Facebook

 

Paroles de la chanson «La Java Des Bombes Atomiques» (avec traduction) par Boris Vian

Boris Vian
1 0
Chanteurs : Boris Vian
Albums : Le Déserteur
Voir tous les clips Boris Vian

Paroles et traduction de «La Java Des Bombes Atomiques»

La Java Des Bombes Atomiques

L'album est sorti en 1954 : Rapppelons qu'en 1945 les Américains envoient la première bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki. Le monde entier prend alors conscience du nouveau danger incarné par la bombe atomique (bombe A) et bombe thermonucléaire (bombe H). Avec ces deux événements, c'est tout un monde issu de l'héritage des Lumières qui s'écroule : en effet au XVIIIe et au XIXe siècle, la science est uniquement vue comme un vecteur de progrès, qui permet d'améliorer la vie quotidienne et qui, un jour, permettra à l'homme de ne plus être dépendant de la terre, de ne plus avoir à travailler : si je peux me permettre d'en venir à une image religieuse, la science nous promettait même le retour au Jardin d'Eden ! (progrès techniques : l'homme n'a plus à travailler la terre à la sueur de son front+ progrès médicaux : la femme n'aura plus à accoucher dans la douleur). Et voilà que la science nous sort la bombe atomique, et qu'il est désormais permis de douter qu'elle apporte le progrès. Cette chanson traite donc avec un cynisme lucide les nouvelles inquiétudes de cette génération, qui avait déjà expérimenté la folie des hommes entre 1939 et 1945. Rappelons que Boris Vian est un grand pacifiste.
En 1954 Boris Vian a 34 ans. Cet intellectuel amoureux du jazz a déjà sorti son plus grand roman, l'Ecume des jours (dont je conseille la lecture à tous, il est très facile à lire... ). Bien qu'il meure en 1959, ses oeuvres (musique, romans, poésie... ) connaîtront un grand succès pendant les événements de mai 1968.

Mon oncle un fameux bricoleur faisait en amateur
Mon oncle un fameux bricoleur faisait en amateur
Des bombes atomiques
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris c'était un vrai génie
Sans avoir jamais rien appris c'était un vrai génie
Question travaux pratiques
Question travaux pratiques
Il s'enfermait toute la journée au fond de son atelier
Il s'enfermait toute la journée au fond de son atelier
Pour faire des expériences
Pour faire des expériences
Et le soir il rentrait chez nous et nous mettait en transe
Et le soir il rentrait chez nous et nous mettait en transe
En nous racontant tout
En nous racontant tout

Pour fabriquer une bombe A mes enfants croyez-moi
Pour fabriquer une bombe A mes enfants croyez-moi
C'est vraiment de la tarte
C'est vraiment de la tarte
La question du détonateur se résout en un quart d'heure
La question du détonateur se résout en un quart d'heure
C'est de celles qu'on écarte
C'est de celles qu'on écarte
En ce qui concerne la bombe H c'est pas beaucoup plus vache
En ce qui concerne la bombe H c'est pas beaucoup plus vache
Mais une chose me tourmente
Mais une chose me tourmente
C'est que celles de ma fabrication n'ont qu'un rayon d'action
C'est que celles de ma fabrication n'ont qu'un rayon d'action
De trois mètres cinquante
De trois mètres cinquante
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
J'y retourne immédiatement
J'y retourne immédiatement

Il a bossé pendant des jours
Il a bossé pendant des jours
Tâchant avec amour d'améliorer le modèle
Tâchant avec amour d'améliorer le modèle
Quand il déjeunait avec nous
Quand il déjeunait avec nous
Il avalait d'un coup sa soupe au vermicelle
Il avalait d'un coup sa soupe au vermicelle
On voyait à son air féroce qu'il tombait sur un os
On voyait à son air féroce qu'il tombait sur un os
Mais on n'osait rien dire
Mais on n'osait rien dire
Et pis un soir pendant le repas v'là tonton qui soupire
Et pis un soir pendant le repas v'là tonton qui soupire
Et qui s'écrie comme ça
Et qui s'écrie comme ça

A mesure que je deviens vieux je m'en aperçois mieux
A mesure que je deviens vieux je m'en aperçois mieux
J'ai le cerveau qui flanche
J'ai le cerveau qui flanche
Soyons sérieux disons le mot c'est même plus un cerveau
Soyons sérieux disons le mot c'est même plus un cerveau
C'est comme de la sauce blanche
C'est comme de la sauce blanche
Voilà des mois et des années que j'essaye d'augmenter
Voilà des mois et des années que j'essaye d'augmenter
La portée de ma bombe
La portée de ma bombe
Et je n'me suis pas rendu compte que la seule chose qui compte
Et je n'me suis pas rendu compte que la seule chose qui compte
C'est l'endroit où c'qu'elle tombe
C'est l'endroit où c'qu'elle tombe
Y a quelque chose qui cloche là-dedans,
Y a quelque chose qui cloche là-dedans,
J'y retourne immédiatement
J'y retourne immédiatement

Sachant proche le résultat tous les grands chefs d'Etat
Sachant proche le résultat tous les grands chefs d'Etat
Lui ont rendu visite
Lui ont rendu visite
Il les reçut et s'excusa de ce que sa cagna
Il les reçut et s'excusa de ce que sa cagna
Etait aussi petite
Etait aussi petite
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés il les a enfermés
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés il les a enfermés
En disant soyez sages
En disant soyez sages
Et, quand la bombe a explosé de tous ces personnages
Et, quand la bombe a explosé de tous ces personnages
Il n'en est rien resté
Il n'en est rien resté

Tonton devant ce résultat ne se dégonfla pas
Tonton devant ce résultat ne se dégonfla pas
Et joua les andouilles
Et joua les andouilles
Au Tribunal on l'a traîné et devant les jurés
Au Tribunal on l'a traîné et devant les jurés
Le voilà qui bafouille
Le voilà qui bafouille
Messieurs c'est un hasard affreux mais je jure devant Dieu
Messieurs c'est un hasard affreux mais je jure devant Dieu
En mon âme et conscience
En mon âme et conscience
Qu'en détruisant tous ces tordus je suis bien convaincu
Qu'en détruisant tous ces tordus je suis bien convaincu
D'avoir servi la France
D'avoir servi la France

On était dans l'embarras
On était dans l'embarras
Alors on le condamna et puis on l'amnistia
Alors on le condamna et puis on l'amnistia
Et le pays reconnaissant
Et le pays reconnaissant
L'élu immédiatement
L'élu immédiatement
Chef du gouvernement
Chef du gouvernement

 
Publié par 10366 6 4 3 le 13 mai 2007, 13:40.
 

Vos commentaires

ROcK&roLL_haLLofFaME Il y a 9 an(s) 7 mois à 20:47
8052 5 3 3 ROcK&roLL_haLLofFaME et merci pour les explications ("_')
tarsier Il y a 9 an(s) 1 mois à 13:04
5990 6 3 2 tarsier superbe chanson. j'adore sa façon d'utiliser ainsi l'humour et la dérision pour traiter de ce sujet, et de bien d'autres encore... ça souligne la bêtise humaine...
j'adore boris vian, je conseille à tout le monde de lire ses écrits et d'écouter ses chansons qui sont vraiment très drôles!
Mulch&Gégé Il y a 8 an(s) 9 mois à 17:05
5325 5 2 2 Mulch&Gégé Site web J'aime bien la conclusion de cette chanson ... comme toujours du Vian, du bon !
Caractères restants : 1000