Facebook

 

Paroles de la chanson «Midnight Rambler» (avec traduction) par The Rolling Stones

Let It Bleed (1969)
0 0
Chanteurs : The Rolling Stones
Albums : Let It Bleed

Paroles et traduction de «Midnight Rambler»

Midnight Rambler ()

Elle est bien connu cette admiration Stonienne pour Satan. Let It Bleed n'échappe pas à la règle. Après le très contesté mais néanmoins fabuleux psyché Their Satanic Majesties Request et la chanson Sympathy for the devil filmée par Godard et porteuse d'un certain message " d ‘amitié " pour Lucifer, arrive l'ultime album des Stones de la fin de cette magique décennie 60 : je l'ai dit Let It Bleed.
Ainsi cette album nous offre Midnight Rambler. Une sorte de description d'un vampire ténébreux que l'on rapproche très vite au Diable en personne. Jagger, comme dans le titre meneur de Beggars Banquet, s'associe lui-même à cette bête maléfique au fur et à mesure de cette apostrophe à une femme qui, dans le contexte, est associé à un certain danger de perversité. Qui c'est ?

N'hésitez pas à faire des modifications…

MIDNIGHT RAMBLER

Did you hear about the midnight rambler ?
Everybody got to go
Did you hear about the midnight rambler ?
The one that shut the kitchen door
He don't give a hoot of warning
Wrapped up in a black cat cloak
He don't go in the light of the morning
He split the time the cock'rel crows

Talkin' about the midnight gambler
The one you never seen before
Talkin' about the midnight gambler
Did you see him jump the garden wall
Sighin' down the wind so sad
Listen and you'll hear him moan
Talkin' about the midnight gambler
Everybody got to go

Did you hear about the midnight rambler
Well, honey, it's no rock 'n' roll show
Well, I'm talkin' about the midnight gambler
Yeah, the one you never seen before

Oh don't do that, oh don't do that, oh don't do that
Don't you do that, don't you do that (repeat)
Oh don't do that, oh don't do that

Well you heard about the Boston...
It's not one of those
Well, talkin' 'bout the midnight... sh...
The one that closed the bedroom door
I'm called the hit-and-run raper in anger
The knife-sharpened tippie-toe...
Or just the shoot 'em dead, brainbell jangler
You know, the one you never seen before

So if you ever meet the midnight rambler
Coming down your marble hall
Well he's pouncing like proud black panther
Well, you can say I, I told you so
Well, don't you listen for the midnight rambler
Play it easy, as you go
I'm gonna smash down all your plate glass windows
Put a fist, put a fist through your steel-plated door

Did you hear about the midnight rambler
He'll leave his footprints up and down your hall
And did you hear about the midnight gambler
And did you see me make my midnight call

And if you ever catch the midnight rambler
I'll steal your mistress from under your nose
I'll go easy with your cold fanged anger
I'll stick my knife right down your throat, baby
And it hurts !

PROMENEUR DE MINUIT

As- tu entendu parler du promeneur de minuit ?
Tout le monde a dû le faire
As-tu entendu parler du promeneur de minuit ?
Celui qui a fermé la porte de la cuisine
Il ne donne aucun avertissements
Enveloppé dans le manteau d'un chat noir
Il ne passe pas sous les lumières du matin
Il a dédoublé le temps des jeunes corneilles

Parler du joueur de minuit
Celui que tu n'as jamais vu avant
Parler du joueur de minuit
L'as tu vu sauté le mur du jardin ?
Soupirer à travers le vent si triste
Ecoute et tu entendras son gémissement
Parler du joueur de minuit
Tout le monde a dû le faire

As-tu entendu parler du promeneur de minuit ?
Bien, chérie ce n'est pas un spectacle de rock'n'roll
Bien, je parle du joueur de minuit
Ouais, celui que tu n'as jamais vu avant

Oh non, ne fait pas ça, ne fait pas ça, ne fait pas ça
Ne te fait pas ça, ne te fait pas ça
Oh non, ne fait pas ça, ne fait pas ça

Bien, tu as entendu parlé de Boston…
Elle n'est pas l'une de ceux là
Bien, parler du … de minuit …
Celui qui a fermé la porte de la chambre à couché
Je m'appelle " frappe-et-cours ", le violeur dans la rage
Le couteau effilé coupeur d'orteil
Ou juste la pousse morte, le bruit de ferraille de la cloche cérébrale
Tu sais, celui que tu n'as jamais vu avant

Donc si tu rencontres le promeneur de minuit
Descends le hall de marbre
Bien, il attaque comme la fier panthère noire
Bien, tu peux dire que je, je te l'ai dit
Bien n'entends tu pas le promeneur de minuit
Fait le facilement, comme tu le sens
Je vais casser toutes tes fenêtres de verre
Mettre un poing, mettre un poing à travers tes portes d'acier plaquée

As-tu entendu parlé du promeneur de minuit ?
Il quittera ses empreintes de pas et descendras ton hall
Et as-tu entendus parler du promeneur de minuit ?
Et m'as-tu vu faire mon appel de minuit ?

Et si tu attrapes le promeneur de minuit
Je volerais ta maîtresse sous ton nez
Je le ferais facilement avec ta froide colère
Je collerais mon couteau sous ta gorge, bébé
Et ça blesse !

 
Publié par 5309 5 2 2 le 10 juillet 2006, 19:43.
 

Vos commentaires

fOny-NOaA Il y a 10 an(s) 5 mois à 02:08
5316 4 2 2 fOny-NOaA Site web Wouahou sublime cette chanson...
Et dire que je l'ai entendue en LIVE pas plus tard que jeudi... <3
sister-morphine Il y a 10 an(s) 1 mois à 21:24
6766 6 4 2 sister-morphine Du blues pur, meilleur en concert qu'en studio (get yer ya ya's out). Cette chanson fait réference (ou ferai) à Deslavo, surnommé "l'étrangleur de Boston" et demeure l'un des plus grand classique des Stones.
thbjones Il y a 3 an(s) 8 mois à 13:32
1166 3 2 thbjones quelques erreurs de traduction. ex : everybody gotta go = tout le monde doit s'en aller en non : tout le monde a dû le faire. déjà dans le titre : rambler = rôdeur et non promeneur (walker)
Caractères restants : 1000