Facebook

 

Paroles de la chanson «A Chaque Frère» (avec traduction) par Youssoupha

A Chaque Frère (2007)
0 0
Voir tous les clips Youssoupha

Paroles et traduction de «A Chaque Frère»

A Chaque Frère

Chanson d'intro de l'album de Youssoupha qui porte le même nom que l'album. Une première chanson ou son flow est mis en valeur d'entré. Cependant certaines phrases peuvent porter à polémiques comme "C'est parce que des flics ont tué des mômes qu'il y'avait des mômes dans les émeutes". On n'a jamais su le fond de l'histoire donc il est difficile de porter un jugement la dessus. Je trouve Youssoyupha trop radicale sur ce sujet, même si le titre demeure excellent.

Chaque souffle nous pousse chaque jour, chacun d'nous à la niac de

Shaka Zoulou pour chaque claque recue sur chaque joue.

A chaque joute qu'on livre on en rajoute, dans les livres sur la façon dont on s'délivre et dont on devient libre.

Chaque fibre qui m'relie à chaque frère est plus solide que chaque menotte de flics ou chaque chaine

Mais chaque scène de nos vies c'est des frères qui s'entretuent, des conflits ethniques jusqu'aux gangs du ghetto qui se tue.

Chaque tune que je gagne ne vaudra jamais ma culture, les insultes ne me blessent plus car ce qui n'tue pas laisse des points d'sutures.

Le futur de chaque môme est inscrit dans chaque peau mais nos mômes ont les bombes posées sur chaque chrome.

Chaque tome de ma vie rend hommage à chaque noir ceux dans le manque, ceux qui petent la banque chaque mois.

Chaque mots dédicassés à chaque bled, chaque ghetto dans la merde, chaque poto qui souffre en scred

Chaque rouge, chaque vert, chaque jaune, chaque cage, chaque faune, chaque village ou chaque zone

Aux icones qui respirent dans nos récits, aux notres à la mosquée ou à la messe ou qui attendent un autre messie

Chaque merci à chaque MC qui sait fumer le M. I. C parfumé à la fumée de chaque sensee

Chaque insigne de police me laisse perplexe, imprime chaque peine pour chaque frère qui a prit perpet'

On respecte chaque brave lascard de la cave auxplacard, dans les pavs' ou dans les traquenards

Trop de tracas dans chaque cas d'figure, a chaque fracas c'est la BAC qui vient nous mener la vie dure

Chaque bitume que j'arpente, que j'emprunte, m'habitue à c'que la poésie ardente soit mon emprunte

Chaque plainte vient des notres, comment rester neutre ?

C'est parce que des flics ont tué des mômes qu'il y'avait des mômes dans les émeutes

C'qui m'émeut c'est l'amour de chaque mama,

Pas le desamour dans le boul de chaque nana

A chaque carnage, à chaque drame on relève chaque karma on rallume chaque flamme

Chaque femme que j'ai aimé m'a rendue mature

Chaque fois que j'ai aimé j'ai fait des ratures

Ma nature se révèle dans chaque rime de chaque vers

Mon rap représente chaque cri de chaque frère

 
Publié par 12818 6 4 4 le 28 mai 2007, 13:43.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000