Facebook

 

Paroles de la chanson «Arms Of A Woman» (avec traduction) par Amos Lee

Amos Lee (2005)
0 0
Chanteurs : Amos Lee
Albums : Amos Lee
Voir tous les clips Amos Lee

Paroles et traduction de «Arms Of A Woman»

Arms Of A Woman (Les bras d'une femme)

Une des très belles chansons, d'Amos Lee, parmis les nombreuses autres. Un artiste talentueux, encore méconnu aujourd'hui.

I am at ease in the arms of a woman
Je suis à l' aise dans les bras d'une femme.
Although now most of my days are spent alone
Bien que maintenant, une grande partie de mes journées, je les passe seul.
A thousand miles from the place I was born
A cent miles,
But when she wakes me she takes me back home
De l'endroit où je suis né,

Mais quand elle me réveille,
Now most days I spend like a child
Elle me ramène chez moi.
Who's afraid of ghosts in the night

I know there ain't nothing out there
Maintenant, la plupart de mes journées,
I'm still afraid to turn on the light
Je les passe comme un enfant,

Qui a peur des fantômes, dans la nuit
I am at ease in the arms of a woman
Je sais qu'il n y a rien là-bas.
Although now most of my days are spent alone
J'en encore peur d'allumer les lumières
A thousand miles from the place I was born

But when she wakes me she takes me back home
Je suis à l'aise dans les bras d'une femme,

Bien que maintenant,
A thousand miles from the place I was born
Une grande partie de mes journées, je les passe seul.
But when she wakes me she takes me back home
A cent miles,

De l'endroit où je suis né.
I am at ease in the arms of a woman
Quand elle me réveille,
Although now most of my days are spent alone
Elle me ramène chez moi.
A thousand miles from the place I was born

When she wakes me she takes me
Cent miles,
Yeah, when she wake me she takes me
L'endroit où je suis né.
Yeah, when she wake me she takes me back home
Quand elle me réveille,

Elle me ramène chez moi.
When she wake me she takes me back home

Je suis à l'aise dans les bras d'une femme.

Bien que maintenant,

La plupart de mes journées je les passe seul

A cent miles

De l'endroit où je suis né.

Quand elle me reveille,

Elle m'emmène...

Yeah, quand elle me reveille,

Elle me ramène chez moi

Quand elle me reveille,

Elle me ramène chez moi.

 
Publié par 5302 5 2 2 le 5 mars 2008, 15:31.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000