Facebook

 

Paroles de la chanson «Le Mitard» (avec traduction) par Trust

Répression (1980)
0 0
Chanteurs : Trust
Albums : Répression
Voir tous les clips Trust

Paroles et traduction de «Le Mitard»

Le Mitard

Cette chanson parle de Mesrine, (28 décembre 1936 - 2 novembre 1979), est un criminel français. Déclaré " ennemi public numéro un " au début des années 1970, " l'homme aux 1 000 visages " est notamment connu pour ses nombreuses évasions et ses nombreux hold-up.

Oui, Madame !
: Le groupe S'adresse à la France

Il tourne, il tourne, et tournera toujours,
Mesrine
Jusqu'au jour où vaincu en animal blessé
Mesrine
Il tombera à terre et se laissera crever

: Le groupe montre que malgré les arrestations fréquentes de Mesrine, il parvient toujours à s'échapper mais que la justice finira bien par le tuer

[ Si vous avez des précisions envoyez-les moi ^^ ]

Oui, Madame !

Il tourne, il tourne en des milliers de pas

Qui ne mènent nulle part

Dans un monde de béton, aux arbres de barreaux

Fleuris de désespoir

Inhumain... , rétréci... , sans aucun lendemain.

Sa pitance est glissée sous une grille à terre

Et dans un bol l'eau... pour qu'il se désaltère.

Il est seul... , sans soleil

Et n'a même plus son ombre.

Infidèle compagne, elle s'en est allée

Refusant d'être esclave de ce vivant mort-né.

Il tourne... il tourne et tournera toujours

Jusqu'au jour où vaincu en animal blessé

Après avoir gémi en une unique plainte

Il tombera à terre et se laissera crever.

Fleury-Mérogis...

Un jour de septembre 1976

Où j'existait si peu

Que je n'étais même pas "personne"

Fleury-Mérogis...

Un jour de septembre 1976

Où j'existait si peu...

Mesrine

Je vous vois une larme... !

Pourquoi vous attrister ?

Pauvre chien me dites-vous !

En voilà une erreur...

C'est un homme, Madame,

Il est emprisonné.

C'est celui que vos pairs ont si bien condamné

En rendant la justice au nom des libertés.

Fleury-Mérogis...

Un jour de septembre 1976

Où j'existait si peu

Que je n'étais même pas "personne"

Fleury-Mérogis...

Un jour de septembre 1976

Où j'existait si peu...

Mesrine

Je vous vois une larme... !

Pourquoi vous attrister ?

Pauvre chien me dites-vous !

En voilà une erreur...

C'est un homme, Madame,

Il est emprisonné.

C'est celui que vos pairs ont si bien condamné

En rendant la justice au nom des libertés.

Mesrine

Il tourne, il tourne, et tournera toujours,

Mesrine

Jusqu'au jour où vaincu en animal blessé

Mesrine

Il tombera à terre et se laissera crever

 
Publié par 9223 6 4 3 le 28 décembre 2006, 10:59.
 

Vos commentaires

soul-stripper Il y a 8 an(s) 2 mois à 20:22
5238 4 2 2 soul-stripper C'est un texte écrit par Jacques Mesrine, extrait de son livre "l'instinct de mort" que Trust a mis en chanson, Trust dénonce à travers ce texte l'éxécution, (l'abattage), de Mesrine, sans procès, au pays fondateur des droits de l'homme. On peut disserter sans fin sur la mort de Mesrine, mais les photographes ont eu tout le temps pour fixer sur pellicule le commissaire Broussard posant à côté de son trophée..... vive trust rebelle et toujours debout....
Caractères restants : 1000