Facebook

 

Paroles de la chanson «Orange Duck» (avec traduction) par Kiemsa

Kiemsa
0 0
Chanteurs : Kiemsa
Albums : Eaux Troubles
Voir tous les clips Kiemsa

Paroles et traduction de «Orange Duck»

Orange Duck

Une histoire complétement loufoque inventée par ces 7 "cohabitants" du groupe Kiemsa voilà ce que cette chanson représente.
Elle n'a pas vraiment de sens si on regarde juste les paroles ou lorsqu'on écoute la chanson.
Le clip veut tout dire ! ! ! Là elle a un sens. Il est très bien fait ! Dommage qu'ils font un peu trop les fous ! Remarque ça leur convient ! : ) ! ! ! !

En plein âge de bière, il court les rues de travers

Bien assoiffé, jamais à sec, bien entamé, il pue du bec,

Commence sa grande tournée, pour accroupir du jeunot,

Soigne son pedigree et sort la fraîche du manteau.

Il allonge, il arrose, foi d'éponge, une cirrhose

Il prolonge, il propose, jusqu'a l'aube toutes les doses

Paie son premier verre, sourire en coin c'est offert,

Pour finir sa carrière, car c'est son dernier.

Le Triomphe d'Orange Duck (x 2)

Le roi des crevards, dixit le patron du bar

Non ! Non ! Non ! Roi des crevards !

Non ! Non ! Non ! Qui pour le croire ?

Non ! Non ! Non ! C'est ce qu'on va voir,

T'es bien trop sûr de toi,

Tu ne sais pas qui tu fais boire.

Orange Duck fut surpris,

Sa puissante anesthésie est inefficace,

L'autre toujours de glace,

Les rôles s'inversèrent, la victime devint. Tortionnaire.

Il allonge, il arrose, foi d'éponge, une cirrhose

Il prolonge, il propose, jusqu'à l'aube toutes les doses

Commence à voir trouble, mais Orange Duck lève le coude,

Pour finir sa carrière, car c'est son dernier.

Le Triomphe d'Orange Duck (x 2)

Le roi des crevards, dixit le patron du bar.

Cultiver des poivrots, demande un sacré goulot,

Orange Duck le crevard, se fait torcher comme un chiard

L'ordure des bitures, Ethylie plate couture,

Sa viande saoule au parquet, le successeur au taquet !

Le Triomphe d'Orange Duck (x 2)

Le roi des crevards, dixit le patron du bar

Non ! Non ! Non ! Roi des crevards !

Non ! Non ! Non ! A crevé ce soir,

Comme un gros plein de pinard, gerbé sa dernière histoire,

Enterré sous un bar, pour achever son devoir.

 
Publié par 5989 5 3 2 le 13 février 2007, 19:14.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000