Facebook

 

Paroles de la chanson «Mon Homme Bléssé» (avec traduction) par Valérie Leulliot

Caldeira (2007)
0 0
Chanteurs : Valérie Leulliot
Albums : Caldeira
Voir tous les clips Valerie Leulliot

Paroles et traduction de «Mon Homme Bléssé»

Mon Homme Bléssé

Valérie Leulliot est la chanteuse "D'autour de Lucie". En 2007, elle décida de sortir son album solo "Caldeira". Dans sa chanson, elle y raconte ses regrets de n'avoir pas vu que son "homme" qui sombrait.

Je voulais tant te plaire

Sans vouloir te cabosser

Que veux-tu y faire

Si je t'ai endommagé

Je ne voyais pas ta chair

Comme de la tôle froissée

Tu n'aurais pas du te taire

T'aurais pu quand même te confier

Je n'aurais pas du te laisser faire

Ces choses qui t'ont plombé

Tu sais, tu n'avais pas l'air

D'être autant largué...

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon bel homme blessé...

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon homme, mon homme, mon homme

Qui ce soir en a eu assez...

Les apparences c'est clair

Ne font que vous tromper

Les apparences c'est clair

Ne sont que nuage de fumée

Qui s'envolent en l'air

Pour mieux vous tromper

Les meurtrissures de la chair

Tout ce qui devait être

Et n'a pas été

Tu n'as pas dit un mot un seul

Quand au fil de l'eau tu dérivais

Tu n'as pas dit un mot, un seul...

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon bel homme blessé

Mon homme, mon homme, mon homme

Mon homme, mon homme, mon homme

Qui ce soir m'a laissé tomber...

J'aurais pu mieux faire

J'aurais du mieux mon ami t'écouter

Mon amour, mon frère,

Mon bel homme blessé... .

 
Publié par 154441 6 4 2 le 13 août 2007, 11:33.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Lalou__# Il y a 8 an(s) 9 mois à 14:00
5182 3 2 2 Lalou__# Je voulais tant te plaire, sans vouloir te cabosser
Que veux-tu y faire, si je t?ai endommagé
Je ne voyais pas ta chair, comme de la tôle froissée
Tu n?aurais pas dût te taire, t?aurais pût quand même te confier
Je n?aurais pas dût te laisser faire, ces choses qui t?ont plombées
Tu sait tu n?avais pas l?air, d?être tant largué

Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon bel homme, blessé?
Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon homme, mon homme, mon homme, qui ce soir, en a eût assez?

Les apparences, c?est clair, ne font que vous tromper
Les apparences, c?est clair, ne sont que nuage de fumée,
Qui s?envolent dans l?air, pour mieux vous trompez,
Les meurtrissures de la chair,
Tout ce qui devait être, et n?a pas été.
[Tu n?a pas dit un mot, un seul, quand tout finit, quand tu dérivait]
Tu n?as pas dit un mot, un seul.

Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon bel homme, blessé
Mon homme, mon homme, mon homme,
Mon homme, mon...
Caractères restants : 1000