Facebook

 

Paroles de la chanson «Rutsah» (avec traduction) par Eths

Sôma (2004)
0 0
Chanteurs : Eths
Albums : Sôma
Voir tous les clips Eths

Paroles et traduction de «Rutsah»

Rutsah ()

Un crépitement fait vibrer les tempes. Il impérialise la perception. Seul, dans les pas de mon ombre sur le chemin je vais... ... La vie va et vient, cette masse en action haletante. Troupeau bestial qui vit son instant, profite du moment. Je la sens, la devine dans mon réveil obscur. Seul, mince, un rayon clair parcours la pièce. Il me dégoûte, les cloches sonnent. Je suis pourtant comme eux. Je vois ces treize nouvelles heures. A passer dans ma semence sordide. Leur songe sophistiqué incarcère lentement. Mon esprit calciné, divergent. Je me lève et m'habille, embrasse ma femme et ma fille. Ma peau diurne me sert un peu. Le trou quotidien s'ouvre. Sauvez-moi. Je me revois enchaîné à ma chaise. Ils allument les feux, les cloches continuent à sonner. J'entends chanter des litanies. Mes pieds sont réduits en cendres. Mes muscles craquent, ma moelle et mon sang sifflent. Ma chair se consume comme du cuir rétrécit.

[... ]

Sauvez-moi ! Je me situe entre les dernières limites de la partie humaine. Et les frontières de la vie supérieure. Je ne connais pas les heures. Mon Lucifer latent bourdonne à l'ombre de mon ouie. La tête cornée, chantonne de sombres liturgies. Je ne fuis, je ne puis. Je ne suis pas fou ni loup. J'entends sa révolte luciférienne. Il règne. Il fait route vers le monde depuis que le monde est monde. Je m'exécute à sa voix, il me nomme le sens occulte de son émoi. A sa vue, je vomirais de peur tant son tronc est large et froid. Il supplante ma couche dérobant bible et crucifix. Vers minuit mon esprit se morcelle car je dois défier dieu. Je suis promis à la vie éternelle je fais ces choses tant que je peux. Tant qu'il m'appelle. Je ne connais pas les heures. Mon Lucifer sort du trou, noire lumière. Sa voix bestiale me dicte et m'étreint. Je me fends en deux nous ne faisons plus qu'un. Dans cette lumière, tu seras à moi aux siècles des siècles. Les ténèbres seront les témoins de notre union. Et les foudres du ciel seront nos cierges. Je possède, j'embrase nos étreintes par l'extrême onction. Moi, le fiancé de la perdition. Mon existence dévorée de l'anathème. Aime moi sur l'autel brûlant du blasphème.

Explication : Je sais que je me répete un peu mais vous pouvez toujours aller voir l'explication de la chanson "le mâle" ou me proposer des explications !
Bisous ^^
____________________________________
Encore une fois, résumé de tibout26 ( lol bravo ) :
"il parle de schizophrénie ou le protagoniste croit parler à dieu dans ses pensées mais ces voix internes se révèlent n'être que l'echo de lui même. " De plus, la chanson parle donc de ce skyzophrène se faisant brûler sur un bûcher, les détails en sont d'ailleurs très croustillants : "Mes pieds sont réduits en cendres. Mes muscles craquent, ma moelle et mon sang sifflent. Ma chair se consume comme du cuir rétrécit. "

 
Publié par 6556 5 4 2 le 11 mai 2006, 18:03.
 

Vos commentaires

<< Page 2/2
†...TaMiEn...† Il y a 10 an(s) 8 mois à 21:27
5221 3 2 2 †...TaMiEn...† naan cette chanson parle de la schizophrénie où le perso croit parler a dieu
**PlOuF** Il y a 10 an(s) 8 mois à 22:33
6556 5 4 2 **PlOuF** Je penses que je ferai des recherches quand j'en aurai le temps car vous n'avez pas l'air d'accord sur le thème de ces paroles . :-/
hELLe Il y a 10 an(s) 8 mois à 18:11
9965 5 4 3 hELLe Bah en fait j'aime pas trop cette chanson donc j'avais jamais cherché les paroles mais je trouve les deux avis intéressants... :-D
~°MuSk°~ Il y a 10 an(s) 8 mois à 11:23
5329 5 2 2 ~°MuSk°~ J'adore cette chanson :-D !!
Peut etre aussi qu'il s'agit d'une sorte de métaphore : l'homme n'est pas vraiment brûlé, il se SENT brûlé ... Personellement je pense qu'il en a tellement assez de la routine ("Le trou quotidient s'ouvre") et des gens qui l'entourent ("Je suis pourtant comme eux.") qu'il a l'impression de brûler un peu plus chaque jour ... mais cette explication ne tient la route qu'au début, je dois bien l'avouer ^^'
†...TaMiEn...† Il y a 10 an(s) 8 mois à 19:43
5221 3 2 2 †...TaMiEn...† enfait g trouvé lexplication de cette chanson par candice elle meme sur un blog. Elle dit : "Staif et moi avons écrit ce morçeau ensemble il parle de schizophrénie ou le protagoniste croit parler à dieu dans ses pensées mais ces voix internes se révèlent n'être que l'echo de lui même ."
Si vous voulez l'adresse du blog z'avez qu'a m 'envoyer un msg ;-)
~°MuSk°~ Il y a 10 an(s) 6 mois à 14:50
5329 5 2 2 ~°MuSk°~ "ces voix internes se révèlent n'être que l'echo de lui même " ! Je n'aurais jamais imaginé que même en dehors des chansons, Candice faisait de si belles phrases ! Cette fille est vraiment impressionente je trouve !
c0raliie__ Il y a 10 an(s) 5 mois à 12:16
5258 4 2 2 c0raliie__ Site web J'pensais que ça parlait de sorcellerie. :-/
Mais la chanson peut avoir plusieurs sens.
Le passage "Dans cette lumière, tu seras à moi aux siècles des siècles. Les ténèbres seront les témoins de notre union. Et les foudres du ciel seront nos cierges. Je possède, j'embrase nos étreintes par l'extrême onction. Moi, le fiancé de la perdition. Mon existence dévorée de l'anathème. Aime moi sur l'autel brûlant du blasphème." me faisait penser à une sorte d'union mais pas réelle.Genre une union de deux personne qui se retrouvent apres la mort.
Enfin bref! J'suis bizarre moi! =)
if_then_else Il y a 10 an(s) 3 mois à 17:04
15136 6 4 4 if_then_else Site web Rutsah = Hatsur, c'est le nom d'une entité démoniaque selon une ancienne légende, d'après ce que j'ai lu. Ca rejoint l'idée de schyzophrénie et de démonologie.
Axel93 Il y a 3 mois à 22:42
52 1 Axel93 S'il vous plai quelqu'un sait ce que veut dire ce titre "rutsah" sa m'intéresse à mort étant donner que tout les titre de Eths ont une signification profonde :)
<< Page 2/2
Caractères restants : 1000