Facebook

 

Paroles de la chanson «Drama Setter (feat. Eminem, Obie Trice)» (avec traduction) par Tony Yayo

Thoughts Of A Predicate Felon (2005)
0 0
Chanteurs : Tony Yayo

Paroles et traduction de «Drama Setter (feat. Eminem, Obie Trice)»

Drama Setter (feat. Eminem, Obie Trice) ()

La meilleure chanson de l'album je trouve, avec à la production Eminem, et une instru de bonne qualité, et Yayo et Obie qui nous balance 2 couplets qui, au niveau du flow, sont assez sympatiques.
Drama Setter peut se traduire par "fauteur de trouble" ou bien sinon par "fouteur de merde". La chanson débute par la libération de Yayo après sa longue peine. Le but de la chanson est donc de montrer qu'il est de retour et qu'il est loin de s'être assagi.
Le gardien de prison qui le libère ouvre donc la grille et lui dit:
Mr. Yayo, your free to go, so I guess this means I'll see you tomorrow (ah ah ah ah)
Mr Yayo, vous êtes désormais libre, ce qui signifie à mon avis que je vais vous revoir demain (ah ah ah ah)
C'est alors que que l'instru démarre. Eminem nous fait une nouvelle version de son fameux "Guess who's back" en disant "Guess who's home" pour montrer qu'il est bien de retour au bercail.

[Refrain]
Le refrain est pour Em'. Il dit dedans, en s'adressant à celui qui voudrait se frotter à lui, qu'il est donc un Drama setter, qu'il faut être fou pour croire que la prison l'a rendu plus raisonable, qu'il sera le premier à se rendre compte et qu'il ne vaut mieux pas fourrer son nez dans son business. Il finit par dire qu'il ne cherche pas les problèmes car ils viennent à lui tout seul, et que sa mère va bientôt pleurer la mort de son fils unique et que c'est seulement son karma (celui du fils mort) qui l'a rattrapé en chemin. Il parle donc en lieu et place de Yayo.

[1er couplet: Tony Yayo]
Sur un ton agressif, il parle du temps qu'il était en prison, il trouve que les "négros" (autrement dit, les gens qu'il côtoit, les gangsta en général) sont devenus des lavettes à ses yeux, rien qu'en regarant les armes qu'ils portent désormais, et que Yayo considère comme de la camelote
Le reste du couplet, il aborde sa méchanceté et sa richesse, qui elles sont toujours bien présentes.
I'll poke you man I'm Riker's Island Pokemon
Je te déboîte mec, je suis le Pokémon de Riker Island ( c'est le nom de la plus grande prison de New-York où il a séjourné sur la rive Est, au sud du Bronx. Pokémon dans le sens ou il a des pouvoirs et rien ne peut l'arrêter, je pense vu que je connais pas du tout les Pokémon lol mais ça me semble plausible).
Il dit après qu'il continu en gros à foutre le bordel et à emmerder les flics aux abords de sa Benz, et qu'il est blindé de fric.
I got rocks on my neck the size of bottle tops
J'ai des pierres précieuses autour du cou, de la taille d'un champignon halucinogène (bottle tops fait référence au "shrooms")

Il se compare par la suite à un grand nom du cinéma, pour montrer qu'il est le boss.
It's Tony Montano, full body armor
C'est Tony Montana (qui vous parle), équipé d'une armure (référence aux gillet par balle que porte les membre du G-unit)
Soning niggas like Alfredo in Godfather
Je dirige (donne des ordres) des mecs comme Alfredo dans Godfather (donc à des mecs comme Al Pacino dans "le Parrain" )

Il termine ce 1er couplet en parlant de ses virés à l'étranger (Maroc, Amsterdam) et de ses trafics de drogue.

De nouveau le refrain:

[Couplet 2 Obie Trice ]

Il parle du retour de Yayo comme une bonne nouvelle et que ca va dégaîné à nouveau
The 40, cal'll put you up under some photosynthesis
le 40 cal ( une arme à feu) vous mettra tous à terre ( il parle de "photosynthèse donc de plantes pour, je pense dire que leur ennemis seront sous terre comme les racines d'une plante)
Obie pense que ce n'est pas le vrai Yayo qui a été mis derrière les barreaux, car quand il montre son vrai visage il est insaisissable.
Il poursuit en disant que nous n'avons vu pour l'instant qu'un aperçu de ce qu'est Tony et Obie, et que leur crews sont équipés, et que des mecs se feront baisés si ils s'attaquent aux mecs du clan Shady (Shady aftermath et Shady Records)

Le refrain une nouvelle fois. Dernier couplet pour Yayo

[ Couplet 3 Tony Yayo ]

Yayo conseille aux mecs qui se font braquer de l'argent de ne pas se laisser faire car il a des potes dans le Queens qui tue pour ça.

Reality rap, nigga check my salary cap
C'est la réalité dans le rap, négro file moi mon fric (salary cap, c'est la somme maximum qu'un club de basket-ball par exemple peut accorder pour les salaires des ses joueurs)

Il reparle des ses "soldats" qui tue et deal pour lui car il leur donne tout un arsenal pour ça. Les trafics se déroulent grâce aux bateaux (came dissimulée dans les cales) et par transport aérien.

Il conclut en reparlant du fait que tout le monde le connait dans le hip hop, et qu'il est connu pour avoir un passé tumultueux avec la justice. Il conclut avant le refrain une dernière fois:

I was out for 12 hours and went right back in
J'étais sorti pendant 12 heures et j'y suis retourné direct (en prison)
For three hots and 1 cot, doin time in the pen
a cause de 3 vols et de la drogue (un trafic sûrement), je passe mon temps en zonzon

Pour finir, dans l'outro, il conclut en disant qu'ils ont gardé le meilleur pour la fin, qu'ils sont là pour parler et représenter New-York, que tous les rappeurs vont continuer par les hair, et qu'ils aillent donc se faire foutre. Et il vont continuer dans cette voie et qu'ils travaillent pour en arriver là.

 
Publié par 14581 6 4 4 le 15 mai 2006, 00:16.
 

Vos commentaires

Red Dead Redemption Il y a 10 an(s) 8 mois à 00:25
16858 6 4 4 Red Dead Redemption tony est quelqu'un de talentueux je l'aime bien meme si je trouve qu'il tend un peu vers le comercial bonne explic!
Enculator Il y a 10 an(s) 8 mois à 15:25
8339 6 3 3 Enculator Site web Non tu crois? :-D
Kiss . Coffeehoµse Il y a 9 an(s) 10 mois à 15:34
8116 6 3 3 Kiss . Coffeehoµse Site web lol :-D trop bonne toune ac un bon bit et tout ... merci pour la trad :-D
Crak Il y a 9 an(s) 2 mois à 23:03
6047 6 3 2 Crak Eminem il dechire tout dans la premiere partie du refrain quand il lache tout sur le meme ton, hyper naturel et tout. Respect.
Caractères restants : 1000