomphant qu'il peut s'avérer l'être ! Faites de votre vie le triomphe des défaites ! La défaite est peut-être inévitable, mais il faut savoir lutter sereinement et dignement jusqu'au bout, jusqu'à la dernière goutte de sang versée sur le sol, et se montrer honorable dans l'acceptation de la défaite ! La mort n'est pas de mauvaise foi, et elle sait reconnaître les grands combattants, ceux qui ont jeté toutes leurs forces, toutes leurs convictions et tout leur honneur dans la bataille, ceux qui, les plus méritants, s'en sortent toujours vainqueurs, malgré la défaite ! La vie n'est jamais que le subtil combat dans lequel on doit mériter sa dignité et prouver son honneur sur le front !
5) Enfin, le dernier message, à mes yeux, est le suivant : Il ne faut pas laisser les choses venir vers soi, et attendre le déclic qui va tout chambouler et tout bouleverser dans une vie, quitte à la gâcher définitivement. Au contraire, il faut savoir provoquer les changements qui sont inévitables, il faut en être à l'origine, en être la volonté ! Il faut être le propre déclic, et toujours être en mesure de contrôler sa volonté... Si on attend que les choses se passent, on les subit, et on ne pourra alors jamais réagir de manière constructive ou honorable (cf cette jeune femme qui se met à détester tout ce qui l'entoure, au lieu de reprendre la lutte... qui rend les armes trop tôt, bien trop tôt et semble oublier l'être qu'elle a perdu, cet homme qui aurait plutôt souhaité la voir poursuivre le combat, qui aurait aimé pouvoir rester fier d'elle dans l'éternité de son trépas ! ) En revanche, si on prend les devants et que l'on reste maître de ce que l'on fait et de ce qui nous arrive, alors on devient maître de notre propre destinée ! Voilà ce qu'il en est pour cette sublime chanson. Tout l'album est, par ailleurs sublime, et teinté de merveilleux messages, de nombreuses valeurs utiles et mémorables !

 
Publié par 5316 5 2 2 le 16 avril 2006, 13:33.
 

Vos commentaires

DecrepiRoz Il y a 9 an(s) 6 mois à 02:43
6741 6 4 2 DecrepiRoz Site web Excellente chanson!! :D Personne ne connait ? Eh ben... j'espère que ça va changer. Nemesea vaut largement la peine d'être découvert! <3
Blooming Rose Il y a 9 an(s) 2 mois à 01:04
13474 6 4 4 Blooming Rose Site web 8-| Très bonne explication, bravo pour ta patience, d'avoir tout écrit lol
Et bonne chanson =)
Caractères restants : 1000