Facebook

 

Paroles de la chanson «Ye Entrancemperium» (avec traduction) par Emperor

Anthems To The Welkin At Dusk (1997)
0 0
Chanteurs : Emperor

Paroles et traduction de «Ye Entrancemperium»

Ye Entrancemperium (Votre Entréempire^)

Après l'introduction instrumentale Alsvartr (The Oath) -en français : Noir Complet (Le Pacte)- qui nous plonge dans une ambiance sombre, et oppressante, et pourtant épique, si caractèristique de Emperor. Ye Entrancemperium, morceau au titre quelque peu obscur (et déroutant à traduire) est la veritable entrée dans l'album "Anthem to the Welkin at Dusk" -en français : Hymne au Firmament du Crepuscule-.

Ouvert pas une intro très rapide et particulièrement malfaisante (composée par feu Euronymous), le début du morceau se démarque par un tempo très rapide, soutenu par la double-pédale ravageuse de Trym Torson, et les paroles hurlées par Ihsahn qui nous raconte son retour vers des sombres contrées.

I ride the longing winds of my blackened soul,
Growing stronger once I enter my empire beyond.

Je chevauche les vents languissant de mon âme assombrie
gagnant en force une fois entré dans mon empire de l'au-delà

Les premières paroles donnent le ton, Ihsahn arrive dans cet "empire de l'au delà", dont il a du mal à éviter l'attraction.
Drawn towards these lands again.
Attiré à nouveau vers ces contrées

Seeking death and sacred soil.
A la recherche de la mort et du sol sacré
Une attraction, qui comme l'indique ces seconds vers, est nourrie par deux thème emblèmatique du Black Metal, la mort, et les terres ancestrales. Le fait de poser la mort avant le sol sacré (ce qui est chronologiquement contradictoire) pourrait indiquer que la mort est necessaire pour l'accession au terres sacrées, ce qui va se confirmer plus tard dans le morceau.

Dans un romantisme sombre, épique et grandiloquant, tout à fait propre à Ihsahn (une grandiloquence qui lui est souvent reprochée), celui-ci hurle son arrivée glorieuse, chevauchant les vents de son âme noircie, et la puissance qu'ul acquiert à l'entrée de cet au-delà mysterieux.

Cet alors qu'Ihsahn se met à chanter le mot Emperium (Empire en latin) par 3 fois d'une voix opératique sur un fond instrumental toujours aussi violent et imposant. Avant de hurler :
Behold my coming
Voyez mon arrivée
L'utilisation du verbe Behold, un imperatif beaucoup plus fort que celui du verbe voir, utilisé à plusieurs reprise par Dieu dans la bible, semble indiquer qu'Ihsahn reigne dans cet Empire en Empereur (ce que confirme le nom du groupe Emperor).

Après un passage instrumental continuant le tempo très rapide, avec des riffs toujours aussi imposant, et toujours un peu chaotique. Ihsahn se remêt à hurler des vers très imagés décrivant cet empire. Montrant d'abord son aspect relativement lumineux, et confirmant encore un fois son statue d'Empereur :
The fullmoon rise above me,
Enlightening my realm in a silvery glow.
La pleine lune s'élève au dessus de moi,
illuminant mon repaire d'une lueur argentée
Avant d'apporter une nuance plus ténèbreuse, à ce tableau dejà sombre. Malgré la lumière de la lune, les ombres rampent sous un ciel tempestueux.

La double-pédale qui était juste là constante s'arrête pendant quelques instants, s'accompagnant d'un riff plus lent, et imposant. Ihsahn se mettant à dire dans un chant plus "intimiste", sa première arrivée dans cet empire qui lui semble pourtant d'un passé lointain. Les vers qui accompagnent le retour à un rythme déchaîné :
The revelation of ritual death
By which I became divine.
la révelation d'une mort rituelle
par laquelle je devins Divin.
Font froid dans le dos, l'initiation à l'empire necessiterait la mort. Le prix de ces contrées est au sacrifice de la vie.

