Facebook

 

Paroles de la chanson «Ghetto (feat. Trey Songz)» (avec traduction) par Obie Trice

Second Round's On Me (2006)
0 0
Chanteurs : Obie Trice

Paroles et traduction de «Ghetto (feat. Trey Songz)»

Ghetto (feat. Trey Songz) ()

Ghetto en collaboration avec le très jeune Trey Songz, est l'une des meilleures chansons de l'album. L'instru produite par Jonathan JR Rotem est excellente et le flow débité assez lentement par les 2 MC's. La chanson commence par une voix " gospel " qui crie Ghetto plusieurs fois, et arrive le refrain chanté par TS.

Il y dit qu'il vient d'un bidonville comme on en trouve partout où les flics se viennent pas rôder. Il finit chantant qu'on n'est rien dans le ghetto si on n'a pas de flingue, on ne peut pas y survivre.

Obie dans le premier couplet nous met tout de suite face au sujet en question :
I'm from where diapers full of feces
Je viens de là où les couches sont remplies d'ordures

Il nous expose donc la misère qui l'entoure, aussi bien concernant l'hygiène que l'ambiance (pauvreté, crime, violence…).
Il se disent ( les gens vivant dans le ghetto, il parle pour eux tous) être des espèces, pour montrer leur statut on va dire à part dans la société, puisqu'il ne sont pas considérés comme des êtres humains.
Il parle ensuite de corps (de cadavres sûrement) et des choses obscènes qui sont bien plus affreuses que ce que l'on voit sur nos écrans de TV.
Il s'adresse après à Jason Vorhees, l'acteur jouant le serial killer dans le film Vendredi 13.
Le refrain est alors chanté.

Pour la suite, il parle de tous les mecs du ghetto qui veulent évidement éviter la taule et ont pour ambition de se barrer de cette galère quotidienne. Il raconte ensuite certaines bavures de la police qui font partie aussi de la vie de tous les jours.

Pour la fin de la chanson, il pense que le gouvernement se contrefout d'eux et qu'il aime les voir souffrir. La suite est un peu décousue mais il redit venir d'un endroit où on trouve plein de mecs " barjots " et qu'un mec friqué qui passe par là va avoir des soucis.
Il conclut par cette phrase qui résume parfaitement la chanson, comme il l'avait débuté.
Home sweet home, better known as The Ruins
Douce maison adorée, plus connue sous le nom " Les Ruines "

 
Publié par 14581 6 4 4 le 22 août 2006, 20:18.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000