Facebook

 

Paroles de la chanson «Vaffanculo» (avec traduction) par Marco Masini

T'innamorerai
1 0
Chanteurs : Marco Masini
Albums : T'innamorerai
Voir tous les clips Marco Masini

Paroles et traduction de «Vaffanculo»

Vaffanculo (Va te faire foutre)

Dans le début du premier couplet, Marco Masini parle de sa volonté de faire le point sur sa vie, et surtout sa carrière, ce qu'il va faire au cours de la chanson ( il va en fait au fil des couplets montrer son évolution du statut de jeune rebelle idéaliste à une star comme les autres, au service de ce même système qu'il dénonçait dans sa jeunesse) :
"Se mi guardo nello specchio, con il tempo che è passato, /
"Si je me regarde dans le miroir, avec le temps qui est passé,
Sono solo un po' più ricco, più cattivo e più invecchiato. /
je suis juste un peu plus riche, plus méchant et plus vieux.
E' l'amara confessione di un cantante di successo /
C'est l'amère confession d'un chanteur à succès,
Forse è l'ultima occasione che ho di essere me stesso. "/
peut-être que c'est la dernière occasion que j'ai d'être moi-même. "

Il raconte ensuite les difficultés qu'il a eu à faire accepter sa décision d'être chanteur à ses parents :
"Quando ho smesso di studiare, per campare di illusioni /
" Quand j'ai arrêté d'étudier pour vivre de mes illusions
Sono stato il dispiacere di parenti e genitori. "/
J'ai fait le désespoir de ma famille et de mes parents. "

Et il se décrit lui-même comme un adolescent rebelle un peu rêveurs, comme finalement de nombreux jeunes :
"Ero uno di quei figli, sognatori adolescenti, /
J'étais un de ces enfants, rêveurs adolescents,
Che non vogliono consigli e rispondono fra i denti : "vaffanculo"... " /
qui ne veulent pas de conseils et répondent entre les dents : "Va te faire foutre"... "

Le 2e couplet et le début du 3e évoquent les difficultés rencontrées à ses débuts, dans un milieu (celui de la musique) fondé qui juge d'abord les artistes sur leur physique et non leurs qualités de chanteur. Il rapporte les discours qui lui ont été tenus et la manière dont il a d'abord été rejeté sans détours :
"Hai la faccia da perdente, mi dispiace non funzioni Masini, vaffanculo" /
"T'as une tête de perdant, je suis désolé mais tu marcheras pas Masini, va te faire foutre"

Et comment d'autres, pour le décourager, lui ont rappelé combien le milieu musical est difficile et sélectif :
"Ma la musica è cattiva, è una fossa di serpenti, /
"Mais la musique est cruelle, c'est une fosse à serpents
E per uno che ci arriva, quanti sono i fallimenti ! " /
Et pour un seul qui y arrive, combien il y a d'échecs ! "

Il désigne ces personnes comme :
"quella gente che s'intende di canzoni" /
"ces gens qui s'y connaissent en chanson" ;
Dénomination ironique si l'on considère la carrière et le succès qui ont été les siens par la suite, malgré les préjugés de tous ceux qui n'ont pas cru en lui.
Enfin il évoque les souffrances causées quand même par ces débuts difficiles :
"Non importa se ho pianto e sofferto, questa vita fa tutto da sé" /
"Peu importe si j'ai pleuré et souffert, cette vie fait tout d'elle-même"

La fin du 2e couplet est une (nouvelle) attaque contre le "star système", basé sur les apparences, l'artificiel voire le mensonge, qui manipule les sentiments des adolescents, sincères eux :
"Chi lo sa che cosa è vero in un mondo di bugiardi, /
"Qui sait ce qui est vrai dans un monde de menteurs,
Non si può cantare il nero della rabbia coi miliardi. " /
On ne peut pas chanter le noir de la colère avec nos milliards. "
(il évoque là une sorte de "désespoir commercial" largement exploité de nos jours, qui se résume pour lui à un mensonge généralisé)
"Siamo tutti conformisti, travestiti da ribelli, /
"Nous sommes tous des conformistes déguisés en rebelles,
Siamo lupi da interviste e i ragazzi sono agnelli /
nous sommes des loups d'interviews et les jeunes sont des agneaux
Che ti scrivono il dolore nelle lettere innocenti, /
qui t'écrivent leur douleur dans leurs lettres innocentes,
E la loro religione è di credere ai cantanti. " /
et leur religion c'est de croire aux chanteurs. "
(Par cette image du loup et de l'agneau, il veut traduire la vulnérabilité des adolescents face à un système qui le manipule et ne cherche finalement qu'à les "dévorer"... )

Enfin dans les derniers couplets, il avoue modestement n'être qu'un "faux poète"( "falso poeta"), et ne pas vouloir à un rôle de guide : "prophète de ce fan club" /" profeta di questo fan's club", chacun étant en fait son propre guide.
"Io non voglio insegnarvi la vita, perché ognuno la impara da sé" /
"Moi je ne veux pas vous apprendre la vie car chacun l'apprend pas soi-même"

Ses dernières phrases montrent cependant la difficulté éprouver à se détacher de cette hypocrisie ambiante, la constatation impuissante de l'impossibilité de changer les choses :
"Ora basta io sto male, non è giusto, vaffanculo" /
"Maintenant ça suffit, je me sens mal, ce n'est pas juste, va te faire foutre"
("vaffanculo ici ne s'adresse à personne en particulier, c'est plutôt le marque d'un certain désespoir... )

Pour les personnes parlant italien, le site suivant propose une explication très poussée et très intéressante de cette chanson : http : //spocchia. splinder. com/archive/2004-09 (en bas de page)

Se mi guardo nello specchio
Si je me regarde dans le miroir,
Con il tempo che e' passato
Avec le temps qui est passé,
Sono solo un po' più ricco
Je suis juste un peu plus riche,
Più cattivo e più invecchiato.
Plus méchant et plus vieux.
E' l'amara confessione
C'est l'amère confession
Di un cantante di successo
D'un chanteur à succès,
Forse e' l'ultima occasione
Peut-être que c'est la dernière occasion
Che ho di essere me stesso
Que j'ai d'être moi-même.