S'en suit une montée épique sans précedant dans le morceau, toutes la musique semble s'élever pour supporter la voix opératique de Ihsahn, qui répète Empirium, dans ce climax émotionnel du morceaux. Une acclamation grandiose qui pourtant pourrait passer aussi pour un appel désesperé à l'Empire.

C'est alors qu'arrive un changement radical vers un tempo plus lent, et vers une mélodie pleine de mélancolie, comme un réveil soudain à une réalité morne après un rève magnifique, Ihsahn, toujours en chant clair, se questionne alors sur ses regrets, ses remords. Il ne laisse rien derrière lui, mais son désir reste à jamais incomplet.

Le morceau reprends le thème du début à grande vitesse, avec le même premier couplet, pourtant le dernier vers
Growing stronger once I enter my empire beyond.
gagnant en force une fois entré dans mon empire de l'au-delà
Par le simple mot
Eternally
Eternellement.
Finissant ainsi la chanson.

Ye Entrancemperium en ouvrant Anthems to the Welkin at Dusk nous donne à la fois une introduction à cet empire qu'est celui des chansons d'Emperor. Mais aussi esquisse un autre thème de la quête éternelle de l'ataraxie.
Certains y verront certainement une allusion à la drogue. Mais peut-être n'est ce tout simplement qu'une hymne sombre au rèveries instillées par le Firmament du Crepuscule (Welkin at Dusk).

NOTE :
^ (Entrancemperium étant la contraction de l'anglais "Entrance : Entrée" et du latin "Emperium = Empire" Je n'ai pas voulu risquer une traduction trop éloignée du titre original)

Drawn towards these lands again.
Attiré à nouveau vers ces contrées
Seeking death and sacred soil.
A la recherche de la mort et du sol sacré
I ride the longing winds of my blackened soul,
Je chevauche les vents languissant de mon âme noircie
Growing stronger once I enter my empire beyond.
Gagnant en force une fois entré dans mon empire de l'au-delà

Emperium !
Emperium !
Behold my coming.
Voyez mon arrivée

The fullmoon rise above me,
La pleine lune s'élève au dessus de moi,
Enlightening my realm in a silvery glow.
Illuminant mon repaire d'une lueur argentée
Yet the shadows crawl beneath my storming sky,
Pourtant les ombres rampent sous mon ciel tempestueux,
Guarding treasures from forbidden light.
Preservant les trésors de la lumière interdite

I still remember,
Je me rappelle encore,
Though ages ago it seems,
Il y a pourtant des lustres il semble,
The first time I entered the gates,
La première fois que je passais ces portes,
The revelation of ritual death
La révelation d'une mort rituelle
By which I became divine.
Par laquelle je devins Divin.
Sacrifice of the life I had
Sacrifice de la vie que je portais
Among the flesh of the light.
En la chaire de la lumière.

And now I enter again.
Et maintenant, à nouveau j'entre
Even stronger, yet amazed by what I see.
Encore plus fort, et pourtant émerveillé par ce que je vois.
In ecstasy I mock the world.
Dans mon extase je ris du monde

Suddenly I memorize,
Soudains je me rappelle,
Asking what I left behind.
Me demandant ce que je laisse derrière moi.
Nothing.
Rien.

Can I ever comprehend ?
Pourrais-je un jour saisir ?
Will my longing ever end ?
Mon désir cessera-t'il un jour ?
Never.
Jamais.

Drawn towards these lands again.
Attiré à nouveau vers ces contrées
Seeking death and sacred soil.
A la recherche de la mort et du sol sacré
I ride the longing winds of my blackened soul
Je chevauche les vents languissant de mon âme assombrie
Eternally.
Eternellement.

 
Publié par 5326 5 2 2 le 21 novembre 2006, 14:19.
 

Vos commentaires

InnerBlackCircle Il y a 6 an(s) 7 mois à 11:53
5995 4 3 2 InnerBlackCircle Merçi pour la trad et pour tout les explication qui sont avec.
Cette musique est vraiment génial, puissante et magnifique. :-\
Caractères restants : 1000