Facebook

 

Paroles de la chanson «Il Terzo Fuochista» (avec traduction) par Tosca

0 0
Chanteurs : Tosca
Albums : Romano
Voir tous les clips Tosca

Paroles et traduction de «Il Terzo Fuochista»

Il Terzo Fuochista (Le troisième artificier)

Il n'y a pas encore d'explication pour cette chanson

Gira volta gira volta volta gira vola
Tourne tourne tourne tourne tourne tourne tourne
Volta gira gira volta gira volta vola
Tourne tourne tourne tourne tourne tourne tourne
Pieno di brillanti è il mare
Très brillante est la mer
Dove all'orizonte non s'arriva mai
Où on n'atteind jamais l'horizon
Ricco di profumi il fango sulle ostriche
Riche de senteurs la boue sur les huîtres
Al sole che tramonterà
Au soleil qui se lèvera

Gira volta gira volta volta gira vola
Tourne tourne tourne tourne tourne tourne tourne
Volta gira gira volta gira volta vola
Tourne tourne tourne tourne tourne tourne tourne
Zucchero, limone e neve
Sucre, citron et neige
Presa sopra i tetti di tanti anni fa
Prise sur les toits des années de ça
Notte dopo notte mamma ancora canterà
Nuit après nuit maman encore chantera

Ll giorno che sei nata tu
Le jour où tu es née
Per me nacque un amore
Pour moi naquit un amour
Mille e mille stelle
Mille et mille étoiles
Si cambiaron di colore
Changèrent de couleur
Gira volta vola all'infinito
Tourne tourne vole à l'infini
Questa nenia si ripeterà
Cette complainte se répétera
Con le note di una fisarmonica
Aux notes d'un accordéon
La festa ancora arriverà
La fête encore arrivera

Passa il santo passa il santo
Passe le saint passe le saint
Guarda quant'è bello
Regarde comme c'est beau
Cantano le donne in coro
Chantent les femmes en choeur
Guarda quant'è bello
Regarde comme c'est beau
Strusciano sottane
Traînent les jupons
Mentre cola sangue e cera dalla santità
Tandis que coule le sang et la cire de la sainteté
Fumano i camini, pesce fritto e baccalà
Et fument les cheminées, les poissons frits et les morues

[Ritornello]
[Refrain]
C'era una bambina
Il y avait une gamine
Con le sue scarpine blu
Avec ses escarpins bleues
Vestitino a fiori
Petites robes à fleurs
Ed i suoi occhi a guardar su
Et ses yeux qui regardent en l'air
Un colpo scuro e il fumo nell'azzurro se ne va
Un coup obscur et la fumée dans l'azur s'envole
Ruotava la bambina
Tournait la gamine
Con le sue scarpine blu
Avec ses escarpins bleues
Gira gira volta
Tourne tourne tourne
Braccia aperte e naso in su
Les bras ouverts et le nez en l'air
E la banda andava piano piano a cominciar
Et la fanfare allait tout doucement pour commencer

Zum para para zum para para zum pa pa
Zum para para zum para para zum pa pa
Zum paraparapa zum paraparapa zum pa pa
Zum paraparapa zum paraparapa zum pa pa
Bancarelle, giostre, giochi, luci, orchestre, tenorini zum pa pa
Etalages, manèges, jeux, lumières, orchestres, ténorinos zum pa pa
Noccioline, torroncini, lecca lecca, palloncini zum pa pa
Cacahuètes, nougats, sucettes, ballons zum pa pa

E zum para para zum para para zum pa pa
E zum para para zum para para zum pa pa
E zum paraparapa zum paraparapa zum pa pa
E zum paraparapa zum paraparapa zum pa pa
Brillantina, dopobarba, sigarette, trombe, fiati e putipù
Brillantine, après-rasage, cigarettes, trompettes, haleines et tambours
Orecchini, collanine, messe in piega e molto di più
Boucles d'oreilles, colliers, mises en plis et bien d'autres choses

[Ritornello]
[Refrain]

Note stonate
Fausses notes
Un via vai di ingenuità
Un va-et-vient d'ingénuité
La gente profumava
Les gens parfumaient
Di sudore e dignità
De sudeur et de dignité
Il terzo fuochista
Le troisième artificier
L'artista quotato di più
L'artiste le plus côté
Sparò i suoi colori nel cielo
Tira ses couleurs dans le ciel
E nel silenzio vennero giù
Et dans le silence descendèrent
Oro, turchese, amaranto,
Or, turquoise, amarante,
Corallo, smeraldo e caffè
Corail, émeraude et café
La bimba in quel cielo d'oriente
La gamine dans ce ciel d'orient
Vide la vita e l'amore che c'è
Vit la vie et l'amour présents
Un, due, tre
Un, deux, trois
Tre colpi a finire e la notte tornò
Trois coups pour finir et la nuit revint
Da allora rimase a sognare
Depuis elle resta à rêver
E i colori per sempre con sé si portò
Et les couleurs à jamais avec elle emporta

 
Publié par 16979 6 4 3 le 9 mars 2007, 03:59.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000