Facebook

 

Paroles de la chanson «L'ombre Et La Proie» (avec traduction) par Psykup

L'ombre Et La Proie (2005)
0 0
Chanteurs : Psykup

Paroles et traduction de «L'ombre Et La Proie»

L'ombre Et La Proie (l'ombre et La proie)

Pour l'explication je ne sais pas trop peu être que le groupe veut dénoncer la société actuelle

Changer l'art à grands coups de casquettes à l'envers
Changer la télé à grands coups de décolletés
Et de punks coiffés au gel
Changer l'esthétique à grands coups de santiags
Et de tatouages d'indiens
A quoi bon changer ?
Il y en a bien qui profitent alors...

Le chanteur le dit lui même
"il faut se résigner"
Car des gens en profitent

Sur la chanson de Psykup que j'ai il y a un moment donné un dialogue
Je suis entrain de l'écrire.
S vous voyer des fautes ou si vou avez des idées n'hésitez pas à me le dire pour que je puisse corriger...

Sans prendre la voie de la méfiance
Sans prendre la voie de la méfiance
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Le parti de ceux qui ont tout oublié
Le parti de ceux qui ont tout oublié

Entassée, la masse, condensée
Entassée, la masse, condensée
N'a plus que le choix de voir simplifié
N'a plus que le choix de voir simplifié
Un monde en un geste, en un cri,
Un monde en un geste, en un cri,
Quand parler tranquille devient trop compliqué
Quand parler tranquille devient trop compliqué

C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
Alors paye
Alors paye

dialogue en cours
dialogue enours

Seul Seul con Seul contre Seul contre tous
Seul Seul con Seul contre Seul contre tous

Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Isolés
Déshérités - Isolés
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - A ne pas cautionner
Déshérités - A ne pas cautionner

Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Croire en ce qu'il dit
Croire en ce qu'il dit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Savoir qui subit
Savoir qui subit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Mais pas du tien
Mais pas du tien

Fils de pute ?
Fils de pute ?
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu prends - Pour la postérité
Car tu prends - Pour la postérité
Car tu vends - Pour t'entendre aboyer
Car tu vends - Pour t'entendre aboyer
Car tu mens
Car tu mens

Fils de chien
Fils de chien
On t'entend aboyer, décrédibiliser
On t'entend aboyer, décrédibiliser
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Mes mots ne servent à rien A rien
Mes mots ne servent à rien A rien

Le choix d'un monde, Un choix de vie
Le choix d'un monde, Un choix de vie
S'échouer comme une baleine morte
S'échouer comme une baleine morte
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Echoir comme le sens dans les textes
Echoir comme le sens dans les textes
Tout est fun au final
Tout est fun au final
C'est le prix à payer
C'est le prix à payer
A subir un monde en icônes
A subir un monde en icônes
Un monde en pointillés
Un monde en pointillés
Sans sous-titres, sans le temps de peser
Sans sous-titres, sans le temps de peser
Pour relier les points, il faut se dessiner
Pour relier les points, il faut se dessiner

Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour lever les poings, Il faut se résigner
Pour lever les poings, Il faut se résigner

C'est la grande époque du jeu
C'est la grande époque du jeu
Du je, du moi je, du sur moi et du sur ferme ta gueule
Du je, du moi je, du sur moi et du sur ferme ta gueule
Changer l'art à grands coups de casquettes à l'envers
Changer l'art à grands coups de casquettes à l'envers
Changer la télé à grands coups de décolletés
Changer la télé à grands coups de décolletés
Et de punks coiffés au gel
Et de punks coiffés au gel
Changer l'esthétique à grands coups de santiags
Changer l'esthétique à grands coups de santiags
Et de tatouages d'indiens
Et de tatouages d'indiens
A quoi bon changer ?
A quoi bon changer ?
Il y en a bien qui profitent alors...
Il y en a bien qui profitent alors...
Il suffit juste d'être du bon côté
Il suffit juste d'être du bon côté
Qui Sans prendre la voie de la méfiance
Qui Sans prendre la voie de la méfiance
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Le parti de ceux qui ont tout oublié
Le parti de ceux qui ont tout oublié

Entassée, la masse, condensée
Entassée, la masse, condensée
N'a plus que le choix de voir simplifié
N'a plus que le choix de voir simplifié
Un monde en un geste, en un cri,
Un monde en un geste, en un cri,
Quand parler tranquille devient trop compliqué
Quand parler tranquille devient trop compliqué

C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
Alors paye
Alors paye

Seul Seul con Seul contre Seul contre tous
Seul Seul con Seul contre Seul contre tous

Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Isolés
Déshérités - Isolés
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - A ne pas cautionner
Déshérités - A ne pas cautionner

Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Croire en ce qu'il dit
Croire en ce qu'il dit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Savoir qui subit
Savoir qui subit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Mais pas du tien
Mais pas du tien

Fils de pute ?
Fils de pute ?
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu prends - Pour la postérité
Car tu prends - Pour la postérité
Tu vends - Pour t'entendre aboyer
Tu vends - Pour t'entendre aboyer
Car tu mens
Car tu mens

Fils de chien
Fils de chien
On t'entend aboyer, décrédibiliser
On t'entend aboyer, décrédibiliser
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Mes mots ne servent à rien A rien
Mes mots ne servent à rien A rien

Le choix d'un monde, Un choix de vie
Le choix d'un monde, Un choix de vie
S'échouer comme une baleine morte
S'échouer comme une baleine morte
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Echoir comme le sens dans les textes
Echoir comme le sens dans les textes
Tout est fun au final
Tout est fun au final
C'est le prix à payer
C'est le prix à payer
A subir un monde en icônes
A subir un monde en icônes
Un monde en pointillés
Un monde en pointillés
Sans Sans prendre la voie de la méfiance
Sans Sans prendre la voie de la méfiance
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Ils ont pris le parti de s'accoutumer
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Aux gestes qui demandent qu'on y croie
Le parti de ceux qui ont tout oublié
Le parti de ceux qui ont tout oublié

