Facebook

 

Paroles de la chanson «Sweet Neo-con» (avec traduction) par The Rolling Stones

A Bigger Bang (2005)
0 0
Chanteurs : The Rolling Stones
Albums : A Bigger Bang

Paroles et traduction de «Sweet Neo-con»

Sweet Neo-con (Cher Neo-Conservateur)

Lorsqu'est sorti, en 2005, le dernier album des Stones, intitulé " A bigger Bang ", les deux singles qui ont été élus pour le représenter ont été successivement " Streets of love ", puis " Rain fall down " mais, indéniablement, LE morceau qui fit le plus parler de cet album fut celui auquel nous allons ici nous intéresser, " Sweet Neo-con ".
(bon c'est un peu académique comme introduction ? on s'en bat, j'aime pas les introductions)
Pourquoi ce morceau a-t-il fait parler de lui ? Parce que, quoi qu'en dise Mick Jagger (qui a déclaré que " ce n'est pas poli de prendre parti dans des élections étrangères "), il s'agit ni plus ni moins d'un pamphlet assassin à l'adresse de l'administration Bush et de Bush lui-même. Pour cette raison, ce morceau a été interdit de diffusion à plusieurs occasions et est bien évidemment le sujet d'une controverse plutôt agitée. Le seul effet qu'à la censure quand elle s'attaque à des gros groupes, c'est d'encourager un intérêt encore plus vif de la part du public. L'arroseur arrosé à la sauce de l'industrie du disque.
Dès le premier couplet, on voit que " Sir " Jagger ne fait pas dans la dentelle (cf l'extrait de traduction ci-dessus). Tout au cours du morceau, le gouvernement est attaqué de tous les côtés : aspect religieux des discours politiques (bien qu'on puisse trouver ce reproche quelque peu injuste vu que pratiquement tous les présidents des Etats-Unis usaient et abusaient de citations bibliques), appel au patriotisme (notamment pour pousser les jeunes à s'engager dans l'armée), l'essence et son prix, bien entendu, et la répression des opposants (" If you're against us, i's prison whithout trial " / " Si vous êtes contre nous, c'est la prison sans procès ").
Dans les paroles de ce morceau, l'énonciation est assez intéressante : Jagger parle tantôt pour lui (1er couplet), tantôt pour l'ensemble des citoyens américains (couplets 2 et 5), ou alors il se met carrément, sur un ton évidemment très ironique, à la place du gouvernement (couplets 3 et 6) ; et en ce sens les paroles " Qui a besoin de ces amis ridicules / Nous n'avons besoin de personne " (" Who needs these foolish friendships / We're going it alone ") sont particulièrement virulentes : ici Jagger souligne la volonté d'indépendance bornée du gouvernement américain qui a décidé de faire ce qui lui plaisait avec ou sans l'accord de l'ONU.
On retrouve le refrain 3 fois dans la chanson, agrémenté à 2 reprises de paroles supplémentaires, somme toute sans grand intérêt (avis personnel) : Jagger ne croit pas que son " cher neo-conservateur " pourra un jour faire quelque chose de bien (" Si tu retrouvais le droit chemin je suis prêt à manger mon chapeau ") et souligne une fois encore qu'il désapprouve l'usage fait de son argent par l'Etat américain (" Où est parti tout notre argent ? Au Pentagone "), il trouve que les U. S. A. consacrent trop de leur budget à la défense et au financement de la guerre en Irak.
A noter que ce morceau a été écrit par Mick Jagger, et que Keith Richards ne voulait initialement pas qu'il paraisse, il a déclaré " Je pensais qu'il pouvait occulter le reste de l'album et être considéré comme de la publicité facile. Nous n'avons pas besoin de ça. Mais j'ai dit à Mick ? Si tu as vraiment envie de dire ce que tu as à dire, je te soutiendrai. '". Preuve (ou pas) de l'implication toute particulière de Mick Jagger lui-même : il joue la guitare sèche, l'harmonica, la basse et les claviers sur ce morceau (en plus du chant, of course), la guitare électrique et la batterie étant laissées respectivement à Keith Richards et Charlie Watts.

(1) Multinationale spécialisée dans les hydrocarbures (gaz et essence).
(2) Société du bâtiment et de l'industrie du génie civil, c'est une filière de Halliburton qui s'est vu confier plusieurs contrats par le gouvernement américain pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Guerre du Viet-Nam et la guerre en Irak.

You call yourself a Christian
Tu te dis chrétien
I think that you're a hypocrite
Mais pour moi tu n'es qu'un hypocrite
You say you are a patriot
Tu te dis patriote
I think that you're a crock of shit
Mais pour moi tu n'es qu'un tas de merde

And listen, I love gasoline
Pour tout vous dire, j'aime l'essence
I drink it every day
J'en bois tous les jours
But it's getting very pricey
Mais ça devient de plus en plus cher
And who is going to pay
Et c'est à qui de payer ?

[Chorus 1]
[Refrain 1]
How come you're so wrong
Comment as-tu pu tomber si bas
My sweet neo con... . Yeah
Mon cher néo-conservateur

It's liberty for all
" La liberté pour tous "
'Cause democracy's our style
Parce que la démocratie est notre créneau
Unless you are against us
Mais si vous êtes contre nous
Then it's prison without trial
Alors c'est la prison sans procès

But one thing that is certain
En tout cas une chose est sûre
Life is good at Halliburton
Il fait bon vivre à Halliburton (1)
If you're really so astute
Et si tu es si futé
You should invest at Brown & Root... . Yeah
Tu devrais investir dans Brown & Root (2)

[Chorus 2]
[Refrain 2]
How come you're so wrong
Comment as-tu pu tomber si bas
My sweet neo con
Mon cher néo-conservateur
If you turn out right
Et si tu retrouvais le droit chemin
I'll eat my hat tonight
Je suis prêt à manger mon chapeau

Yeah, yeah, yeah, yeah... .
Yeah, yeah, yeah, yeah ?

It's getting very scary
Ca devient flippant
Yes, I'm frightened out of my wits
Je sens la peur au plus profond de moi
There's bombers in my bedroom
Il y a des bombardiers dans ma chambre
Yeah and it's giving me the shits
Et j'ai les foies

We must have loads more bases
Nous aurions du armer plus de bases
To protect us from our foes
Pour nous protéger de nos ennemis
Who needs these foolish friendships
Qui a besoin de ces amis ridicules
We're going it alone
Nous n'avons besoin de personne

[Chorus 3]
[refrain 3]
How come you're so wrong
Comment as-tu pu tomber si bas
My sweet neo con
Mon cher néo-conservateur
Where's the money gone
Où est parti tout notre argent ?
In the Pentagon
Au pentagone

Yeah ha ha ha
Yeah ha ha ha
Yeah, well, well
Yeah, c'est ça, c'est ça

Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah...
Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah...
Neo con
Neo-conservateur

 
Publié par 16505 6 4 4 le 25 juin 2007, 13:20.
 

Vos commentaires

The-Chicken Il y a 9 an(s) 6 mois à 15:32
5187 3 2 2 The-Chicken Chanson virulente en effet. Ca se sent un peu dans le ton, mais je ne soupçonnais pas les paroles (shame on me)

En tout cas, traduction et explication vraiment excellentes... :-) Respect.
rage against racism Il y a 8 an(s) 11 mois à 22:25
6916 6 4 2 rage against racism bizarre qu'il n'y est pas plus de remarques pour une chanson qui a fait tant parler d'elle.... :-/
Caractères restants : 1000