Facebook

 

Paroles de la chanson «Vanité» (avec traduction) par Pleymo

Alphabet Prison (2006)
0 0
Chanteurs : Pleymo
Voir tous les clips Pleymo

Paroles et traduction de «Vanité»

Vanité

Pour comprendre cette chanson il faudrait déjà connaitre la définition de "vanité" : Synonyme d'orgueil, de fierté déplacée. L'adjectif correspondant (" vain ") n'a pas le même sens mais désigne plutôt quelque chose d'inutile et voué à l'échec. L'individu qualifié de vaniteux cherche à vanter des mérites sans que ceux-ci ne soient fondés. Il pourra user de mensonges pour se faire valoir.

Le premier couplet parlerait alors du fait que ce narrateur vaniteux, pour rester proche des personnes qu'il connait, imite alors une bonne partie de leur comportement et valeurs. Il essairait même de s'inventer une vie pour ce même but :
"J'assemble chaque matin des pièces de ma vie
Je rassemble des sourires à montrer aux gens
Pour paraître bien aimable"

Le refrain serait une réponse à ceux qui ne comprennent pas ce comportement.

Même si il ne veut pas être comme eux, ce narrateur vaniteux explique dans le deuxième couplet qu'il fait tout celà car il ne veut pas être seul en fait, il se sent mal dans sa peau et a besoin de compagnie pour remédier à celà.

Le troisième couplet montre le côté orgueuilleux de la vanité. Le fait que le narrateur se fout, quelque part, des autres car il veut se faire remarquer.

J'assemble chaque matin des pièces de ma vie

Je rassemble des sourires à montrer aux gens

Pour paraître bien aimable

Parce que au fond je boite, la tête dans une boîte

Ca me crève les yeux, empêtré, trop anxieux

Alors je lèche mes larmes, rien ne sèche le drame

Quand les autres m'alignent

Quand les autres s'acharnent

Quand ma route vascille de long en large, ma vie en marge

Faudrait que je calque mes pas sur mes voisins de palier

Avec ma vision du monde décalé

Mais y'a rien pour classer ma passion, mon métier

Je rentre pas dans les cases

Je rentrerai jamais dans votre cage

Refrain :

Et alors ?

C'est ma vie c'est mon puzzle

Je suis souvent soumis à des tonnes d'a priori

Je me répands des fois de trop moi

Vouloir montrer que j'aboie

Plus fort que toi, mais j'ai les paumes qui tremblent

Et l'inconnu je l'appréhende

Cherchant souvent mes yeux d'enfants

De vieux tourments

Semant le doute font que parfois je mens

Et même je triche alors sur mes mains je crache

Je mords mes lèvres

J'en bave ma sève

Je pleure mon venin

De ne savoir rien

Coupé par mille lames je me sens laid

Mais c'est comme ça qu'on m'a fait

Je ne suis pas quelqu'un de sage

J'entrerai jamais dans leur cage

[refrain] X2

Il n'en tient qu'à moi seul

Lancez moi des pierre à mille contre un seul

Ma vanité me sert, elle me protège de vos sales gueules

Pense comme tu le sens, moi je ne sens plus rien

Je vous tourne le dos, je suis déjà loin

J'entrerai jamais dans votre cage X3

J'entrerai jamais dans cette cage.

[refrain] X2

Il n'en tient qu'à moi seul X2

 
Publié par 9703 6 4 3 le 1 novembre 2006, 14:04.
 

Vos commentaires

Sk8-X-roCkEuR42 Il y a 10 an(s) 2 mois à 18:58
5389 5 2 2 Sk8-X-roCkEuR42 Elle tue torp cette chanson sérieux riena dire c'est du pleymo des pures paroles un pur son tout ce qu'il faut quoi!!!
ethsienne25 Il y a 10 an(s) 1 mois à 20:59
9223 6 4 3 ethsienne25 Site web ouais c'est vrai qu'elle est super !
çà change des débuts de pleymo :-D
les paroles ont un sens maintenant :-P
Caractères restants : 1000