Entassée, la masse, condensée
Entassée, la masse, condensée
N'a plus que le choix de voir simplifié
N'a plus que le choix de voir simplifié
Un monde en un geste, en un cri,
Un monde en un geste, en un cri,
Quand parler tranquille devient trop compliqué
Quand parler tranquille devient trop compliqué

C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
C'est le prix à payer à subir un monde en icônes,
Alors paye
Alors paye

Seul Seul con Seul contre Seul contre tous
Seul Seul con Seul contre Seul contre tous

Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Comme un cri qu'on oublie
Déshérités - Isolés
Déshérités - Isolés
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - C'est le prix à payer
Déshérités - A ne pas cautionner
Déshérités - A ne pas cautionner

Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Croire en ce qu'il dit
Croire en ce qu'il dit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Savoir qui subit
Savoir qui subit
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Ton père ? Fils de qui ?
Ton père ? Fils de qui ?
Je n'en sais rien
Je n'en sais rien
Mais pas du tien
Mais pas du tien

Fils de pute ?
Fils de pute ?
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu payes - Pour te vendre à moitié
Car tu prends - Pour la postérité
Car tu prends - Pour la postérité
Car tu vends - Pour t'entendre aboyer
Car tu vends - Pour t'entendre aboyer
Car tu mens
Car tu mens

Fils de chien
Fils de chien
On t'entend aboyer, décrédibiliser
On t'entend aboyer, décrédibiliser
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Ceux qui l'ont dans le corps Fils de rien
Mes mots ne servent à rien A rien
Mes mots ne servent à rien A rien

Le choix d'un monde, Un choix de vie
Le choix d'un monde, Un choix de vie
S'échouer comme une baleine morte
S'échouer comme une baleine morte
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Qui est trop grosse pour qu'on la voie
Echoir comme le sens dans les textes
Echoir comme le sens dans les textes
Tout est fun au final
Tout est fun au final
C'est le prix à payer
C'est le prix à payer
A subir un monde en icônes
A subir un monde en icônes
Un monde en pointillés
Un monde en pointillés
Sans sous-titres, sans le temps de peser
Sans sous-titres, sans le temps de peser
Pour relier les points, il faut se dessiner
Pour relier les points, il faut se dessiner

Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour lever les poings, Il faut se résigner
Pour lever les poings, Il faut se résigner

C'est la grande époque du jeu
C'est la grande époque du jeu
Du je, du moi je, du sur moi et du sur ferme ta gueule
Du je, du moi je, du sur moi et du sur ferme ta gueule
Changer l'art à grands coups de casquettes à l'envers
Changer l'art à grands coups de casquettes à l'envers
Changer la télé à grands coups de décolletés
Changer la télé à grands coups de décolletés
Et de punks coiffés au gel
Et de punks coiffés au gel
Changer l'esthétique à grands coups de santiags
Changer l'esthétique à grands coups de santiags
Et de tatouages d'indiens
Et de tatouages d'indiens
A quoi bon changer ?
A quoi bon changer ?
Il y en a bien qui profitent alors...
Il y en a bien qui profitent alors...
Il suffit juste d'être du bon côté
Il suffit juste d'être du bon côté
Que du bonheur...
Que du bonheur...

Il faut se résigner
Il faut se résigner

Cette vie n'est pas la tienne
Cette vie n'est pas la tienne
Le voir est un problème
Le voir est un problème
Cet art n'est pas la fête
Cet art n'est pas la fête
En vivre est un problème
En vivre est un problème
Cette vie n'est pas la tienne
Cette vie n'est pas la tienne
Le voir est un problème
Le voir est un problème
Cet art n'est pas la fête
Cet art n'est pas la fête
La mort est sans problème.
La mort est sans problème.

Problème -
Problème -
Solution -
Solution -
Relier
Relier
Les poings. sous-titres, sans le temps de peser
Les poings. s sous-titres, sans le temps de peser
Pour relier les points, il faut se dessiner
Pour relier les points, il faut se dessiner

Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour relier les points, Il faut se dessiner
Pour lever les poings, Il faut se résigner
Pour lever les poings, Il faut se résigner

Il faut se résigner
Cette vie n'est pas la tienne

Le voir est un problème
Cette vie n'est pas la tienne
Cet art n'est pas la fête
Le voir est un problème
En vivre est un problème
Cet art n'est pas la fête
Cette vie n'est pas la tienne
En vivre est un problème
Le voir est un problème
Cette vie n'est pas la tienne
Cet art n'est pas la fête
Le voir est un problème
La mort est sans problème.
Cet art n'est pas la fête

La mort est sans problème.
Problème -

Solution -
Problème -
Relier
Solution -
Les poings. Et du bonheur...
Relier

Les poings. Et du bonheur...
Il faut se résigner

Il faut se résigner
Cette vie n'est pas la tienne

Le voir est un problème
Cette vie n'est pas la tienne
Cet art n'est pas la fête
Le voir est un problème
En vivre est un problème
Cet art n'est pas la fête
Cette vie n'est pas la tienne
En vivre est un problème
Le voir est un problème
Cette vie n'est pas la tienne
Cet art n'est pas la fête
Le voir est un problème
La mort est sans problème.
Cet art n'est pas la fête

La mort est sans problème.
Problème -

Solution -
Problème -
Relier
Solution -
Les poings.
Relier

Les poings.

 
Publié par 6118 6 3 2 le 15 décembre 2007, 01:35.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000