Facebook

 

Paroles de la chanson «The Warrior's Prayer» (avec traduction) par Manowar

Kings Of Metal (1989)
0 0
Chanteurs : Manowar

Paroles et traduction de «The Warrior's Prayer»

The Warrior's Prayer (La Prière du Guerrier)

Cette chanson est en fait une narration, où le narrateur raconte l'histoire des quatre "Metal Kings", qui représentent évidamment les membresdu groupe (Eric Adams, Joey Demaio, Scott Colombus et, à l'époque, Ross "The Boss" pour ceux qui ne connaîteraient pas très bien Manowar).

- Grandfather, tell me a story !
-Grand père, raconte moi une histoire !
- Alright, go and get your storybook
-Très, va chercher ton livre de contes
- No, no, not one of those, a real story !
-Non, non, pas une de celles-là, une vraie histoire !
- A real story ?
-Une vraie histoire ?
- Yes, tell me about when you were a boy.
-Oui ! Parle moi de quand tu étais un garçon
- Well, then I shall have to take you back
-Bon, alors je vais devoir t'amener loin dans le temps avec moi
With me, a long way in time...

C'était pendant ma treizième année, durant une froide journée d'hiver. Alors que je marchais dans la forêt enchantée, j'entendis des bruits de chevaux et d'hommes en armes. Je me sentis obligé d'aller sur le lieu d'où venaient ces bruits, et, quand la forêt devint moins épaisse, je vis que je me tenais sur une colline. Devant moi était une grande plaine. Sur cette dernière, les armées du monde se tenaient, en attente. Je me demandai " qui, ou quoi, attendent-ils ? "
It was my thirteenth year on a cold winter's
Soudainement, le vent se mit à souffler, venant du nord. Apparu un cavalier solitaire, maniant une épée d'acier. Puis du sud vint un suivant, munis d'une hache de guerre. De l'est arriva un troisième, portant un gourdin clouté. Et enfin, de l'ouest, un cavalier, avec un grand marteau de guerre.
Day, as I walked through the enchanted forest,
Avec eux étaient venu leurs soldats de la mort, suivis par une armée d'immortels. Ils étaient peu par le nombre, mais le regard dans leurs yeux disait à tous ceux qui tenteraient de les retenir qu'ils ne quitteraient ce jour que victorieux ou morts. Et il y eu un grand silence...
I heard the sound of horses and men at arms,

I felt compelled to walk on and find the place
Mon coeur commença à battre, des nuages noirs recouvrirent le ciel de ténèbres, la pluie tomba, et les quatre vents soufflèrent avec une telle colère que je dus vite m'agripper à un arbre. Je regardais les quatre cavaliers lever leurs armes dans les airs. Sans avertissement, criant leur cris de guerre, ils menèrent l'attaque, chevauchant au coeur de la mêlée. Ils se heurtèrent aux armée de monde dans un immense fracas. Je pouvais sentir le sol trembler. Ce jour-ci la terre bu beaucoup de sang. Chacun des quatre furent, en eux même, des tourbillons de malheur !
Of these sounds, and when the forest did clear
Quand la fumée se dissipa, de nombreux milliers étaient morts. Il y avait beaucoup de sang et de blessures. Leurs corps gisaient, brisés et éparpillés à travers le champ de bataille, tel des feuilles brunes soufflées par le vent. Et je vis les quatre hommes chevaucher ensemble vers le sommet de la colline, pendant qu'en dessous d'eux les soldats de la mort rassemblaient ceux qui maintenant voulaient leurs prêter allégeance. Et les quatre prononcèrent les mots de la Prière du Guerrier
I was standing on a hill. Before me, (there ? )

Was a great plane. Upon it, the armies of the
Dieux de la guerre, je vous appelle. Mon épée est à mes côtés.
World, standing, waiting. I thought to myself,
Je cherche à vivre une vie d'honneur, exempt de toutes fausses prières.
For whom or for what are they waiting ?
Je briserai le fouet d'un puissant et courageux salut.
Suddenly a gust of wind came up from the north.
Punissez moi par la mort si jamais je devais échouer.
There appeared a lone rider, holding a sword

Of steel. Then from the south came another,
Gloire, Majesté, Unité
Bearing a battle ax. From the east came a third,
Salut, Salut, Salut
Holding a spiked club. And finally, from the west,

A rider who wielded a great hammer of war.
Et alors que je les regardais, j'entendis les armées du monde les acclamer sans fin, et leurs voix victorieuses portèrent loin au-delà des terres.
With them came their soldiers of death, followed

By an army of immortals. They were few in number,
-Voilà, c'est fini. As-tu aimé l'histoire ?
But the look in their eyes told all who beheld
-Oh oui, c'était génial !
Them that they would leave this day only in
-Oh bien, je suis content. Maintenant, au lit !
Victory or death. And there was a great silence...
-Grand père ?

-Oui ?
My heart began to pound, storm clouds filled
-Qui étaient ces quatre hommes ?
The sky with darkness, rain came, and the four
-Qui étaient ils ? Les Kings of Metal !
Winds blew with such anger that I held fast to

A tree. I watched the four riders raise their

Weapons into the air. Without warning, screaming

Their war cry. They led the attack, down to

The battle they rode. They met the armies of

The world with a mighty clash ! I could feel

The ground shake, the earth drank much blood

That day ! Each of the four, was unto himself,

A whirlwind of doom ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

When the smoke did clear, many thousands

Were dead. There was much blood and gore.

Their bodies lay broken and scattered across

The battlefield, like brown leaves blown by

The wind. And I saw the four ride together

To the top of the hill, while below them the

Soldiers of death assembled, all those who

Would now swear allegiance to them. And the

Four spoke the words of the warriors prayer...

Gods of war I call You. My sword is by my side.

I seek a life of honor, free from all false pride.

I will crack the whip with a bold mighty hail.

Cover me with death if I should ever fail.

Glory, Majesty, Unity

Hail, Hail, Hail

And as I stood and looked on, I heard the

Armies of the world hail them without end, and

Their voices of victory carried long and far

Throughout the land !

- Well that's it. Did you like the story ?

- Yeah, it was great !

- Oh Good, I'm glad. Now off to bed with you.

- Grandfather ?

- Yes ?

- Who were those four men ?

- Who were they ? They were the Metal Kings ! ! ! ! ! !

 
Publié par 8369 4 3 3 le 27 novembre 2007, 20:25.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000