Facebook

 

Paroles de la chanson «Muerte Accidental De Un Anarquista» (avec traduction) par Los Muertos De Cristo

0 0
Chanteurs : Los Muertos De Cristo

Paroles et traduction de «Muerte Accidental De Un Anarquista»

Muerte Accidental De Un Anarquista (Mort Accidentelle d'un Anarchiste)

Cette chanson a été écrite en homage a CARLO GIULIANI tué par la police fasciste Italienne le 20 Juillet 2001 lors du sommet du G8 dans des manifestations anti mondialisation. Tué d'une balle dans le crâne tiré presque à bout portant. L'Etat Italien faisant tout pour éttoufer l'affaire, le tribunal jugea que le tir été du à un état de légitime défense bien que de nombreuses preuves démontrairent que le carabineri avait agit de sang froid et qu'il ne fesait en aucun cas état de légitime défense.
La mère de Carlo se bat toujours aujourd'hui pour que justice soit faite et que la mort de Carlo ne soit plus considéré comme un accident mais comme un meurtre, elle est apuyé par plusieurs collectifs, associations, groupes anti-fascistes, plusieurs groupes plus ou moins connue ont écrit une chanson en honneur de Carlo (SKA-P; "Solamente por pensar"... )

cette phrase je ne l'ai pas bien comprise si quelqu'un peu m'éclairer... .
pareil pour cette phrase. .

Rugen las gargantas en la manifestacion,
Rugissent les gorges dans la manifestation,
Miles son las voces que gritan :
Des milliers sont les voix qui crient :

¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !

Suenan las sirenas,
Les sirènes sonnent,
Todo esta bajo control,
Tout est sous contrôle,
Un infiltrado entre la masa,
Un infiltré entre la masse,
Incita a la provocacion.
Il incite à la provocation.

Suenan silbatos, hay orden de cargar,
Des sifflets sonnent, il y a un ordre de charger,
La multitud se prepara, comienza la batalla.
La multitude se prépare, commence la bataille.

Pero algo ocurre,
Mais quelque chose arrive,
Se oye un grito desgarrador,
Un cri déchirant est entendu,
¡asesinos, asesinos !
Assassins, assassins !
Vocea la manifestacion,
Crie la manifestation,
Pero algo ocurre, hay caos, confusion,
Mais quelque chose arrive, il y a un chaos, une confusion,
En el suelo yace inerte un anonimo luchador.
Dans le sol un lutteur anonyme gît inerte.

Y ahi esta, sobre el asfalto,
Et là-bas il y a, sur l'asphalte,
El cuerpo muerto, de un joven libertario.
Le corps mort, d'un jeune homme libertaire.
Y ahi esta, sobre el asfalto,
Et là-bas il y a, sur l'asphalte,
El cuerpo muerto, de un joven libertario.
Le corps mort, d'un jeune homme libertaire.

La historia se vuelve a repetir,
L'histoire se rerépète,
Ya lo escribio dario fo.
Dario l'a déjà écrit fo.
Muerte accidental de un anarquista,
Mort accidentelle d'un anarchiste,
Muerte accidental de un joven idealista.
Mort accidentelle d'un jeune idéaliste.

Solo fue casualidad,
C'était seulement un hasard,
Todo ha sido un error,
Tout a été une erreur,
Manipulan prensa y television,
Ils manipulent presse et télévision,
Y aqui no ha pasado nada,
Et ici il ne c'est rien passé,
El silencio buena cuartada,
Le silence bon cuartada,
Todo esta bien orquestado,
Tout est bien orquesté,
Llamemos accidente,
Appelons un accident,
Al terrorismo de estado.
Le terrorisme de l'état.

Pero ahi esta, sobre el asfalto,
Mais là cela, sur l'asphalte,
El cuerpo muerto, de un joven libertario.
Le corps mort, d'un jeune homme libertaire.
Y al respirar, saltan las lagrimas,
Et à la respiration, lache les larmes,
Por la impotencia que me desgarra el alma.
Par l'impuissance qui me déchire l'âme.

La historia se vuelve a repetir,
L'histoire se rerépète,
Ya lo escribio dario fo.
Dario l'a déjà écrit fo.
Muerte accidental de un anarquista,
Mort accidentelle d'un anarchiste,
Muerte accidental de un joven idealista.
Mort accidentelle d'un jeune idéaliste.

Una rosa ha sido pisoteada,
Une rose a été piétinée,
Por llamarse libertad,
Pour se nommer liberté,
Y sus petalos de color rojo,
Et ses pétales de couleur rouge,
Tiñen las calles de genova.
Teignent les rues de Gênes.
Nos podeis encarcelar,
Vous pouvez nous emprisonner,
Nos podeis torturar,
Vous pouvez nous torturer,
Nos podeis asesinar,
Vous pouvez nous assassiner,
Pero nunca podreis callar la voz
Mais vous ne pourrez jamais taire la voix
De la solidaridad.
De la solidarité.
Porque nuevamente :
Parce que récemment :
Rugen las gargantas en la manifestacion,
Rugissent les gorges dans la manifestation,
Miles son las voces que gritan :
Des milliers sont les voix qui crient :

¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡no !
Non !
¡no a la globalizacion !
Non à la mondialisation !
¡noo !
Non !

 
Publié par 5283 4 2 2 le 23 février 2008, 04:19.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000