Facebook

 

Paroles de la chanson «Je Dors Sur Mes Deux Oreilles» (avec traduction) par Grand Corps Malade

Midi 20 (2006)
0 0
Chanteurs : Grand Corps Malade
Albums : Midi 20
Voir tous les clips Grand Corps Malade

Paroles et traduction de «Je Dors Sur Mes Deux Oreilles»

Je Dors Sur Mes Deux Oreilles ()

...

J'ai constaté qu'la douleur était une bonne source d'inspiration

Et que les zones d'ombre que tu passais montre au stylo la direction.

La colère et la galère sont des sentiments productifs

Qui donnent des thèmes puissants quoi qu'un peu trop répétitifs.

A croire qu'il est plus facile de livrer nos peines et nos cris

Et quand d'un battement de cil un texte triste est écrit,

On se laisse aller sur le papier et on emploie trop de métaphores. Pourtant je t'ai déjà dit tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

C'est pour ça qu'aujourd'hui j'ai décidé de changer de thème,

D'embrasser le premier connard venu pour lui dire je t'aime.

Des lyrics plein de vie avec des rimes pleines d'envie.

Je vois, je veux, je vis, je vais, je viens, je suis ravi.

C'est pt'être un texte trop candide mais il est plein de sincérité.

J'l'ai écrit avec une copine, elle s'appelle Sérénité.

Toi tu dis que la vie est dure et au fond de moi je pense pareil

Mais j'garde les idées pures et j'dors sur mes deux oreilles.

Evidemment on marche sur un fil,

Chaque destin est bancal.

Et l'existence est fragile,

Comme une vertèbre cervicale.

On t'a pas vraiment menti,

C'est vrai qu'parfois tu vas saigner,

Mais dans chaque putain de vie,

Y a tellement de choses à gagner.

J'aime entendre, raconter,

J'aime montrer, j'aime voir.

J'aime apprendre, partager,

Tant qu'y a d'l'échange y a de l'espoir.

J'aime les gens, j'aime le vent c'est comme ça j'joue pas un rôle.

J'ai envie, j'ai chaud, j'ai soif, j'ai hâte, j'ai faim et j'ai la gaule.

J'espère que tu me suis dans c'que je dis y a rien de tendancieux.

Quand je ferme les yeux, c'est pour mieux ouvrir les yeux.

C'est pas une religion, c'est juste un état d'esprit.

Y a tellement de choses à faire et ça maintenant jl'ai compris.

Chaque petit moment banal, chui capable d'en profiter.

Dans la vie j'ai tellement de kifs, que j'pourrais pas tous les citer.

Moi en été, j'me sens vivre, mais en hiver c'est pareil.

J'ai tout le temps l'oeil du tigre et j'dors sur mes deux oreilles.

J'me sens pas le plus chanceux,

Mais c'est pas moi le plus à plaindre.

J'ai compris les règles du jeu,

Ma vie c'est moi qui vais la peindre.

Alors j'vais y mettre le feu en ajoutant plein de couleurs.

Moi quand je regarde par la fenêtre, j'vois que le béton est en fleurs.

J'ai envie d'être au coeur de la ville

Et envie d'être au bord de la mer,

De voir le delta du Nil

Et j'ai envie d'embrasser ma mère.

J'ai envie d'être avec les miens

Et j'ai envie de faire des rencontres.

J'ai les moyens de me sentir bien

Et ça maintenant je me rends compte.

J'voulais pas écrire un texte petite maison dans la prairie,

Mais j'étais de bonne humeur et même mon stylo m'a souri.

Et puis j'me suis demandé si j'avais le droit de pas être rebel,

D'écrire un texte de slam pour affirmer que la vie est belle.

Si tu me j'men bats les reins,

Parfois j'me sens innataquable.

Parce que je suis vraiment serein

Et je suis pas prêt de péter un câble.

La vie c'est gratuit, j'vais me resservir

Et tu devrais faire pareil.

Moi j'me couche avec le sourire

Et j'dors sur mes deux oreilles.

La vie c'est gratuit, j'vais me resservir

Et se sera tout le temps pareil.

Moi j'me couche avec le sourire

Et j'dors sur mes deux oreilles.

 
Publié par 8756 5 3 3 le 1 novembre 2006, 19:13.
 

Vos commentaires

Camellita Il y a 10 an(s) 1 mois à 16:35
11618 6 4 4 Camellita Site web J'aime bcp ce texte !
Caractères restants : 1000