Facebook

 

Paroles de la chanson «1977» (avec traduction) par Steeve Estatof

A L'Envers (2004)
0 0
Chanteurs : Steeve Estatof
Albums : A L'Envers
Voir tous les clips Steeve Estatof

Paroles et traduction de «1977»

1977 ()

Dans cette chanson, je suppose que Steeve en a marre de cette vie, ou de cette fille,
Qui le fait souffrir.
Il dis que peut importe se qui se passe,
Il ne faut pas s'en faire.

J'suis las (j'suis las)

Je ne sais plus quoi te dire

J'suis mort (j'suis mort)

T'as tout fait pour me détruire

Tu le sais bien (tu le sais bien)

T'as tout fait pour m'endormir

J'suis mort (j'suis mort)

A l'envers t'as déjà tout fait

T'as tout fait pour me détruire et

A l'envers, à l'envers je m'en tape encore

Tu es lasse enfant de salope

Si je sais, si je sais que je dois m'en aller

Tu m'entends putain de ta mère

Dans la vie, dans la vie il ne faut pas s'en faire

J'veux pas te plaire pour te satisfaire

Si je sais, si je sais que je dois m'en aller

Tu m'entends enfant de salope

Je suis venu te dire

Ce qui me fait souffrir

Au fond de ma pensée

A l'envers s'il vous plait

Le fond de ma pensée

A l'envers s'il vous plait

Le fond de ma pensée

J'suis las (j'suis las)

Je ne sais plus quoi te dire

J'suis mort (j'suis mort)

T'as tout fait pour me détruire

Le SRAS (le SRAS)

Ca m'empêche de respirer

Comme toi (comme toi)

A l'envers t'as déjà tout fait

T'as tout fait pour me détruire et

A l'envers, à l'envers je m'en tape encore

Tu es lasse enfant de salope

Si je sais, si je sais que je dois m'en aller

Tu m'entends putain de ta mère

A l'envers, à l'envers je m'en tape encore

Tu es lasse enfant de poufiasse

Si je sais, si je sais que je dois m'en aller

Tu m'entends enfant de salope

Je suis venu te dire

Ce qui me fait souffrir

Au fond de ma pensée

A l'envers s'il vous plait

Le fond de ma pensée

A l'envers s'il vous plait

Le fond de ma pensée

Encore, encore, encore...

A l'envers, a l'envers...

 
Publié par 5333 4 2 2 le 26 août 2007, 17:41.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000