Facebook

 

Paroles de la chanson «Tsuki To Sabaku» (avec traduction) par Fra-Foa

Fra-Foa
0 0
Chanteurs : Fra-Foa
Albums : Chuu No Fuchi

Paroles et traduction de «Tsuki To Sabaku»

Tsuki To Sabaku (Lune et Désert)

Il n'y a pas encore d'explication pour cette chanson

Unaru nekku
Le bruit grinçant (1)
Toikakeru toki no zangai
La ruine des questions du temps
Mawaritsuzuketeku genjitsu.
La réalité continuant de tourner
Yurameku kage hikarabita taiyou.
Les ombres vacillantes, le soleil asseché.

Mugen ni orite kuru tsuki no genei.
L'ombre de la lune tombant sans fin.
Chuu ni maiagaru ai no ato
Les restes de l'amour flottant dans l'espace
Subete daichi no kodou no une ni naru
Tout ceci devient stries des battements de la terre.

Hagashite umi ni nagetsuketa sora.
Décolle le ciel et jette le dans la mer.
Mienai hazu no jiyuu ga hirogatteru
Une liberté que nous n'avons jamais vue s'etend.
Itsumo soko ni aru.
Elle est toujours là.

Giniro no ryuutai ni nomikomarete
Emportée par un flot argenté
Jiyuu no imi o saguritsuzuketa
Je continuais de poursuivre le sens de la liberté

Toki wa kioku no fuku umi no naka ni
Le temps est dans une mer gonflée de souvenirs
Tooi kioku no sukuu uzu no naka ni
Dans l'abysse, le souvenir lointain a creusé son nid

Mawaru mawaru kakuu no genkai,
Tournant et retournant des restrictions inventées,
Tsui ni maioritatsu, shinjitsu.
La vérité a finalement glissé jusqu'au sol
Uchuu ga, kono hitotsubu no saibou da to shite mo
Même si l'espace n'est rien qu'une simple cellule

Toki wa kioku no suna ni uzumorete
Le temps est enterré dans les sables de la mémoire
Tsumetakunatta jibun korogatteru
J'ai grandi, froide, gisant ici
Itsuka soko ni kuru
Un jour je viendrai là-bas

Ate no nai yoru ni obiete
Effrayée par la nuit sans but
Oto no nai mori ni samayoeba.
Quand j'étais perdue dans la forêt silencieuse.

Shizuka ni tsuki terashidashiteru
La lune a commencé doucement à briller
Shizukana tsuki tada soko ni aru.
La lune calme était juste là.

Akachaketa tsuki ga noboru hi wa
Quand arrive le jour et que la lune est partie
Itsu ni nareba yatte kuru darou
Du brun escalade le ciel
Afurekuruu hitogomi no naka de
Une liberté sans ailes sévit
Hane no nai jiyuu ga habikoru
Dans les foules paniquées, débordante

Ato dore dake ikirareru no ka ?
Combien de temps puis-je vivre ?
Ato dore dake yurusareru no ka ?
Combien de temps y serai-je autorisée ?

Tada soko ni aru no wa
La seule chose ici
Hikarabita kaze to daichi to umi no nukegara.
Ce sont les restes assechés de la terre, du vent et de l'eau.

(1) de la guitare.

 
Publié par 11930 4 3 3 le 31 juillet 2007, 21:53.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000