Facebook

 

Paroles de la chanson «Farewell Note To The City» (avec traduction) par Converge

Petitioning The Empty Sky (1996)
0 0
Chanteurs : Converge

Paroles et traduction de «Farewell Note To The City»

Farewell Note To The City (Message d'Adieu à la Ville)

Cette chanson est particulièrement triste, car en effet elle traîte du cas d'une personne desabusée de tout qualifiée ici de "romantique" (au sens originel du terme, donc) décidant de se donner la mort, et adressant une ultime lettre à la ville qui l'entoure. Ce qui est frappant dans cette chanson est la solitude vécue par cette personne, dont les dernières paroles ne sont destinées à personne de concret mais seulement au lieu de sa mort : conséquence d'un délaissement ? ...

La façon dont il va proceder est assez claire : "Coarse twine", "scorching", "These lungs welcome the tide". Cette situation était clairement premeditée,

Et j'ai pensé à ce cas précis depuis toujours

Bien sûr, le narrateur voit en cet acte fatal, une sorte de liberation, la mort "Prenant soin de [lui]". En revanche, comme nous le savons se donner la mort est un pêché dans la religion chretienne, c'est pourquoi cette personne aura "L'enfer à payer"...

Disenchanting the romantic
Lassitude du romantique
This is the real, this is the shame
Ceci est la verité, ceci est la honte
These limbs search feverishly for the gift of gravity
Ce corps cherche fiévreusement le cadeau de la gravité
Coarse twine tears clean
Corde épaisse, larmes propres
And I have thought about this very instance for all time
Et j'ai pensé à ce cas précis depuis toujours
Decades longer than you or I
Des décennies plus vieilles que toi ou moi
Crimson comforting, scorching this flesh
Un soulagement pourpre, étouffant cette chair
Giving its caring for me
Prenant soin de moi
And I have thought about these moments for all time
Et j'ai pensé à ce cas précis depuis toujours
Dangling from a silver lining
Me balançant d'où "chaque chose malheur est bon"
These lungs welcome the crimson tide of misfortune
Ces poumons acceuillent la vague écarlate de l'infortune
Hell to pay
L'enfer à payer
This is my farewell to this city
Ceci est mon message d'adieu à cette ville

 
Publié par 11483 6 4 4 le 28 mai 2007, 22:09.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000