Facebook

 

Paroles de la chanson «Non Capiva Che L'amavo» (avec traduction) par Paolo Meneguzzi

Favola (2005)
0 0
Chanteurs : Paolo Meneguzzi
Albums : Favola
Voir tous les clips Paolo Meneguzzi

Paroles et traduction de «Non Capiva Che L'amavo»

Non Capiva Che L'amavo (Elle Ne Comprenait Pas Que Je L'aimais)

Alors c'est une chanson très triste on l'aura compris rien qu'en regardant le titre.
Au départ on apprend que Paolo aime une fille mais qu'il n'ose pas lui dire. Mais très vite on comprend que cette fille ne lui est pas étrangère... on pourrait même croire qu'il sont meilleurs amis (ce qui complique encore plus les choses).
Ensuite Paolo dit que ça le détruit de l'intérieur de rester passif, c'est comme si les mots qu'il voulait dire lui brûlaient la gorge mais ne dépassaient jamais les lèvres. Après c'est encore pire... le pauvre est avec celle qu'il aime, ils se regardent (on imagine que lui plus tendrement qu'elle... ) et ils sont là à rire ensemble, mais la pauvre n'arrive pas à déchiffrer l'amour que lui porte le chanteur.
Et malheureusement ça se termine comme ça a commencé : un gars qui aime une amie, qui n'ose pas lui dire, et qui fini par passer à côté de quelque chose qui aurait pu changer leurs vies.
Morale : quand on aime... mieux vaut le dire, que de le garder et d'avoir des regrets (quitte à être déçu par la réponse) ! Ca vaut pour les mecs comme pour les filles !

Qui seduto sul letto ripenso a noi
Assis la sur le lit, je repense à nous
A quiei giorni che il vento ha portato via
A ces jours que le vent a emporté loin
Quante sere passate allo stesso bar
Combien de soirées passées au même bar
Con gli amici che adesso non vedo piu
Avec des amis que maintenant je ne vois plus
Il suo sguardo era luce negli occhi miei
Son regard était une lumière dans mes yeux
La sua voce era un suono dolcissimo
Sa voix était un son très doux
Quante volte ho pensato di dirglielo
Combien de fois j'ai pensé à le lui dire
Quante volte ho creduto di farcela
Combien de fois j'ai cru y arriver
Ore in macchina a parlare sotto casa sua
Les heures dans la voiture à parler en bas de chez elle
Si rideva si sherzava e non capiva che
On riait, on plaisantait et elle ne comprenait pas que

Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
E ogni volta che soffriva io soffrivo
Et toutes les fois où elle souffrait je souffrais
Quante notti ho pianto senza dire niente
Combien de nuits j'ai pleuré sans jamais rien dire
Perche perche perche
Pourquoi pourquoi pourquoi
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
E ogni volta che non c'era io morrivo
Et toutes les fois ou elle n'était pas la je mourrais
Quante notti ho pianto senza fare niente
Combien de nuits j'ai pleuré sans rien faire
E mi nascondevo all'ombra di un sorriso
Et je me cachais à l'ombre d'un sourire
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais

Il ricordo è una lama nell'anima
Le souvenir est une lame dans l'âme
Un dolore che brucia senza pieta
Une douleur qui brûle sans pitié
Il suo nome vivra nell'eternita
Son prénom vivra dans l'éternité
Come un segno profondo e indelebile
Comme une marque profonde et indélébile
Ore e ore a soffocare tutto dentro me
Des heures et des heures à tout étouffer en moi
Mi parlava mi guardava e non capiva che
Elle me parlait me regardait et ne comprenait pas que...

Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
E ogni volta che soffriva io soffrivo
Et toutes les fois où elle souffrait je souffrais
Quante notti ho pianto senza dire niente... fare niente
Combien de nuits j'ai pleuré sans jamais rien dire... rien faire
Perche perche perche
Pourquoi pourquoi pourquoi
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
E ogni volta che non c'era io impazzivo
Et chaque fois qu'elle n'était pas la je devenais fou
Quante volte ho fatto finta inutilmente
Combien de fois j'ai fais semblant inutilement
E mi nascondevo all'ombra di un sorriso
Et je me cachais a l'ombre d'un sourire
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais

... Non capiva che... l'amavo
... Elle ne comprenait pas que... je l'aimais
... L'amavo
... Je l'aimais

Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
E ogni volta che non c'era io impazzivo
Et chaque fois qu'elle n'était pas la je devenais fou
Quante volte ho fatto finta inutilmente
Combien de fois j'ai fais semblant inutilement
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Non capiva che l'amavo
Elle ne comprenait pas que je l'aimais
Non capiva che... l'amavo
Elle ne comprenait pas que... je l'aimais

 
Publié par 12003 6 4 3 le 24 avril 2007, 19:59.
 

Vos commentaires

Priincess-Fraise Il y a 9 an(s) 6 mois à 16:34
5243 4 2 2 Priincess-Fraise Site web Bizarre .. Aucune remarque ... J'inaugure comme ca !

Ben moi j'adore, en plus c'est clair que les Paroles sont magnifiques ! <3 <3
Werren Il y a 9 an(s) 4 mois à 15:14
12003 6 4 3 Werren Site web Je me mets pas à pleurer quand j'entends cette chanson mais quand même elle me fait quelque chose. En même temps c'est une chanson super émouvante en rapport avec un amour incompris (comme c'est si bien le chanter Paolo...)
Caractères restants : 1000