Facebook

 

Paroles de la chanson «Alice» (avec traduction) par Mylène Farmer

Anamorphosée (1995)
0 0
Chanteurs : Mylène Farmer
Albums : Anamorphosée
Voir tous les clips Mylene Farmer

Paroles et traduction de «Alice»

Alice (Alice)

Cette chanson, assez particulière dans l'horizon musical de Mylene, fait référence au revirement radical qu'a pris sa carrière après Giorgino, avec l'album "Anamorphosée".

Pourquoi "Alice", tout d'abord ? Parce qu'il s'agit du personnage principal d'un livre assez macabre (bien plus que l'adaptation de Disney) de Lewis Carroll : Alice aux Pays des Merveilles. Le fait que Mylene chuchote laisse entendre qu'elle s'adresse à quelqu'un de très proche. Or, Mylene a été qualifiée d' "Alice aux pays du showbiz". On peut donc en déduire qu'elle s'adresse elle-même, ou tout du moins à son double.

Ceci est renforcé par le vers suivant : "Araignée maltèque". Mylene déteste les araignées et pourtant, dans "La veuve noire", il s'agit d'elle-même parlant à son public. Ici, c'est encore sa propre personne qu'elle associe à l'animal, car il fait peur (un peu comme l'univers de Mylene parfois, et on va voir que l'attribut de cet animal prend tout son sens plus bas). Elle le dit maltèque. Pas la peine de chercher dans un dico, ce mot n'existe pas. C'est la contraction de guatémaltèque, i. e. "originaire du Guatemala". Mylene se qualifie donc comme une araignée (donc une peur) venant d'un pays lointain.

Le mot "malice" fait penser au "Malin", comme dans "Vieux bouc", c'est-à-dire le diable. Ceci renforce le côté effrayant de l'araignée/Alice/Mylene.

"Arachné High-tech" : Dans la mythologie grecque, Arachné était une jeune fille originaire de Lydie qui excellait dans l'art du tissage, qui affirma être meilleure qu'Athéna. Celle-ci, vexée, organisa un concours de tissage, que remporta Arachné. Athéna, furieuse, déchira l'ouvrage de la jeune fille qui, humiliée, alla se pendre. Prise de remords, Athéna lui offrit une seconde vie en tant qu'araignée afin qu'elle puisse continuer à tisser.
On découvre donc que Mylene est cette Arachné qui aime tisser (des chansons et des paroles). Mais on découvre aussi qu'elle est HIGH-TECH, c'est-à-dire "haute technologie" en anglais. L'idée de progrès, de nouveauté, est ici compréhensible : Mylene a effectué un gros changement artistique dans l'album Anamorphosée dont est extraite cette chanson. C'est plus rock, c'est plus mécanique. D'où le terme "high-tech". Mylene évolue, comme la technologie.

"Pendue au bout de son fil". Nous avons là un triple jeu de mots entre :
l'araignée qui tisse sa toile avec des fils de soie
le fil qui relie les appareils électroniques/informatiques (ce qui rappelle le terme "high-tech" juste au-dessus)
la corde de quelqu'un qui s'est pendu (ce qui rappelle la fin tragique d'Arachné). A cette théorie vient s'ajouter : "Dépressive l'artiste". On suppose qu'Alice s'est suicidée. Or Alice est le double de Mylene, un double qui fait peur, un double ancré dans le passé (comme le confirme le couplet suivant).
C'est l'ancienne Mylene (la "dépressive" avec des textes tristes tels que "Ainsi soit-je") qui meurt pour être remplacée par une nouvelle, plus électrique, plus rock, plus "high-tech".

"Exit, Exit" : touche du clavier qui permet de fermer une fenêtre, quitter une application, annuler une action, etc. C'est l'idée d'effacer qui prime ici. Et donc d'effacer l'ancienne Mylene (c'est-à-dire Alice) pour une nouvelle vie, un nouveau style.

"Dans ta boîte" : Référence à la boîte de Pandore qui renferme, dans la mythologie grecque, tous les maux de la Terre et que Pandore, la première femme, a ouverte. On découvre le sens de cette allusion au vers suivant : "Toutes tes pattes". On entend ici le jeu de mots entre "toutes tes pattes" et "tout t'épate". On sait que Mylene s'adresse à l'ancienne artiste qu'elle était. Or, autrefois, Mylene donnait dans le culte de la peur avec des clips et des chansons inquiétantes (Sans logique, Chloé, etc. ). Elle était fascinée ("épatée") par la peur et les maux (comme ceux de la "boîte" de Pandore).
Or, l'idée de la boîte est que Mylene a enfermé l'araignée (et donc "toutes ses pattes") dans la boîte de Pandore, même si toute cette ambiance inquiétante l'épatait, la fascinait. On assiste donc à une vraie évolution, un changement radical chez Mylene, une vraie volonté de devenir "autre".

"La blackout" fait encore référence à ce changement radical. Le black-out est une perte de mémoire (par l'excès de drogue ou d'alcool par exemple). Elle veut donc oublier tout ce qui avait attrait à sa personnalité d'autrefois pour être moins sombre, plus lumineuse, arrêter de penser à la mort.

Cependant, toutes les caractéristiques de l'univers qu'elle s'était créé lui manquent, et son ancienne personnalité aussi : "Comme tu me manques, l'araignée".

Ainsi nous avoue-t-elle combien il lui est difficile de rompre avec le passé.

Mon Alice, Alice
Mon Alice, Alice
Araignée maltèque
Araignée maltèque
Mon Alice, malice
Mon Alice, malice
Arachné high tech
Arachné high tech
Mon Alice, Alice
Mon Alice, Alice
Pendue au bout de son fil
Pendue au bout de son fil
Dépressive l'artiste
Dépressive l'artiste
Exit, exit
Exit, exit

Dans ta boite
Dans ta boite
Toutes tes pattes
Toutes tes pattes
Le black-out
Le black-out
Petite âme
Petite âme

Comme tu me manques
Comme tu me manques
Comme tu me manques
Comme tu me manques
Comme tu me manques
Comme tu me manques
L'araignée
L'araignée

 
Publié par 9247 6 4 3 le 16 février 2008, 19:46.
 

Vos commentaires

xXx-nolane-xXx Il y a 8 an(s) 10 mois à 22:44
5509 6 2 2 xXx-nolane-xXx Site web c'est vraiment une bonne explication ^^ geniale
Cocci38450 Il y a 8 an(s) 1 mois à 13:00
5181 3 2 2 Cocci38450 superbe explication la jadore ! tres bon travail
Moni-Chan Il y a 7 an(s) 5 mois à 04:06
8666 5 3 3 Moni-Chan J'adore !!! Merci pour l'explication .Elle doit se tuer pour en trouver des belles paroles 8-| <3
Cocci99554 Il y a 7 an(s) 1 mois à 11:40
5182 3 2 2 Cocci99554 :-) j'adore cette chanson c'etait ma preferée quand j'étais plus jeune ... et l'explication est parfaite ;-)
Caractères restants : 1000