Facebook

 

Paroles de la chanson «Chaque Fois Que Le Train Passe» (avec traduction) par Lynda Lemay

Lynda Lemay
0 0
Chanteurs : Lynda Lemay
Voir tous les clips Lynda Lemay

Paroles et traduction de «Chaque Fois Que Le Train Passe»

Chaque Fois Que Le Train Passe (Chaque Fois Que Le Train Passe)

Encore aucune chanson de Lynda Lemay par ici... =) Celle ci je l'adore : ) une explication ? J'pense que c'est une jeune fille légèrement dépressive et qui pense beaucoup au suicide... super joyeux j'sais : )

Elle y pense chaque fois que le train passe

Elle y pense tout l'temps qu'la rivière coule

Elle y pense dans la rue et dans la classe

En pleine solitude et en pleine foule

Elle y pense chaque fois que le train passe

Et puis sur chaque pont qu'elle traverse

Chaque fois qu'elle refoule ou qu'elle renverse

Une larme d'enfant et de détresse

Elle y pense chaque fois que le train passe

Elle y pense tout l'temps dans la voiture

Derrière ses parents qui la conduisent

À l'école, au marché ou à l'église

Elle y pense chaque fois que le train passe

Elle y pense tout l'temps à la maison

Quand elle ouvre le tiroir des rasoirs

Ou la petite porte des flacons

Elle y pense chaque fois que le train siffle

Chaque fois qu'elle essaie d'aller moins mal

Chaque fois qu'elle avale ou qu'elle renifle

Une dose à grimper sur les étoiles

Elle y pense chaque fois que la train passe

Chaque fois qu'un regard tombe sur elle

Chaque fois qu'elle tombe sur le regard

Que le regard ne l'a pas trouvé belle

Elle y pense chaque fois que le train passe

Elle y pense tout l'temps qu'la rivière fuit

Elle voudrait s'envoler dans l'espace

Elle voudrait s'enfoncer dans l'oubli

Elle y pense tout l'temps qu'elle se sent laide

Elle y pense chaque fois qu'elle voit sa mère

Se ruiner la vie pour lui venir en aide

Alors qu'elle pourra jamais rien y faire

Elle y pense chaque fois que le train passe

Elle y pense tout l'temps qu'l'océan danse

À marée haute comme à marée basse

Au début comme à la fin des vacances

Elle y pense et pourtant, elle se retient

Elle y pense et pourtant, loin en dedans

Chaque foutue fois que passe le train

Elle a pas envie de s'planter devant

Elle y pense chaque fois mais elle attend

À deux pas de ces rails qu'elle connaît bien

Elle y pense chaque fois mais elle attend

De trouver la façon d'y penser moins

Elle attend qu'on lui vide sa cargaison

Et que dans le courant d'un grand fou rire

En voyant s'éloigner l'dernier wagon

Elle oublie de penser qu'elle veut mourir

 
Publié par 6749 6 4 2 le 6 octobre 2006, 15:15.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000