Facebook

 

Paroles de la chanson «Simiesque» (avec traduction) par Eths

Sôma (2004)
0 0
Chanteurs : Eths
Albums : Sôma

Paroles et traduction de «Simiesque»

Simiesque ()

L'idée... Décharnons nos pantins. Nos poupées et autres jouets. Le temps d'un souffle court. Qui nous satisfait. Plaie ! Ces singes grandioses, féroces. Forment la ronde. A grosses gouttes. J'ai bu le lait des mères. Vu les cloches amères. Fondre, macabres s'accaparent.

[...]

Nous voilà esclaves ! Kyste humain propose à monde utérin. Nécroses de cendres. Préparant chaque bouche à cadavre. Chaque souche en esclaves. Convives d'instants. Dévorés d'élégies jalousives. Ressaisis d'hérésies plaintives. Être d'un moment, pense à sa vie irréfléchie. Champs amniotiques accélèrent l'envie frénétique. De frôler, de palper, l'égoïsme. Philistins, philistines, nos rires deviennent échos. Notre pas est lourd, sourd. Jugez de votre peau : le soleil, parait bien plus cruel. Nous fermons les yeux.

Explication : a venir ...

 
Publié par 6556 5 4 2 le 14 mai 2006, 17:03.
 

Vos commentaires

**PlOuF** Il y a 10 an(s) 8 mois à 10:51
6556 5 4 2 **PlOuF** J'adore cette chanson <3 :-D
~°MuSk°~ Il y a 10 an(s) 6 mois à 15:04
5329 5 2 2 ~°MuSk°~ Ouais moi aussi :-)
Mais je n'y comprend absolument rien :S
c0raliie__ Il y a 10 an(s) 5 mois à 12:25
5258 4 2 2 c0raliie__ Site web J'penserais à l'enfance/adolescence.[quoique même adulte.]
Qu'ils sont des pantins.Que c'est genre toujours la même routine.
Et d'un côté j'pense à une histoire maternelle.
"L'idée... Décharnons nos pantins. Nos poupées et autres jouets. Le temps d'un souffle court. Qui nous satisfait. Plaie ! Ces singes grandioses, féroces. Forment la ronde. A grosses gouttes. J'ai bu le lait des mères. Vu les cloches amères. Fondre, macabres s'accaparent."
Desole mais c'est c'que j'comprends!
puppet93 Il y a 9 an(s) 9 mois à 22:15
6966 6 4 2 puppet93 Elle parle de monotonie
wex Il y a 8 an(s) à 22:16
5346 5 2 2 wex C'est vrai que cette chanson a un sens très confus mais je pense que ca parle de la bestialité humaine. déjà le titre simiesque= qui fait penser au singe, ensuite le fait de dire "singes féroces" (à noté que le terme est aussi employé dans Priapre pour désigner un comportement primaire), et les termes "Philistins" = personnes à l'esprit étroit et grossier, ainsi que "Kystes humains" ; les kystes étant des tumeurs au contenu liquide et donc des anormalité par rapport à l'ordre naturel d'un organisme. Sa parle aussi d'égoïsme et les "élégies jalousives me fond penser à la quête sexuelle décrite par Freud mais il y a beaucoups de zones d'ombre. Le "soleil" de la fin laisserait penser que l'humain ne supporte pas la vérité et préfère rester incculte...
Caractères restants : 1000