Coup de projecteur sur...

Facebook / Soirées

Pour les pitchouns

Patabulle - Livre et vidéos pour enfants
 

Paroles de la chanson «Le Plat Pays» par Jacques Brel

0 0
Le Plat Pays (1962)
Albums : Le Plat Pays
Acheter l'album ou les MP3 sur iTunes
Acheter des places de concert sur Amazon
Acheter l'album ou les MP3 sur Amazon
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac
Voir tous les clips Jacques Brel

Paroles et traduction de «Le Plat Pays»

Le Plat Pays (Le plat pays)

Le plat pays est une chanson que Jacques Brel a écrit pour son pays, la Belgique.
On voit dans cette chanson la nostalgie du pays. Les 3 premières strophes parlent de la Flandre et la dernière de la Wallonie.

La 1ère strophe
Jacques Brel évoque le littoral et la région qui borde la mer du Nord. Cette première strophe évoque un univers sans relief, une impression vague, dans le flou. Il insiste sur l'aspect plat du littoral, car le monde est habité par le brouillard, la brume.
La mer n'est pas vue de façon positive, puisqu'ici la mer enferme et limite. On est bloqué par la mer et la brume. Mais malgré ça, le pays a une envie de survivre

Vers 1-4 : L'accent est mis sur la mer qui bloque et qui est vue comme une ennemie car elle est envahissante.
Vers 1 : Le terrain vague= un terrain laissé à l'abandon. Sur les terrains vagues vivent des gitans, qui sont vu comme des voleurs. Donc la mer est vue comme une voleuse. Elle est aussi peu attirante qu'un terrain vague.
Vers 2 : Pour arrêter les vagues, il n'y a que des dunes. Elles sont impuissantes à arrêter la mer qui envahie
Vers 3 : Les rochers doivent aussi arrêter la mer, mais ils n'existent qu'à marée basse. Ils sont tout aussi impuissants à bloquer la mer.
Vers 5 : L'univers est brumeux, imprécis et flou, on n'y trouve pas facilement son chemin. La brume empêche de définir. Même le futur paraît bouché. L'univers est négatif.
Vers 6 : Malgré tout, le pays qui paraît englouti résiste.

Strophe 2 : L'accent est maintenant mis sur la région voisine, Bruges. On peut y voir un aspect de verticalité un peu réduite. Les seules élévations sont les cathédrales.

Vers 1 : Jacques Brel envisage les cathédrales qui ne sont pas suffisantes pour donner du relief. Il parle de la Flandre croyante, catholique pour qui la croyance est aussi forte qu'une montagne
Vers 2 : Les clochers sont noirs car ils sont rongés par le temps. Les mâts de cocagne sont des mâts sur lesquels se trouvaient des objets qu'on pensait pouvoir atteindre mais la rampe du mât est glissante et savonneuse. Les gens pensent donc que par la croyance, ils s'élevent vers Dieu pour trouver refuge. Mais ils ne l'atteignent pas. Donc il n'y a pas de sauvetage à attendre de l'Eglise.
Vers 3 : Les gargouilles faisaient baisser les nuages. Les nuages descendent, ils nous écrasent. La verticalité est donc peu élevée, et en plus elle est écrasée. Il n'y a pas d'évasion possible.
Vers 4 : Les ciel bas amène la pluie. Puisque les voyages ne sont pas possibles, alors ils représentent la routine, l'habitude, la monotonie.
Vers 5 : Le quotidient est pluvieux et gris. Il n'y a pas de rêves.
Vers 6 : Mais malgré la pauvre vie, le pays semble vouloir autre chose. Le pays a un espoir.

Strophe 3 : Jacques Brel joue sur les répétitions. Les 4 premiers vers en sont rempli, comme une litanie. Il y a répétition du mot "ciel". Normalement le ciel est sensé représenté l'évasion, mais ici il est bas et gris. Le ciel écrase. Le canal évoqué ici est le canal de Bruges à Damme

Vers 2 : Humble car il accèpte, il est soumis et résigné.
Vers 3 : Il est gris quand il pleut. Alors tout se mélange, comme si le canal était pendu au ciel. Idée de mort.
Vers 4 : On pardonne au ciel dans lequel le canal s'est pendu. La soumission est totale.
Vers 5 : Le vent vient se toturer, se briser. On a une idée de torture, de souffrance, de brisure.
Vers 6 : La mort est proche. Le pays craque, il ne supporte plus la souffrance. Mais la mort n'est pas une fin. Il y a une sorte de résurection qui vient du Sud.

Strophe 4 : L'accent est mis sur la Wallonie. Brel dit qu'heureusement qu'il y a la partie sud du pays, qui fait penser aux rires, au chants, au soleil, représenté par l'Italie

Vers 1 : Comme si l'Italie, qui représente le sud descendait l'Escaut et apportait une autre dimension. (en Belgique, il y a eu une forte immigration italienne, surtout dans les région minières)
Vers 2 : Margot la française remplace Frida, plus germanique
Vers 3 : mai= printemps, qui représente la résurestion, apportée par l'esprit du sud, symbolisé par l'Italie. On montre le retour des oiseaux migrateurs, qui sont partis en hiver ( qui représente la mort)
Vers 4, 5, 6, 7 : Ce vers marque la vie, la joie, la fête, le temps des moissons. Le rire, le blé sont des aspects de la vie qui tremblent quand le vent vient du sud. Le plat pays renait par le chant.

Avec la mer du Nord pour dernier tarrain vague
Avec la mer du Nord pour dernier tarrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le coeur à marée basse
Et qui ont à jamais le coeur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien
Le plat pays qui est le mien

 
Publié par , le 15 novembre 2007, 21:28 ( Contacter)
 

Chansons similaires

Autour De Moi Les FousSaez'il fait allusion à tous les plats des fast food et autres

Anarchie En Chiraquie (feat. Les Svinkels)Parabellum. com dans le secteur, Un mec qui drive le pays comme les bagnoles ça

Réveille Le PunkSvinkels Réveiller le kepon paye ton punk Réveiller le kepon paye ton punk Fait péter le

 
 

Vos commentaires

MuSiOlette Il y a 6 an(s) 2 mois à 12:00
MuSiOlette Quelle belle chanson... <3 Jacques Brel est un véritable artiste Merci beaucoup pour cette explication
Caractères restants : 1000