Facebook

 

Paroles de la chanson «Pavillon Noir» (avec traduction) par Tagada Jones

Le Feu Aux Poudres (2006)
0 0
Chanteurs : Tagada Jones

Paroles et traduction de «Pavillon Noir»

Pavillon Noir

Pas vraiment besoin d'explications, la chanson est suffisamment explicite. Mais résumons, pour la forme.
Premier couplet : Simple, un individu armé prend en otage une huile du gouvernement ou un patron, signifiant qu'il n'hésitera pas à leur faire sauter la cervelle si nécessaire.
Deuxième couplet : L'individu armé fait connaître ses revendications, pour lesquelles il met sa vie en jeu, ce qui fait apparaître une lueur d'espoir pour les dirigeants, qui vont peut-être pouvoir le manipuler et sauver la vie des otages.
Troisième couplet : Description de la réaction de la société, face à la prise d'otage et aux revendications : le " terroriste " est pris pour un con, et ses revendications ne sont pas prises au sérieux. Pourtant, au fur et à mesure, les citoyens changent d'opinions, et en viennent à le soutenir, se sentant concernés par ce qu'il demande. Ils se rendent compte qu'il n'est pas aussi dérangé que les médias cherchent à le faire croire. Tout ce qu'il demande, en fait, c'est que ses revendications soient écoutées.
Quatrième couplet : Notre terroriste savoure le fait d'être écouté, la réussite de son coup de force, à savoir la diffusion massive de ses revendications. Ce qu'il ne sait pas, c'est que les pontes qui négocient avec lui sont déjà en train de planifier son élimination, en individu dangereux, dont le seul crime est de faire le nécessaire pour être entendu.

Stupeur, horreur, vent de panique sur la terre

Au coeur d'une des plus grandes, des plus hautes sphères,

Un forcené, déchaîné vient de s'emparer

D'un énorme big boss et de tous ses laquais.

Armé jusqu'au dents, prêt à tout faire exploser

Pas dégonflé, il commence à revendiquer,

Lueur d'espoir dans les cercles du pouvoir,

Le nouvel illuminé commence à négocier.

Forcément, au début, on le prend pour un con

Lui et sa révolution,

Au fur à mesure des revendications,

Tout le monde change de camp,

Il n'est pas aussi fou qu'on veut bien le montrer

Dans cette salope de télé,

Lui veut juste le droit

Putain qu'on l'écoute pour une fois !

Prise d'otage au pouvoir,

Pour hisser le pavillon noir

Solidarité, réintégration

Abrogation des décisions !

Prise d'otage au pouvoir,

Pour hisser le pavillon noir

Que le pognon crève les oeillères de l'Etat

Que le peuple vive comme il se doit !

Notre terroriste savoure son coup d'éclat,

Diffusion au grand jour, mini coup d'Etat,

Les matières grises préparent déjà dans son dos son assassinat,

Pourtant lui voulait juste le droit à la parole rien qu'une fois !

Prise d'otage au pouvoir,

Pour hisser le pavillon noir

Solidarité, réintégration

Abrogation des décisions !

Prise d'otage au pouvoir,

Pour hisser le pavillon noir

Que le pognon crève les oeillères de l'Etat

Que le peuple vive comme il se doit !

 
Publié par 5397 6 2 2 le 28 décembre 2006, 17:43.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000