Quando ho smesso di studiare
Quand j'ai arrêté d'étudier
Per campare di illusioni
Pour vivre de mes illusions
Sono stato il dispiacere
J'ai fait le désespoir
Di parenti e genitori.
De ma famille et de mes parents.
Ero uno di quei figli,
J'étais un de ces enfants,
Sognatori adolescenti,
Rêveurs adolescents,
Che non vogliono consigli
Qui ne veulent pas de conseils
E rispondono fra i denti :
Et répondent entre les dents :
Vaffanculo, vaffanculo...
Va te faire foutre, va te faire foutre...

"Ma la musica e' cattiva,
"Mais la musique est cruelle,
E' una fossa di serpenti,
C'est une fosse à serpents,
E per uno che ci arriva
Et pour un seul qui y arrive,
Quanti sono i fallimenti ! "
Combien il y a d'échecs ! "
Mi diceva quella gente
Me disaient ces gens
Che s'intende di canzoni
Qui s'y connaissent en chanson.
"Hai la faccia da perdente
"T'as une tête de perdant,
Mi dispiace non funzioni.
Je suis désolé mais tu marcheras pas

Masini, Vaffanculo.
Masini, va te faire foutre. "
Vaffanculo Vaffanculo.
Va te faire foutre, va te faire foutre.

Non importa se ho pianto e sofferto,
Peu importe si j'ai pleuré et souffert,
Questa vita fa tutto da sè.
Cette vie fait tout d'elle-même.
Nella musica ho solo scoperto,
Dans la musique j'ai juste découvert,
Il bisogno d'amore che c'e'.
Le besoin d'amour qu'il y a.

Chi lo sa che cosa e' vero
Qui sait ce qui est vrai
In un mondo di bugiardi
Dans un monde de menteurs,
Non si può cantare il nero
On ne peut pas chanter le noir
Della rabbia coi miliardi
De la colère avec nos milliards.
Siamo tutti conformisti
Nous sommes tous des conformistes
Travestiti da ribelli,
Déguisés en rebelles,
Siamo lupi da interviste
Nous sommes des loups d'interviews
E i ragazzi sono agnelli
Et les jeunes sont des agneaux
Che ti scrivono il dolore
Qui t'écrivent leur douleur
Nelle lettere innocenti,
Dans leurs lettres innocentes,
E la loro religione
Et leur religion
E' di credere ai cantanti.
C'est de croire aux chanteurs.
Ma li trovi una mattina
Mais tu les trouves un matin
Con la foto sul giornale
Avec la photo dans le journal
In quell'ultima vetrina,
Dans cette dernière vitrine,
Con la voglia di gridare
Avec l'envie de crier
Al mondo : Vaffanculo.
Au monde : Va te faire foutre.
Vaffanculo Vaffanculo.
Va te faire foutre, va te faire foutre.

Mi dimetto da falso poeta,
Je m'en vais en faux poète,
Da profeta di questo Fan's club.
En prophète de ce fan club.
Io non voglio insegnarvi la vita
Moi je ne veux pas vous apprendre la vie
Perché ognuno la impara da sé.
Car chacun l'apprend pas soi-même.
Me ne andrò nei rumore dei fischi,
Je m'en irai dans le bruit des sifflets,
Sarò io a liberarvi di me,
Ce sera moi-même qui voue libérerai de moi,
Di quel pazzo che grida nei dischi
De ce fou qui crie dans ses disques
Il bisogno d'amore che c'è.
Le besoin d'amour qu'il y a.

Ora basta, io sto male,
Maintenant ça suffit, je me sens mal,
Non e' giusto Vaffanculo.
Ce n'est pas juste, va te faire foutre.

Nello specchio questa sera,
Dans le miroir ce soir,
Ho scoperto un'altro volto,
J'ai découvert un autre visage,
La mia anima e' più vera
Mon âme est plus vraie
Della maschera che porto
Que le masque que je porte.
Finalmente te lo dico.
Enfin je te le dis,
Con la mia disperazione,
Avec mon désespoir,
Caro mio peggior nemico
Mon cher pire ennemi
Travestito da santone :
Déguisé en petit saint :

Vaffanculo, Vaffanculo,
Va te faire foutre, va te faire foutre,
Vaffanculo, Vaffanculo.
Va te faire foutre, va te faire foutre.

 
Publié par 6034 5 3 2 le 24 avril 2006, 19:18.
 

Vos commentaires

Osmose Il y a 8 an(s) 5 mois à 15:27
5342 5 2 2 Osmose J'adore...=)
Mlle.Nothing Il y a 5 an(s) 10 mois à 19:49
5240 4 2 2 Mlle.Nothing Merci de la traduction et de toute l'explication.
C'est la première chanson que j'ai découverte de Marco Masini par le biais de mon oncle Sarde.
Depuis, ce chanteur est l'un de mes favoris (:
Cette chanson est géniale, elle me soulage quand je suis en colère, et même lorsque je ne le suis pas, elle me plaît énormément.
En bref : Vive Masini !
Caractères restants : 1000