Facebook

 

Paroles de la chanson «La Vie Est Belle» (avec traduction) par MC Solaar

Mach 6 (2003)
0 0
Chanteurs : MC Solaar
Albums : Mach 6
Voir tous les clips Mc Solaar

Paroles et traduction de «La Vie Est Belle»

La vie est belle...

Seul dans ma chambre, un jour normal

J'apprends dans les journaux que je suis dans l'axe du mal

Je lis entre les lignes et j'apprends qu'on veut me kill

Donc, je ferme la serrure pour être un peu plus tranquille

Dehors, c'est la guerre et je crois qu'elle vient vers moi

Malgré les manifs' qui vivra la verra

Je mets des sacs de sable dans mon salon

Des salauds veulent me shooter comme au foot le stoppeur peut shooter le ballon

A la télé, j'entends que je suis le pire des mecs

Non violent, violent, ... La propagande est impec'

Je flippe des troupes spéciales, des B52's

Regrette ce que j'ai fait, je crois que j'aurais pu faire mieux

Mais l’erreur est humaine, j'avoue, j'ai fait des erreurs

Prendre position, c'est prendre une pluie de terreur

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit

D'Imam et du Rabin, plus jamais ceci

Comme un oiseau sans ailes

Je vole vers le ciel mais je sais que la vie est belle

Moi, je suis un missile, je ne suis pas coupable

On me guide par satellite pour faire un travail impeccable

Toutes les technologies sont mises à mon service

Dans le but de chasser le mal et que jaillisse un monde peace

Puis, dans un porte-avions, je fais ce qu'on me demande

Ce soir, je dois frapper un type qui est tout seul dans sa chambre

Je suis un oiseau sans ailes, suppositoire de fer

Cinq-cents kilomètres à faire et puis, pour lui, c'est l'enfer

Ça y est, je suis parti vers son domicile

Et je veux préserver la paix en commettant des homicides

Je perce les nuages vers l'abscisse et l'ordonnée

Objectif mémorisé, je connais les coordonnées

Je suis de fer, lui de chair, arrive à l'improviste

Vol au-dessus des manifs' de ces millions de pacifistes

Et sur la chaîne info' j'apprends que le missile arrive

Il s'invite chez moi, pourtant c'est pas mon convive

On bombarde ma ville mon quartier, mon bâtiment...

Ce soir, tu vas mourir tel est mon ressentiment

Tranquille, je range ma chambre puis je vois les photos

De moi-même et de mon ex, vacances au Colorado

Des bivouacs en montagne avec nos deux sacs à dos

Là-haut, de nos discours avec tous ces ados

Je vois ma mère puis mon père sur des clichés noirs et blancs

Moi qui les trouvait durs, je fais la même à mes enfants

Ils dorment tranquillement, ils doivent compter les moutons

Où bien faisaient des rêves quand il y a eu l'explosion

Moi, ma femme et mes enfants sommes ajoutés aux pertes

Les missiles kill tant de civils

Le monde est hostile

Je n'ai rien fait, ils n'ont rien faits, vous n'avez rien fait

Vous parlez de bienfaits mais je ne vois que des méfaits

Non, ce n'est pas du rap, c'est crever l'abcès

Si ils sont absents, c'est grâce à vos excès

J’appelle les synagogues, les mosquées et les temples

Eglises et chapelles, militants, militantes

__________
MC Solaar nous a écrit une histoire fort ambiguë.

Je vais dire comment moi j'interprète le texte mais n'hésitez pas a rectifier l'explication si je me trompe :

C'est l'histoire d'un homme dont sa famille est morte à cause d'un bombardement d'une cité fait par l'état.
Un mouvement terroriste a profité de sa haine envers le gouvernement et de son désir de changer le monde pour le manipuler et l'engager.
Très vite, il réussi a devenir l'un des meilleurs tueurs à gages du mouvement, jusqu'à ce que la justice se met a le poursuivre.
Face à ses grandes capacités, le gouvernement décide de bombarder son lieu d'habitat qu'ils ont réussi a trouver et en profiter pour aussi bombarder une gigantesque manifestation qui se déroule près de la cité du terroriste.
Le personnage principal du récit se rend finalement compte que c'est débile de vouloir faire régner la paix en faisant de la violence et décide de rejoindre ses parents.

 
Publié par 6086 6 3 2 le 8 avril 2007, 10:38.
 

Vos commentaires

Herbichoune Il y a 7 an(s) 4 mois à 13:35
5227 4 2 2 Herbichoune Site web Je pense plutôt qu'il n'y a pas un seul homme qui parle.
Il y a le missile et l'opposant.
"Seul dans ma chambre un jour normal [...] Prendre position c'est prendre une pluie de terreur", ce serait l'opposant qui parle. Un opposant au régime qu'ils ont décidé d'abattre, peut-être parce que pour s'opposer, il a décidé d'être violent.
Ensuite le "missile" s'explique : "Moi j'suis un missile [...] Vole au dessus des manifs de ces millions de pacifistes". Il essaye d'expliquer qu'il fait juste ce qu'on lui dit de faire, qu'il ne pense pas que c'est mal. Il dit qu'il ne fait ça que pour préserver la paix.
Puis la cible voit sa famille tuée, à cause du missile, et cherche de l'aide pour faire stopper ça (pas sûre) :
"Et sur la chaîne info j'apprends qu'un missile arrive [...] L'Eglise les chapelles, militant et militante".

Je pense que cette hypothèse est bien plus plausible que d'imaginer qu'il n'y ait qu'une personne. Je vois mal comment une...
Caractères restants : 1000