Facebook

 

Paroles de la chanson «Amore Eterno» (avec traduction) par Davide Esposito

Amore Eterno (2007)
0 0
Compositeurs : Davide Esposito
Auteurs : Davide Esposito
Chanteurs : Davide Esposito
Éditeurs : Peermusic France
Albums : Amore Eterno

Paroles et traduction de «Amore Eterno»

Amore Eterno (Amour éternel)

Pas d'explication pour le moment.

E mi ricordo ancora il giorno
Et je me rappelle encore le jour
In cui ti ho vista arrivare
Quand je t'ai vue arriver
All'improvviso il mondo intorno
Tout à coup le monde autour de moi
Ha cominciato a girare
A commencé à tourner

E'il tuo profumo che mi ammaglia
Et ton parfum qui m'assomme
E ruba l'aria attorno a me
Et qui vole l'air autour de moi
Perché tra noi
Parce qu'entre nous
E'amore eterno
C'est un amour éternel
Averti tra le braccia e non stancarmi mai
T'avoir dans mes bras et ne jamais fatiguer
Cadere in volo tra le fiamme dell'inferno
Tomber en un clin d'oeil entre les flammes de l'enfer

Occhi smeraldo
Tes yeux émeraude
E quel vestito
Et quelle robe
Che accarezzava i tuoi fianchi
Qui caressait tes hanches
Un desiderio il più proibito
Un désir, le plus défendu
E dirti che già mi manchi
Et te dire que tu me manques déjà

E'il tuo profumo che mi ammaglia
C'est ton parfum qui me rend malade
E ruba l'aria attorno a me
Et qui vole l'air autour de moi
Perché tu sei
Parce que tu es
L'amore eterno
L'amour éternel
Averti tra le braccia e non stancarmi mai
T'avoir dans mes bras et ne jamais me fatiguer
Cadere in volo tra le fiamme dell'inferno
Tomber en un clin d'oeil entre les flammes de l'enfer
E'il tuo sapore che mi inebria
C'est ton goût qui me grise
E acceca il cuore di follia
Et qui aveugle mon coeur de folie
Perché tra noi
Parce qu'entre nous
E'amore eterno
C'est un amour éternel
Una promessa che non può finire mai
Une promesse qui ne peut jamais finir
Cercare di essere dovunque tu sarai
Tâcher d'être partout où tu seras
Con il pensiero e con la mente accanto a te
Avec ma pensée et mon esprit à tes côtés
Mi sentirai...
Tu me sentiras...

 
Publié par 6012 4 3 2 le 24 janvier 2008, 17:17.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000