Facebook

 

Paroles de la chanson «Happy Home» (avec traduction) par Garbage

Bleed Like Me (2005)
0 0
Chanteurs : Garbage
Albums : Bleed Like Me
Voir tous les clips Garbage

Paroles et traduction de «Happy Home»

Happy Home ()

Happy home est l'une des chansons les plus calmes de l'album bleed like me. Il termine en apothéose la tracklist. Il n'y a pas de refrain, seulement differents couplets assez courts. La majorité des couplets évoque les mêmes thèmes, c'est à dire, la recherche de l'apaisement, ses amants et l'amour, et sa vie. Pour certains, cette chanson rappelle You Look so Fine sur 2. 0
Cette chanson douce appelle à l'apaisement, à se retrouver, au bonheur.

Happy home semble donc être un havre de paix, l'endroit où l'on se ressource, où tout est vrai et sincère. Tout y est doux, aseptisé, calme. On peut aussi penser qu'il s'agit à certains moments de la chanson, à une métaphore de son "moi intérieur".

La 1ère phrase souligne cette notion de calme, de douceur et de legerté, elle utilise en effet les mots happy, et barely que l'on peut traduire par " à peine". Elle se sent tellement bien dans cette maison, qu'elle ose à peine respirer, et que de toute façon ce n'est pas nécessaire puisque tout y est calme et serein.
Elle évoque ensuite les bras de ses amants qui sont un lieu de réconfort. Ils l'apaisent, et lui permettent de voir le monde avec des yeux différents où tout semble beau :
il y a un oiseau qui chante.
A la fin de ce premier couplet elle revient sur la vie tumultueuse qu'elle a pu mener, une vie qu'elle qualifie elle-même de rebelle et non conventionnelle, mais à laquelle elle s'est accrochée.

Dans le 2ème couplet elle évoque à nouveau les bras de ses amants, mais aussi Dieu, ainsi qu'une nouvelle fois sa vie. Elle commence donc en insistant une nouvelle fois sur la plénitude qu'elle ressent lorsqu'elle " attend le matin" dans les bras de ses amants. Elle décrit une scène agréable, ou le couple attend ensemble la lumière du jour après une nuit passés ensemble. Par la suite elle évoque donc Dieu qu'elle implore de lui parler et de l'aider à se révéler, à trouver qui elle est (du moins c'est comme ça que je le vois).
C'est seulement à partir de là qu'elle pourra trouver le repos et l'apaisement :
I'd lay down my body i'd lay down my arms
Elle termine une nouvelle fois en évoquant sa vie
jamais dans belle petite vie je n'ai eu l'intention de faire du mal à qui que ce soit

Plus ambigu, le 3ème couplet commence par une phrase plutôt étrange avant d'évoquer une fois de plus les bras de ses amants. :
In my happy home i read the signs
La notion de soulagement et de détachement se précise :
There's no more crying and there's no more lies
Il n'y a plus de pleurs, et il n'y a plus de mensonges
Elle traduit ici le désir de se retrouver, de voir les choses en face, sans faux semblants. Elle cherche un retour aux sources.
Elle conclue par une phrase à tendance philosophique :
I never once in my sweet short life was waiting for desire
Jamais dans ma courte petite vie je n'ai attendu le désir.
Désir ici peut être compris comme le désir évidemment mais aussi l'envie et l'espoir.

Elle termine enfin avec :
In my happy home i barely breathe, I never once in my wayward life was heading to run out
Déjà entendu en début de chanson.

 
Publié par 13548 6 4 4 le 8 juin 2006, 23:12.
 

Vos commentaires

LenApeSOFOXY Il y a 10 an(s) 7 mois à 23:13
13548 6 4 4 LenApeSOFOXY Site web d'habitude j'essaie d'expliquer le plus objectivement possible, mais là c'est clairement subjectif, donc peut etre que pour vous cette chanson à une toute autre explication
Flip the bird Il y a 10 an(s) 7 mois à 08:11
14581 6 4 4 Flip the bird Site web Pour une chanson qui parait pa simple à décrire, tu t'en est bien sorti car tu as réussi à nous faire comprendre les thèmes essentiels qu'il y a à retenir
Un pti 10 rien que pour ça :-D
if_then_else Il y a 10 an(s) 7 mois à 10:32
15136 6 4 4 if_then_else Site web Dans chaque album, il y a toujours une pièce maîtresse. En l'occurence, dans Bleed Like Me, on a Happy Home..
Strange Il y a 10 an(s) 4 mois à 01:01
5433 5 2 2 Strange Perso, j'interprête totalement différemment cette chanson...
Surtout à cause de ce petit mot : Barely....
Pour moi, la 1ere phrase est totalement sarcastique, In my happy home I barely breathe, je la comprends par : Dans ma maison où tout le monde fait semblant d'être heureux, je respire à peine, donc ...j'étouffe !
Et là il y a la rupture, le bonheur ; dans les bras de son amant (qui selon moi n'appartient donc pas à la "happy home" pas si happy que ça...
Je sais pas si je suis très claire :-D Mais c'est comme ça que je la ressens depuis le début !
Semci.... Il y a 10 an(s) 1 mois à 23:31
5332 5 2 2 Semci.... Un ptit 10 bien merité ca n'a pas du etre facile d'interpreté ca!
LenApeSOFOXY Il y a 10 an(s) à 12:41
13548 6 4 4 LenApeSOFOXY Site web Strange : ton interprétation tient la route aussi je trouve.

Semci... merci lol, c'est sur qu'il y a plus facile
LouisOutLoud Il y a 5 an(s) 2 mois à 23:29
5219 4 2 2 LouisOutLoud Pourquoi se contenter de parler d'un endroit "d'apaisement" quand on peut aller plus loin ? (:
Comme tu le remarques, elle parle de sa vie passée. Des moments ou elle a été dans sa "Happy Home"
Pour moi, Happy Home est certes une chanson sur le bien être mais surtout un chanson sur la mort ... Qui plus est, elle cloture l'album.
"I'd lay down my body,
I'd lay down my arms
And never once in my wayward life
was heading to run out"

Elle parle probablement de sa mort et conclut en disant que malgré sa vie tourmentée, elle ne se (littéralement) dirigeait jamais vers une halte ou un défaut => Elle est heureuse de sa vie passée, et les meilleures choses ont une fin ? Simple proposition.
Caractères restants : 1000