Facebook

 

Paroles de la chanson «Nei Giardini Che Nessuno Sa» (avec traduction) par Laura Pausini

Io Canto (2006)
0 0
Chanteurs : Laura Pausini
Albums : Io Canto
Voir tous les clips Laura Pausini

Paroles et traduction de «Nei Giardini Che Nessuno Sa»

Nei Giardini Che Nessuno Sa (Dans les jardins que personne ne connait)

Reprise de Renato Zero

Nei Giardini Che Nessuno Sa
Dans les jardins que personne connait

Senti quella pelle ruvida
Tu sens ces peaux rudes
Un gran freddo dentro l'anima
Un grand froid dans l'âme
Fa fatica anche una lacrima a scendere giù
Il est même fatigant pour qu'une larme coule
Troppe attese dietro l'angolo
Trop d'attentes derrière l'angle
Gioie che non ti appartengono
Des joies qui ne t'appartiennent pas
Questo tempo inconciliabile, gioca contro di noi
Ce temps incontrolable joue contre nous
Ecco come si finisce poi
Voilà comment on finit puis
Inchiodati a una finestra noi
Cloués à une fenêtre
Spettatori malinconici
Spectateurs mélancoliques
Di felicità impossibili
D'un bonheur impossible
Tanti viaggi rimandati e già
Tant de voyages reportés et déjà
Valigie vuote da un'eternità
Les valises vides d'une éternité
Quel dolore che non sai cos'è
Cette douleur que tu ne connais pas
Solo lui non ti abbandonerà mai, oh mai
Seulement il ne t'abandonnera jamais, oh jamais
E' un rifugio quel malessere
C'est un refuge ce mal-être
Troppa fretta in quel tuo crescere.
Trop d'envie dans ton accroissement
Non si fanno più miracoli
On ne fait plus de miracles
Adesso non più
Maintenant non plus
Non dar retta a quelle bambole
Ne donne pas de sens à ces poupées
Non toccare quelle pillole
Ne touche pas à ces pilules
Quella suora ha un bel carattere
Cette soeur religieuse a un beau caractère
Ci sa fare con le anime
Qui sait y faire avec les âmes

Ti darei gli occhi miei
Je te donnerais mes yeux
Per vedere ciò che non vedi.
Pour que tu vois ce que tu ne vois pas
L'energia, l'allegria,
L'energie, la joie
Per strapparti ancora sorrisi.
Pour encore te faire sortir des sourires
Dirti sì, sempre sì,
Te dire oui, toujours oui
E riuscire a farti volare,
Et réussir à te faire voler
Dove vuoi, dove sai,
Où tu veux, où tu sais
Senza più quel peso sul cuore.
Sans aucun poids sur le coeur
Nasconderti le nuvole
Te cacher les nuages
E quell'inverno che ti fa male
Et cet hiver qui te fait mal
Curarti le ferite e poi
Soigner les blessures et puis
Qualche dente in più per mangiare
Quelques dents en plus pour manger

E poi vederti ridere,
Et puis te voir rire
E poi vederti correre ancora.
Et puis te voir courir encore
Dimentica, c'è chi dimentica
Oublie, il y a qui oublie
Distrattamente un fiore una domenica
Discretement une fleur, un dimanche
E poi... silenzi. E poi... silenzi.
Et puis... . le silence, Et puis... . le silence,
Silenzi...
Le silence

 
Publié par 11542 6 3 3 le 5 décembre 2006, 13:23.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000