Facebook

 

Paroles de la chanson «Caro Babbo» (avec traduction) par Marco Masini

Marco Masini (1990)
0 0
Chanteurs : Marco Masini
Albums : Marco Masini
Voir tous les clips Marco Masini

Paroles et traduction de «Caro Babbo»

Caro Babbo (Cher Papa)

Marco Masini évoque dans cette chanson ses rapports difficiles avec son père, des rapports conflictuels qui ont perduré juqu'à l'âge adulte. Son père répprouvait notamment la passion de Marco pour la musique et sa volonté d'en faire son métier. Marco quant à lui n'approuvait pas la relation de son père avec sa deuxième femme, Tina, après la mort de sa mère.

Marco était très proche de son père enfant :
Eri il mio più grande eroe
Tu étais mon plus grand héros
Eri il primo vero amico
Tu étais mon premier vrai ami.

Mais cette proximité s'est vite transformée en rancoeur contre l'égoïsme de son père et son absence quand il avait besoin de lui parler :
Eri sempre più nervoso e non mi stavi ad ascoltare
Tu étais de plus en plus nerveux et tu ne m'écoutais pas
Eri assente irraggiungibile
Tu étais absent, inaccessible

Cette chanson a profondément touché le père de Marco qui a pleuré en l'écoutant, même s'ils s'étaient réconciliés peu avant (juste avant le festival de Sanremo 1990 qui a révellé Marco Masini au public avec la chanson "Disperato").

Mi sembravi alto altissimo quando ero piccolino
Tu me semblais grand, très grand, quand j'étais tout petit
Eri il mio gigante buono che giocava a nascondino
Tu étais mon bon géant qui jouait à cache-cache
Mi batteva forte il cuore mentre stavo ad aspettare
Mon coeur battait fort pendant que j'attendais,
Felice di nascondermi ma anche di farmi trovare.
Heureux de me cacher mais aussi de faire trouver.
Ti sentivo forte e a volte mi facevi un po' paura
Je te sentais fort et parfois tu me faisais un peu peur
Ma eri il mio cavallo docile e il tappeto la pianura
Mais tu étais mon cheval docile et le tapis était la plaine
E scendevo e camminavo nelle tue scarpe pesanti
Et je descendais et je me baladais dans tes lourdes chaussures
Fra colline di poltrone coi miei passi da gigante.
Entre des collines de fauteuils avec mes pas de géant.

Era dolce era dolcissimo
C'était doux, c'était très doux,
Lo ricordo e te lo dico
Je m'en souviens et je te le dis
Eri il mio più grande eroe
Tu étais mon plus grand héros
Eri il primo vero amico
Tu étais mon premier vrai ami.

Sei però rimpicciolito i primi anni della scuola
Mais tu as rapetissé avec mes premières années d'école
Tornavi tardi a casa e la mamma sempre sola
Tu rentrais tard à la maison et Maman était toujours seule
Mi svegliavo d'improvviso e vi sentivo ancora urlare
Je me réveillais à l'improviste et je vous entendais encore hurler
Eri sempre più nervoso e non mi stavi ad ascoltare
Tu étais de plus en plus nerveux et tu ne m'écoutais pas
Altre volte mi picchiavi e le tue parole dure
D'autres fois tu me frappais et tes mots durs
Spalancavano soltanto una vita di paure.
Ne faisaient que m'ouvrir une vie de peurs.

Eri assente irraggiungibile
Tu étais absent, inaccessible,
Io ti odiavo e te lo dico
Moi je te haïssais et je te le dis
Eri in sogno l'uomo nero
Tu étais en rêve l'homme noir
Eri a un tratto il mio nemico.
Tu étais tout à coup mon ennemi.

E ho portato come un lutto il tuo sangue nelle vene
Et j'ai porté comme une lutte ton sang dans mes veines
Ma il mio cuore per dispetto ti voleva ancora bene
Mais mon coeur malheureusement tenait encore à toi
E ora babbo te lo scrivo come quando ero bambino
Et maintenant papa je te l'écris comme quand j'étais enfant,
Come quando per trovarci giocavamo a nascondino.
Comme quand pour se trouver on jouait à cache-cache.

E ora è freddo anzi freddissimo
Et maintenant il fait froid, très froid même,
Piango mentre te lo dico
Je pleure pendant que je te le dis
Cosa aspetti ad arrivare
Qu'est-ce que tu attends pour arriver
Babbo se mi sei amico ?
Papa, si tu es mon ami ?
Era dolce era dolcissimo
C'était doux, c'était très doux.
L'ho capito e te lo scrivo
Je l'ai compris et je te le dis
Quante volte io dovrò morire
Combien de fois devrai-je encore mourir
Per sentirmi ancora vivo ?
Pour me sentir de nouveau vivant ?

 
Publié par 6034 5 3 2 le 5 février 2007, 22:05.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000