Facebook

 

Paroles de la chanson «Lundi 6h» (avec traduction) par Babylon Circus

Babylon Circus
1 0
Chanteurs : Babylon Circus

Paroles et traduction de «Lundi 6h»

Lundi 6h

Un bon Babylon qui, sur un rythme extrêmement rapide, plagie les pratiques d'expulsion des locataires sans le sou. Je pense qu'ils dénonce la machinerie bureaucratique à laquelle ils reprochent de manquer d'humanité ("je ne fais qu'appliquer le règlement"). Il faut savoir qu'en France les expulsions sont interdites durant l'hiver ("voilà le printemps") mais les huissiers peuvent revenir... dès le lundi à 6h ! ! ?

Bien sûr la dame tente tout ce qu'elle peut pour apitoyer l'huissier mais devant son intransigeance stupide, elle sort un pistolet... La chanson se finit sur le bruit d'un coup de feu, et nous sommes tous bien désespérés par cette machinerie inhumaine qui, dans sa parfaite logique, broie les êtres sans ressources...

Mais évidemment, "sans pauvres, pas de riches, c'est la misère et c'est NORMAL" ! ! ! ! ! !

Je sais madame, vous avez des enfants,

On vous a assez aidée, il nous faut vous virer maintenant,

Les délais sont passés et voilà le printemps,

Pas la peine de m'insulter, je ne fais qu'appliquer le règlement.

Vos créanciers aspirent au recouvrement des dettes accumulées

A force de retard de paiement,

Vous pouvez hurler, ce n'est pas la première fois

Qu'on me refuse l'échange d'une amende contre un toit !

Votre histoire est triste, mais tellement banale !

Sans pauvres, pas de riches, c'est la misère et c'est normal !

Vous avez un recours possible, au ministère des problèmes !

Demandez la circulaire B. A. B. Y. L. O. N.

Arrêtez madame, ça devient indécent,

Dans mon métier les larmes font gagner de l'argent.

Arrêtez madame, savez-vous c'est dangereux,

Vous risquez votre liberté à jouer à ce jeu ! ! !

Rangez ça tout de suite et je ne dirai pas

Que vous pointâmes une arme sur un homme de loi !

Que se passe-t-il ?

Vous perdez la raison !

Ôtez votre doigt de la gâchette,

Ou sinon...

 
Publié par 10366 6 4 3 le 19 août 2007, 21:54.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000