Facebook

 

Paroles de la chanson «Ce Silence» (avec traduction) par Natasha St-Pier

Longueur D'ondes (2006)
0 0
Chanteurs : Natasha St-Pier
Voir tous les clips Natasha St Pier

Paroles et traduction de «Ce Silence»

Ce Silence (Ce silence)

Cette chanson parle d'une rupture amoureuse : l'homme a perdu tout espoir de récupérer sa bien aimée, et s'enferme dans la solitude. Il sait qu'il est trop tard, mais la laisse dans le doute. Il dit que plusieurs fois ils ont essayé de prendre un nouveau départ, mais qu'ils tombaient toujours, car aucun d'eux deux n'étaient satisfaits.

Elle dit qu'elle tient encore à lui, et que l'indifférence de son copain façe à cette situation la fait souffrir, et le supplie de réagir

J'm'enferme dans ma bulle, je n'regarde personne dans les couloirs de mon esprit
Fred :
Il est déjà trop tard, il fait déjà si noir...

On a essayé, réessayé, on est tombé, on s'est relevé comme dans toutes les histoires
J'm'enferme dans ma bulle, je n'regarde personne dans les couloirs de mon esprit
D'amour sans moralité à la fin, et même à la fin, on a toujours encore un peu faim,
Il est déjà trop tard, il fait déjà si noir...
Et c'est là qu'on se fait mal, j'm'enferme d
On a essayé, réessayé, on est tombé, on s'est relevé comme dans toutes les histoires

D'amour sans moralité à la fin, et même à la fin, on a toujours encore un peu faim,

Et c'est là qu'on se fait mal, j'm'enferme dans ma bulle

Sur ma vie j'n'ai aucun contrôle, sur ta vie aucun contrôle

Je glisse sur le monde qui m'entoure, c'est drôle

Natasha :

Dans le mal ou je me perds, dans le vide où je me noie

Bien sûr il y a mes guerres mais il y a surtout toi

Dans le noir des nuits trop claires, dans le silence de mes combats

La solitude qui se resserre, des souvenirs qui ne meurent pas

A ce silence, j'aurais préféré la violence

Des cris des pleurs pour moins de douleur

Ton indifférence m'est la pire des souffrances

A ce silence

Si tu pars je ne reste pas

Si t'abandonnes, je baisse les bras

Surtout ne m'en veux pas pour tout ce que je n'suis pas

Mais si t'avances, je viens vers toi

Si tu m'entends, réponds-moi

Sans toi je ne prends pas cette vie construite pour moi

A ce silence, j'aurais préféré la violence

Des cris des pleurs pour moins de douleur

Ton indifférence m'est la pire des souffrances

A ce silence

Fred :

Comme dans toutes les histoires d'amour sans moralité à la fin...

J'm'enferme dans ma bulle, j'n'regarde personne dans les couloirs de mon esprit

Il est déjà trop tard. il fait déjà si noir...

On a essayé, réessayer, on est tombé, on s'est relevé...

J'm'enferme dans ma bulle...

Natasha :

A ce silence, j'aurais préféré la violence

Des cris des pleurs pour moins de douleur

Ton indifférence m'est la pire des souffrances

A ce silence

 
Publié par 9489 5 4 3 le 16 février 2008, 19:00.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000