Facebook

 

Paroles de la chanson «Ojitos Rojos» (avec traduction) par Estopa

Destrangis (2002)
0 0
Chanteurs : Estopa
Albums : Destrangis
Voir tous les clips Estopa

Paroles et traduction de «Ojitos Rojos»

Ojitos Rojos (Les petits yeux rouges)

Alors je ne suis pas trop sur de ma traduction alors si il y a le moindre souci n'hésite pas à me le dire.
Cette chanson comme à peu près toutes lé chansons d'Estopa est très difficile à traduire et reflaite de la société de notre époque. Je pense que les yeux rouges font référence à la drogue qui je crois rend les yeux rouges après la consommation.

Canto como ladran los perros
Je chante comme les chiens aboient
Ladro como cantan los hombres
J'abois comme les hommes chantent
Vivo como el protagonista de un entierro
Je vie comme le protagoniste d'un enterrement
Y muero en la boda
Et je meurs dans le mariage
De un espermatozoide
D'un spermatozoïde
Derrocho cheques sin fondo
Je gaspille des chèques sans fond
Y bebo solo
Et je bois seule
Por ser abstemio
Etant sobre
Sufro como el último premio gordo
Je souffre comme le dernier gros prix
Gozo como el último gordo sin premio
Je jouis comme le dernier gros sans prix
Y te veo
Et je te vois
Con los ojos cerrados
Avec les yeux fermés
Te sueño
Je rève de toi
Con los ojos abiertos
Avec les yeux ouverts
Subo al cielo
Je monte au ciel
Con cien mil pecados
Avec cent mille péchés
Y rezo para bajar al infierno
Et je prie pour redescendre en enfer

[Estribillo]
[Refrain]
Me rajo si me ojeas
Je me fissure si tu me jette un coup d'oeil
De reojo
De travers
De lejos me cojo una jarra
De loin je prends une fiole
Y me mojo
Et me mouille
Que mis ojitos rojos se ponen
Que mes petits yeux rouges se posent
Me rajo si me ojeas de reojo
Je me fissure si tu me jette un coup d'oeil de travers
De lejos me cojo una jarra
De loin je prends une fiole
Y me mojo
Et me mouille
Que tus ojitos rojos me ponen
Que tes petits yeux rouges me posent

Trabajo en pensar un gran pensamiento
Je travaille pour penser à une grande pensée
Pienso en trabajar en un gran trabajo
Je pense pour travailler dans un grand travail
Lloro como el último hombre de hierro
Je pleure comme le dernier homme de fer
Y me troncho como un recién castrado
Et je me brise comme un jeune castré
Cobro dinero negro de droga
Je touche un argent sale de drogue
Pago dinero blanco a un camello
Je paie un argent blanc à un chameau
Que un pez en el agua
Qu'un poisson dans l'eau
Como yo no se ahoga
Comme je ne le noie pas
Si no tiene la soga al cuello ¡si !
S'il n'a pas la corde au cou : si !
Desato el nudo de tu garganta
Je détache le noeud de ta gorge
Te ato a la pata de la cama
Je t'attache au pied du lit
Me entierro en el horno de tus mantas
Je m'enterre dans le four de tes couvertures
Y desentierro mi hacha de guerra afilada
Et déterre ma hache de guerre aiguisée

Me rajo si me ojeas de reojo
Je me fissure si tu me jette un coup d'oeil de travers
De lejos me cojo una jarra y me mojo
De loin je prends une fiole et me mouille
Que tus ojitos rojos me ponen
Que tes petits yeux rouges me posent

Me ponen porque tu estás muy buena
Ils me mettent ainsi parce que tu es très bon
Y mi cabeza es muy mala
Et ma tête est très mauvaise
Porque a veces no piensa
Parce que parfois il ne pense pas
A veces se atabala
Parfois il s'amuse
A ratos va a obscuras
Par moments il a des idées obscures
A ratos se aclara
Par moments il s'éclaircit
Confundo los bolos con las balas
Je confonds les quilles avec les balles
Me fundo con la funda
Je m'appuie avec la housse
De la guitarra
De la guitare
Me callo y lo digo todo
Je me tais et dis tout
Y abro el pico y no digo nada
Et j'ouvre le bec et je ne dis rien

 
Publié par 5256 4 2 2 le 24 novembre 2006, 23:32.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000