Facebook

 

Paroles de la chanson «Naufragées Volontaires» (avec traduction) par Belle Epoque

Belle Epoque
0 0
Chanteurs : Belle Epoque
Albums : A La Dérive

Paroles et traduction de «Naufragées Volontaires»

Naufragées Volontaires (Naufragées Volontaires)

"ET SI DEMAIN, JE PARTAIS ? Quand j'ai des soucis, je me console en me disant qu'un jour, je partirai, laissant derrière moi cette ville grise et sale, ce brouhaha permanent et ce rythme de vie qui m'empêche de profiter des choses simples. Les jours passent et je suis toujours là, seul avec mes petits tracas quotidiens. Alors je me dis : "Et si demain, je partais ? " Il est 6 heures 30, les trains glissent lourdement sur les rails, les tours de bureaux s'allument une à une, les semelles claques sur les trottoirs, des armées de journaux se déploient dans les transports en commun. La machine à sous gronde à nouveau. Le monstre urbain s'éveille comme chaque jour, mais je ne suis plus là pour le voir. Enfin libre ? "
- Morgan

"Je crois que j'ai un problème avec le travail. Déjà à l'école, j'avais l'impression d'aller nulle part. Depuis que j'ai commencé à travailler (et même si c'est temporaire), j'y vois encore moins de finalité, si ce n'est pécuniaire. Je n'ai pas l'impression d'être un fainéant. Pourtant, je ne me vois pas, d'ici deux ou trois ans, embarqué dans la grande aventure du travail pour mes quarante prochaines années. Sérieux, c'est pas possible. Ca fait à peine six mois que je bosse et j'en ai déjà marre. C'est pourtant loin d'être le boulot le plus chiant du monde. Mais, bordel, non, j'ai pas envie... Il doit bien y avoir un moyen d'échapper à cette logique ! Amasser, épargner, cotiser, placer, emprunter, il existe d'autres buts non ? J'aime créer, construire, mettre en oeuvre un projet... Et j'aimerais que ce soit possible hors d'un cadre professionnel. Que ma vie ne se résume pas à 90% de travail et 10% de hobby. Je ne veux même pas de hobby. Je veux aimer ma vie. Des contraintes, de la souffrance, il y en aura toujours... Mais je n'ai pas envie de partir avec l'idée que c'est ce qui va prédominer dans les années à venir. J'en ai marre de me laisser porter. J'ai envie de me battre pour que ma vie soit belle et qu'elle ressemble à ce dont je rêve. Je ne dis pas que c'est facile. Peut-être que ce n'est pas applicable à tout le monde. Peut-être que je pars avec moins de handicaps que d'autres... Je n'en sais rien. Mais si c'est le cas, alors qu'est ce que j'attends ? Rien justement. C'est maintenant que j'ai envie de bâtir ma vie. "
- Hervé

Trimer sans relâche Des jours durant, pour mieux sombrer Trimer sans relâche... Nos corps accablés de faux semblants
Trimer sans relâche Des jours durant, pour mieux sombrer Trimer sans relâche... Nos corps accablés de faux semblants
Des âmes, des bras embarqués, Affairés à tirer des bords Loin des projets restés à quai
Des âmes, des bras embarqués, Affairés à tirer des bords Loin des projets restés à quai
Trimer sans relâche Des jours durant, pour mieux sombrer Trimer sans relâche... Nos corps accablés de faux semblants
Trimer sans relâche Des jours durant, pour mieux sombrer Trimer sans relâche... Nos corps accablés de faux semblants
Des maquignons en tête de proue Et des gréements toujours trop lâches A ce sillon toujours trop court (Ce bateau à la dérive) Ce bateau dérivant (au gré des vents et marrées)
Des maquignons en tête de proue Et des gréements toujours trop lâches A ce sillon toujours trop court (Ce bateau à la dérive) Ce bateau dérivant (au gré des vents et marrées)
Me détacher, Pour partager l'histoire Des égaréEs, des misES à l'écart
Me détacher, Pour partager l'histoire Des égaréEs, des misES à l'écart
Un avenir meilleur, bien moins désolant Une lueur d'espoir pour ces hommes résignés... Pour ces femmes abusées... Un avenir meilleur pour ceux, Pour celles qui veulent y croire...
Un avenir meilleur, bien moins désolant Une lueur d'espoir pour ces hommes résignés... Pour ces femmes abusées... Un avenir meilleur pour ceux, Pour celles qui veulent y croire...

 
Publié par 14632 6 3 3 le 1 janvier 2007, 18:28.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000