Facebook

 

Paroles de la chanson «Je Viens D'ici» (avec traduction) par Les Fatals Picards

Pamplemousse Mécanique (2007)
0 0
Chanteurs : Les Fatals Picards

Paroles et traduction de «Je Viens D'ici»

Je Viens D'ici

(Mais pour bien comprendre ça tu vois, faut être né ici) x2

Ici le soleil brille, tous les jours de l'année,

Et s'il y a des nuages c'est ceux du village d'à coté,

Je te parle du pays, où est née la nature,

Ici il n'y a que des vélos, ici il n'y a pas de voitures.

Toutes les rivières du monde prennent leur source ici,

Toutes les montagnes du monde elles ont grandi ici,

Toutes les fleurs du monde elles viennent naître ici,

Ici même la marée noire finit toujours blanchie.

Ici y a pas de banques, on s'arrange entre nous,

Ici y a pas d'impôts on s'arrange entre nous,

Ici y a pas de crimes, on s'arrange entre nous,

Ici pas de tourisme (... )

Viens vite chez nous et cueille une petite fleur,

Va chanter sur la montagne (Attrape le bonheur)

Mais avant de partir hé n'oublie pas surtout,

De reposer la fleur parce qu'elle est à nous

( Alors maintenant tu la poses cette fleur ! Tu la poses doucement ! Tu as ton nom, toi, marqué sur la fleur, là ? Non ! Alors tu files Galinette, oh ! )

Ici même les lapins ils ne font que deux enfants,

Les marmottes elles ne dorment qu'une seule semaine par an,

Ici les kangourous ont deux poches une pour chaque main,

Ils font un show aquatique que n'ont pas les américains,

Ils ont un groupe de flûte avec Christian Morin,

C'est le paradis sur Terre en plus ça sent le romarin.

Je te parle du pays où est né le bon Dieu,

Et les croyants d'ici ils aiment le seul vrai Dieu,

C'est pas pour qu'tu viennes ici sinon on chante ça,

Mais si j'étais à ta place je serais jaloux de moi.

Ici y a pas d'école, on s'arrange entre nous,

Ici y a pas de livres on s'arrange entre nous,

Ici y a pas d'embrouilles, on s'arrange entre nous,

Ici pas de préfet (Ah y'en a plus hein ! )

Viens vite chez nous écoute l'eau de la rivière,

Va chanter sur la montagne (Attrape le bonheur)

Mais avant de partir hé n'oublie pas surtout,

De payer toute l'eau, parce qu'elle est à nous.

(Quand tu marches l'arbre il te suit là ? Nan ? Et ben c'est qu'il est à nous. Alors quand tu marches, tu marches loin de lui et tu t'appuies pas dessus)

Ici depuis mille ans les bons mariages sont consanguins,

C'est en faisant des sélections qu'on améliore le genre humain,

Nos hommes sont solides, comme doivent être les hommes

Nos femmes elles, elles sont belles, comme doivent l'être les femmes.

On vend pas aux anglais ni nos maisons ni nos placettes

Ni aux français ni à personne nos maisons nous on y reste,

Et on sait faire la fête, on connaît le mot buvette,

On est pas des alcooliques on aime juste bien faire trinquette.

La plus belle équipe de foot, c'est celle qu'on a chez nous

Les plus beaux alcootests c'est ceux qu'on a chez nous

La plus belle tolérance, c'est celle qu'on a chez nous

La plus belle couleur de peau (Ah mais non oh ! )

Viens vite chez nous et respire le bonheur

Va chanter sur la montagne (attrape le cancer)

Et avant de partir hé n'oublie pas surtout,

De recracher tout l'air, parce qu'il est à nous

(Oh tu l'as vu ce caillou là ? Ben tu as mis de la poussière dessus alors tu l'enlèves ! Et tu appuies plus doucement quand tu marches sur la montagne ! Là, tu vois tu la tasses ! Alors maintenant tu as compris, j'espère ! Là où c'est qu'c'est le mieux c'est là où c'est compris ! Mais pour bien comprendre ça, tu vois, faut être né ici Alors toi l'étranger, si tu viens ici on t'ouvrira les bras mais pas que ça ! )

 
Publié par 6114 6 3 2 le 17 septembre 2007, 20:38.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000