Facebook

 

Paroles de la chanson «Je Voudrais Tant Que Tu Comprennes» (avec traduction) par Mylène Farmer

En Concert (1989)
0 0
Chanteurs : Mylène Farmer
Albums : En Concert
Voir tous les clips Mylene Farmer

Paroles et traduction de «Je Voudrais Tant Que Tu Comprennes»

Je Voudrais Tant Que Tu Comprennes (Je Voudrais Tant Que Tu Comprennes)

Pour un final de concert, c'est un final de concert !
En achevant sa toute première scène (mai 89) par ce titre (qui est une reprise de Marie Laforêt), Mylene frappe fort dans l'esprit de ses fans et crée l'addiction : elle ne veut pas se séparer de son public, c'est une déchirure pour elle.
Cette chanson découverte en 1966 par le public de l'époque retentit sous un autre son de cloche : Mylene ne s'adresse pas, contrairement à Marie Laforêt, à un amant, mais bien à son public qu'elle ne peut se résoudre à quitter ("Toi que je vais quitter ce soir").

La mort dans l'âme ("j'ai mal à en mourir"), Mylene évoque, à travers les paroles de Marie Laforêt, un suicide potentiel par l'emploi d'un imparfait pour parler d'elle : "Je t'aimais plus que moi-même". La chanteuse a même du mal à chanter, tant dans le texte ("Chanter les larmes plein les yeux") que sur scène. Sa voix est étranglée de sanglots et elle a dû mal à finir ses phrases.
Musicalement parlant, Boutonnat rafraîchit l'oeuvre en lui donnant un coup de jeune. Il privilégie le violoncelle pour intensifier l'émotion, qui n'en devient que plus palpable dans le public.

Marie Laforêt a, par ailleurs, voulu reprendre une chanson de Mylene ("Ainsi soit-je... ") lors de ses concerts en 2005 pour lui rendre hommage en retour, mais la chanson, dit-elle, "se rejetait d'elle-même". Chanter plus haut, plus bas, en bossa nova, ou plus lentement... rien n'y a fait, Marie Laforêt n'a pu l'interpréter. (N'est pas Mylene qui veut ! )

Enfin, elle admettra à la fin de son interview avoir rencontré Mylene et la décrira ainsi :
"Elle avait l'air d'un oiseau tombé du nid. "

Le texte de "Je voudrais tant que tu comprennes" lui allait donc comme un gant.

Je voudrais tant que tu comprennes
Je voudrais tant que tu comprennes
Toi que je vais quitter ce soir
Toi que je vais quitter ce soir
Que l'on peut avoir de la peine
Que l'on peut avoir de la peine
Et sembler ne pas en avoir
Et sembler ne pas en avoir
Le coeur blessé encore sourire
Le coeur blessé encore sourire
Indifférente apparemment
Indifférente apparemment
Aux derniers mots, qu'il faut écrire
Aux derniers mots, qu'il faut écrire
Lorsque finit mal un roman
Lorsque finit mal un roman
L'âme éperdue, sauver la face
L'âme éperdue, sauver la face
Chanter des larmes plein les yeux
Chanter des larmes plein les yeux
Et dans un univers de glace
Et dans un univers de glace
Donner l'impression d'être heureux
Donner l'impression d'être heureux

Je voudrais tant que tu comprennes
Je voudrais tant que tu comprennes
Puisque notre amour va finir
Puisque notre amour va finir
Que malgré tout, vois-tu je t'aime
Que malgré tout, vois-tu je t'aime
Et que j'ai mal à en mourir
Et que j'ai mal à en mourir

Je voudrais tant que tu comprennes
Je voudrais tant que tu comprennes
Malgré tout ce qui s'est passé
Malgré tout ce qui s'est passé
Que je t'aimais plus que moi-même
Que je t'aimais plus que moi-même
Et que je ne peux t'oublier
Et que je ne peux t'oublier
Et que je ne peux...
Et que je ne peux...

Vous oublier.
Vous oublier.

 
Publié par 9247 6 4 3 le 28 mars 2008, 20:10.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000